AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez
 

 Flegme ~ Sadisme / Rencontre insolite {Kurotsuchi Mayuri}

Aller en bas 
AuteurMessage
Komamura Sajin
• Nana Ban tai taisho | Coeur sur pattes | Toutou du vieux Yama •
• Nana Ban tai taisho | Coeur sur pattes | Toutou du vieux Yama •
Komamura Sajin

Masculin Messages : 30
Age : 25
Localisation : ...

Feuille de personnage
Niveau:
Flegme ~ Sadisme / Rencontre insolite {Kurotsuchi Mayuri} Left_bar_bleue46/100Flegme ~ Sadisme / Rencontre insolite {Kurotsuchi Mayuri} Empty_bar_bleue  (46/100)
Expérience:
Flegme ~ Sadisme / Rencontre insolite {Kurotsuchi Mayuri} Left_bar_bleue1050/5000Flegme ~ Sadisme / Rencontre insolite {Kurotsuchi Mayuri} Empty_bar_bleue  (1050/5000)
Spécialisation: Zanjutsu

Flegme ~ Sadisme / Rencontre insolite {Kurotsuchi Mayuri} Empty
MessageSujet: Flegme ~ Sadisme / Rencontre insolite {Kurotsuchi Mayuri}   Flegme ~ Sadisme / Rencontre insolite {Kurotsuchi Mayuri} Icon_minitimeLun 30 Aoû - 22:02

Il était là, à genoux devant ce qui semblait être une pierre tombale perchée sur une haute colline qui surplombait de peu, les périmètres environs. Complètement immobile, ses yeux perçants d’une belle couleur dorée, presque semblable à son pelage roux, étaient fixés sur une gravure mal conçue. L’on ne pouvait bien distinguer les symboles qui marquaient la tombe. Les traits grossiers qui semblaient constituer un nom, non inconnue au shinigami qui s’y trouvait en face, traduisait jadis, la colère, et le désespoir de l’auteur. Encore une fois, il essayait, mais n’arrivait toujours pas à comprendre l’acte de traitrise de son ex-compagnon d’arme. Des réponses, des raisons… il en cherchait encore, ce pourquoi, il s’isolait seul, dans ce recoin perdu dans la prairie toute proche de la neuvième division. Division dorénavant occupé par un jeune shinigami qui mettait tout en œuvre pour son bon fonctionnement. Pour lui, c’était un hommage à la personne qu’avait été Kaname Tousen. Dans ce recoin, l’amertume, et les ressentiments s’estompaient doucement, laissant le cœur du lycanthrope, apaisé, tranquille. D’un élan particulièrement maussade, Komamura de son nom, lâcha un soupir de sa forte gueule parsemée de fortes canines, et se leva lentement de sa position précédente. Sa méditation journalière, et ses perpétuelles questions étaient pour plus tard. L’heure était maintenant venue d’aller assumer les diverses responsabilités que lui incombait le lourd et digne poste de capitaine de division au sein du gotei 13. La septième, n’attendait plus que lui en ce moment…

L’atmosphère ce jour la, était vraiment douce. L’air ambiant légèrement frais, s’amusait à chatouiller la truffe du grand lycanthrope, qui ne pouvait retenir un semblant d’éternuement, synonyme d’un petit rhume qui venait de très loin. Ce n’était vraiment pas le moment des affections, et il avait autre chose à faire que de s’occuper de ce qu’il considérait comme des futilités qui s’avéraient parfois contraignantes. En tournant expressément le dos à la tombe de l’ancienne amie de Tousen, Komamura se mit à emboiter le pas dans les touffes d’herbes, qui parsemaient l’étroit sentier de la petite colline. Bien que conscient de la dure journée qui l’attendait, le capitaine prenait son temps en franchissant lentement le reste de chemin qui lui restait. Pourquoi se presser d’ailleurs ? Il n’y avait pas le feu à la poudre. Loin d’être complètement oisif, et en retard sur certains travaux à effectuer, il en avait même anticipé, comme à sa vielle habitude. Il n’y avait qu’à revérifier les directives qu’avait pu donner un certain Tetzuzaemon à tous ses subordonnées. Et il était rare que son second néglige un ordre quelconque. Tout comme son capitaine, il pouvait dans de rares occasions symboliser la droiture même. Une copie conforme de son supérieur, qui représentait son modèle incontesté…

Bien après sa petite descente, Komamura osa un regard vers le ciel bleuté, complètement démuni de nuages. L’astre dominant du jour était quasi inexistant, puisqu’il ressentait à peine les rayons du soleil toucher son pelage. Il décrivit une petite moue qui déforma énormément ses traits animaliers, et reprit sa petite marche la minute d’après. Finalement, il aboutit quelques instants plus tard à la frontière de sa division, qui délimitait celle d’Hisagi, à la sienne. L’esprit embrumé par de multiples pensées, il en oublia même qu’il pouvait passer pour effectuer une simple visite de courtoisie à son homologue, action qui casserait sans doute la monotonie, et le trait solitaire de sa médiocre vie. Une fois au sein de son territoire, il se mit à claquer ses sabots contre le sol, comme pour signifier qu’il arrivait dans les diverses dojos qui faisait un peu sa fierté. Il ne fit pas plus longtemps pour entendre les sabres s’entrechoquer avec violence, preuve de l’ardeur préposé à l’entrainement. Serait-ce parce qu’il passait dans le coin, que les bruissements se firent entendre ? Il n’y avait sans doute aucune autre raison, puisque son sens de l’ouïe ultra développé, ne lui avait pas indiqué un quelconque bruit. Tout en remuant justement ses oreilles, comme une antenne parabolique qui essayait de capter la moindre image sur un poste téléviseur, Komamura sentit qu’ils étaient légèrement bouchés, ce qui changea radicalement la donne, et la pensée qu’il avait. Son ouïe lui avait fait défaut. Dire qu’il voulait porter rigueur aux shinigamis concernés… Il allait droit contre le mur, et de bon matin, cela supposait une journée riche en mauvaises perspectives. Sans donc aller vérifier quoi que ce soit, il continua son chemin en silence, puisque près des locaux spécialement réservés aux entrainements, il entendit des cris de douleurs, de fougue, et tous autres vacarmes, susceptibles de trahir un quelconque combat. Comme quoi, son vice-capitaine avait fait du beau boulot, comme à son habitude.

Suite à sa ronde rapide, il arriva donc à ses quartiers, et s’attela à s’enfermer dans son bureau. Là, il passa en revue, et ce, pendant un bon moment, tous les documents administratifs qui devaient être traités. Lorsqu’il eût presque fini, il se décida enfin à sortir de sa tanière habituelle, histoire de finir ses travaux sur la terrasse de ses appartements, qui donnait une belle vue sur un jardin de cerisiers, semblable a l’arme de son homologue de la sixième division. Interpellant un shinigami de sa division, il commanda un verre de thé. Une fois le commissionné partit, le capitaine de la septième division, se centralisa sur la liasse de papiers qui se trouvait être dans sa grosse patt… main. Il n’y avait plus que pour quelques minutes…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurotsuchi Mayuri
Mad Admin | Jû-ni Ban tai Taisho | Scientifique mégalo •
•Mad Admin | Jû-ni Ban tai Taisho | Scientifique mégalo •
Kurotsuchi Mayuri

Masculin Messages : 201
Age : 25

Feuille de personnage
Niveau:
Flegme ~ Sadisme / Rencontre insolite {Kurotsuchi Mayuri} Left_bar_bleue48/100Flegme ~ Sadisme / Rencontre insolite {Kurotsuchi Mayuri} Empty_bar_bleue  (48/100)
Expérience:
Flegme ~ Sadisme / Rencontre insolite {Kurotsuchi Mayuri} Left_bar_bleue2760/5000Flegme ~ Sadisme / Rencontre insolite {Kurotsuchi Mayuri} Empty_bar_bleue  (2760/5000)
Spécialisation: Kido

Flegme ~ Sadisme / Rencontre insolite {Kurotsuchi Mayuri} Empty
MessageSujet: Re: Flegme ~ Sadisme / Rencontre insolite {Kurotsuchi Mayuri}   Flegme ~ Sadisme / Rencontre insolite {Kurotsuchi Mayuri} Icon_minitimeJeu 23 Sep - 21:54

Il était là, à genoux, tel l’un de ses collègues à peu près au même moment. Cependant, à l‘instar de ce dernier, Kurotsuchi Mayuri, capitaine de la Douzième Division et second Directeur du centre de Recherche et de Développement, ne se recueillait pas devant une pierre tombale, mais fixait plutôt, assis sur un couffin de couleur indigo, les différents éléments sur un drap au sol qui lui faisaient face. Cela faisait désormais plusieurs jours que la mission de sauvetage du capitaine Kuchiki Byakuya était achevé, et depuis, la situation ne semblait pas avoir vraiment changer. Un fait qui agaçait profondément le scientifique, d’ailleurs, ce dernier trouvant que cette guerre, autant avec ce Hell Gang qu’avec Aizen, s’éternisait. Aucune mouvement, juste des missions de sauvetage, de petits combats éparpillés, et des batailles soi-disant « décisives » qui se concluent sans cesse par le retrait des troupes. Un tel manque d’originalité exaspérait Mayuri, qui de toute façon, depuis Szayell Aporro Grantz, ne trouvait plus d’intérêt dans les corps ennemis qu’il récupérait. Ces derniers étaient relativement faibles, soit dit en passant, et cela décevait le scientifique mégalo au plus haut point. Alors, afin d’aider à bouger les choses, et en voyant que personne ne semblait prêt à passer vraiment à l’offensive avec un véritable plan, Kurotsuchi s’était décidé à agir, et pouvant espionner la vie d’un des membres du Hell Gang, Zack Ranbou, voulut en profiter en préparant un piège contre celui-ci, que ses subordonnées du Centre avait presque fini d‘achever. Seulement voilà, bien malheureusement pour Kurotsuchi Mayuri, le Capitaine commandant Yamamato, au profit de la mission de sauvetage, a mis lors de la dernière réunion des capitaines en réserve l’idée du Capitaine de la Douzième Division, et malgré le sentiment de colère contrôlée qui le remplît ce jour-là, il dût s’en contenter et fut attacher à la mission bien ennuyeuse de surveiller les actions et mouvements de ce cher Zack.

Bien évidemment, cela eut un certain attrait au début lorsque Kurotsuchi put étudier en détails les gestes quotidiens du membre du Hell Gang, et lorsqu’il put prévoir plusieurs de ses actes criminels, cependant… Il était loin de son but principal, capturer et étudier Loup-Garou, comme il le surnommait si malicieusement, ce qu’il ne pouvait faire sans l’autorisation du Capitaine Commandant. Quel gêne d’être ainsi sous les ordres d’un supérieur ! M’enfin, avec la flopée d’arguments à sa disposition, le second Directeur du centre de Recherche et de Développement convaincrait forcément son boss ce coup-ci. Et en attendant il se retrouvait à s’ennuyer dans son laboratoire, et afin de se donner un peu d’intérêt, Mayuri avait opte pour confier sa mission de surveillance à sa fidèle Vice Capitaine et fille, Nemu, et de consacrer son temps sur les dernières recherches concernant l’ex-Octava Espada, Szayell Aporro Grantz. Celles-ci étaient en phase terminale, le scientifique mégalo y travaillant depuis des semaines, et bien qu’elle soit mis en stand-by lorsque Mayuri tourna son intérêt vers le Hell Gang, elle était revenue à son goût dans ces temps ennuyeux. C’est ainsi que dans une salle voisine de son laboratoire personnelle, ce dernier lieu immense étant celui où il stockait son ordinateur et donc le plus gros de ses informations confidentielles, Mayuri s’était installé sur un léger couffin avec une tasse de café à la main, et tandis que cette dernière était posé au sol, l’autre grattait le menton du Capitaine, qui fixait avec perplexité les éléments qui lui faisaient face. Ceux-ci, alignés dans un large drap blanc, était tous des parties du corps de ce très cher Espada, que Kurotsuchi, comme le maître de dissection qu’il était, avait extrait de son corps lors de la fameuse autopsie qu’il avait réalisé en compagnie de son lieutenant Ajité Saito. Durant cette délicate opération, ils avaient retirés tout organe ou enzyme sortant un minimum de l’ordinaire, et pouvant être utile à Mayuri. Quant à ceux qui ne montraient aucun signe supplémentaire à ceux trouvables dans un corps ordinaire, le Directeur diabolique les laissa avec Szayell, qui fut transféré dans un bocal rempli d’un liquide verdâtre pour sûrement le restant de ses jours.

Beaucoup de mystères avaient entourés et entouraient encore l’Octava Espada, et Kurotsuchi Mayuri, malgré son égocentrisme et son intelligence, était bien forcé d’admettre qu’il s’agissait d’un cas particulièrement difficile. Tout d’abord, par le fait que certains pouvoirs, en particulier sa capacité de renaissance, semblaient au-delà du domaine scientifique, et que seuls le pouvoir de clonage et le pouvoir de vaudouisme de Szayell semblaient synthétisables ; ensuite, parce que même ces deux derniers sont remplis de secrets et causèrent au second Directeur du centre de Recherche et de Technologie bien des soucis. En ce qui concernait le pouvoir du clonage, après de multiples recherches, l’affaire avait finalement été réglée et plusieurs scientifiques du centre s’attelaient en ce moment à le synthétiser en une potion prochainement utilisable dans les combats du Capitaine. Cependant, le problème restait tout entier en ce qui concernait le pouvoir du vaudouisme. Fixant avec concentration les différents éléments face à lui, en l’occurrence les ailes de l’Espada, la poupée du Vice Capitaine Abaraï Renji, un organe à l’utilité inconnu et la liste complète des résultats fait sur les données génétiques et moléculaires de l’organisme. Ces dernières avaient permis de confirmer que l’ADN situé dans les matériaux constituant le corps des poupées était le même que celui de son original, ce qui permettait à Mayuri de conjecturer le fait que ce soit les ailes qui aspirent l’ADN de la cible en le leur « suçant », et qu‘ensuite l‘organe inconnu produit la matière nécessaire à la construction de la poupée à l‘aide de cet ADN. Malheureusement, cela ne servait à rien si on ignorait la clé la plus importante : Quel lien scientifique ou non avait permis à Szayell de créer un lien assez puissant entre la poupée et son original pour que cela ait l’effet vaudou qui était recherché ? Le scientifique mégalo avait passé de nuits blanches sur cette question, trouvant parfois des hypothèses, malheureusement toutes fausses. Et aujourd’hui encore, il continuait à y réfléchir inlassablement, ne pouvant supporter d’être dans une telle impasse.

Cependant, Mayuri eut soudainement un déclic, qui lui traversa l’esprit en repensant à un certain évènement, et une foule d’idées traversait désormais sa tête. Une hypothèse plausible se présentait enfin à ses yeux ! Une solution à toutes ses réflexions, qui lui donneraient un nouveau pouvoir encore plus puissant que les précédents. Pas de temps à perdre, il devait immédiatement vérifié cela ! Se relevant, le Shinigami prît les dossiers sur Szayell ainsi qu’une boîte blanche, ressemblant à un kit de survie. Un sourire ravi au visage, il demanda à Vice Capitaine de surveiller le laboratoire, et quelques instants après, le Capitaine de la Douzième Division se dirigeait gaiement vers les quartiers de la Septième Division. Ainsi, un quart d’heure plus tard, Mayuri se trouvait à l’entrée de ces derniers, les dossiers et le kit dans ses mains, et interpella l’un des gardes, à qui il s’adressa poliment mais tout de même d’une façon… Peu rassurante.

-Bien le bonjour. J’aimerais voir votre Capitaine, Komamura Sajin, pour lui parler d’une affaire privée et professionnelle. Evitez-lui le déplacement, il y a de fortes chances que notre conversation prenne un certain temps.

Le garde fixa avec méfiance le Scientifique mégalo prononçait malicieusement ses mots, mais s’exécuta et partît transmettre le message à son supérieur. Kurotsuchi Mayuri attendît ainsi bien tranquillement, espérant sincèrement que son hypothèse était ce coup-ci la bonne.

[Voilà, désolé du retard pour le post >>]

_________________
Flegme ~ Sadisme / Rencontre insolite {Kurotsuchi Mayuri} Mayusignacopy
~~Not Perfect is Good~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Komamura Sajin
• Nana Ban tai taisho | Coeur sur pattes | Toutou du vieux Yama •
• Nana Ban tai taisho | Coeur sur pattes | Toutou du vieux Yama •
Komamura Sajin

Masculin Messages : 30
Age : 25
Localisation : ...

Feuille de personnage
Niveau:
Flegme ~ Sadisme / Rencontre insolite {Kurotsuchi Mayuri} Left_bar_bleue46/100Flegme ~ Sadisme / Rencontre insolite {Kurotsuchi Mayuri} Empty_bar_bleue  (46/100)
Expérience:
Flegme ~ Sadisme / Rencontre insolite {Kurotsuchi Mayuri} Left_bar_bleue1050/5000Flegme ~ Sadisme / Rencontre insolite {Kurotsuchi Mayuri} Empty_bar_bleue  (1050/5000)
Spécialisation: Zanjutsu

Flegme ~ Sadisme / Rencontre insolite {Kurotsuchi Mayuri} Empty
MessageSujet: Re: Flegme ~ Sadisme / Rencontre insolite {Kurotsuchi Mayuri}   Flegme ~ Sadisme / Rencontre insolite {Kurotsuchi Mayuri} Icon_minitimeSam 16 Oct - 19:01

Comme d’habitude, il ne s’agissait que d’une simple routine, soit une même paperasse à vérifier minutieusement. Avouons que cette tâche particulièrement monotone, et ennuyeuse ne lui était pas forcement incombé par son poste de capitaine. Il pouvait tout aussi bien déverser ce flot de liasses sur son pauvre vice-capitaine, mais en y repensant, il n’avait pas l’étoffe d’un homme laxiste, ou flemmard de grande envergure. L’éthique, et son sens du devoir s’opposèrent radicalement au ça qui voulait largement l’emporter sur sa pauvre conscience, en déversant des pulsions qui n’avaient lieux d’être. De ses dus à l’endroit du capitaine commandant, il s’estimait véritablement heureux de lui rendre service dans des actes qui s’avéraient nobles. Pour lui, c’était tout simplement la moindre des choses à faire, face aux actes de bontés du vieil homme. S’il ne rechignait donc pas au boulot, c’était sans doute à cause de cette façon de voir qui faisait l’essence même de son ardeur. Une ardeur clairement inépuisable.

Un battement de paupières… l’effet glaciale de la brise ambiante… plusieurs pas effrénés qui martelaient sa grande terrasse en bois.... Pour une simple demande de thé ? Elle n’était pourtant pas si pressée… Quand bien même, il eût cru l’achèvement du reste de son travail avant la pause-thé. Finalement, qu’importe. Cela n’était pas si mal, et il n’allait pas en faire tout un plat. Tandis que ses pensées se confondaient les unes aux autres, le vent se chargea d’émoustiller sa petite truffe. Tant bien que mal, il essaya de réprimer une envie d’éternuer. Bruits sourds qui finalement résonnèrent dans tout le recoin où il était situé. Il s’était malheureusement incliné face à la force du mal qui le tortura. Voir un lycanthrope éternuer ? J’vous affirme que le tableau est véritablement vilain à voir, et je passerais volontiers l’image détaillé. Seulement, à la fin de ses sternutations, ses traits étaient complètement défigurés. Là, on aurait dit un chien enragé à qui on venait d’arracher son os fétiche, prêt à bondir sur une tierce personne pour lui déchiqueter la chair d’un mollet. Un peu déboussolé sur le coup, avec des poils un peu partout sur le faciès, il déposa donc ses documents à ses côtés, et entreprit d’une main dextre et précise d’enlever les poils récalcitrants. Légèrement revenu dans le monde des Dieux de la mort, il se contenta de s’agencer correctement sur son cousin moelleux. Ce n’est que lorsqu’il sentit le simple réiatsu de l’arrivant qu’il sut dès lors qu’il ne s’agissait apparemment pas de sa demande précédente…
Mais bien d’une autre chose pressante…

Serait-ce une mission importante depuis la haute insistance ? Il ne le savait guère. Plusieurs idées germèrent dès lors dans sa tête, mais il ne put que les refouler momentanément, dès qu’il vit soudainement à quelque mètre de lui, un jeune siège à genoux. Il décrivit dès lors, une expression interrogatrice. Ses prunelles le détaillèrent en un instant. Dans ses mains, il n’y avait aucun bout de papier, rien. Rien qui puisse trahir en tout cas l’hypothèse d’une quelconque mission. Qu’est ce tout cela signifiait ? Une journée décidément baroque dans tous les sens du terme. En même temps, le jeune shinigami n’avait pas l’air ravi. Sa mine le démontrait bien. Son capitaine ne l’avait jamais vu comme ça, il faut dire. Son étonnement n’était donc pas paradoxal. Un mauvais réveil… ? Une mauvaise nouvelle… ?

- Qui y’a-t-il… ?

Sa voix avait été autoritaire. Mais par la même occasion, elle s’était imposée dans un calme assez contradictoire. Il plissa un instant ses yeux, et finit par traduire une émotion positive. Il n’était point fâché. Certes, pourtant, le capitaine demeurait quelque peu troublé intérieurement par cette arrivée tumultueuse. Quelle en était la cause ? Et cette expression menaçante… Pourquoi… ?

Ce n’est pourtant que lorsque ce dernier lui expliqua sa dépêche, qu’il comprit pourquoi. Ce capitaine, ici ? Dans toute la Soul Society, il était sans doute le plus détestable, et le plus détesté. Même de par son enveloppe charnelle, Komamura n’était considéré ainsi. Il n’y avait pourtant pas de quoi s’emporter. D’ailleurs, il eût un temps voulu le renvoyer, là, d’où il venait, histoire lui-même d’aller lui même accueillir le scientifique en chef, mais il délaissa bien vite cette idée saugrenue. Ils n’étaient certainement pas les plus intimes des capitaines, et ce fait n’allait sans doute jamais arriver. Il fallait quand même garder une one de professionnalisme. D’une certaine autre manière, il répugnait grandement l’un de ses raisonnements, qu’était l’attirance scientifique de son collègue sur sa personne. Si cela arrivait un jour, il ne répondrait alors de rien. Les vices de cet homme ? Qui ne les connaissait pas à la Soul Society… ?

Une fois son chargé de commission parti, Komamura se leva. Il laissa ses papiers toujours à côté de son calfeutrage, et s’enfonça théâtralement dans les profondeurs ténébreuses de ses quartiers, fermés à tous bouts de champs. L’intention, et le message étaient clairs. S’il voulait venir jusqu’à Komamura, ce qui ma foi, n’arrivait qu’une fois, tous les millénaires, le sujet était donc important. Bientôt, soit à peu près, une minute après, il y ressortit avec un autre coussin en main. Il le posa tout juste en face de celui sur lequel il était assis, c'est-à-dire à deux mètres, et entreprit d’inspecter rapidement la salubrité du lieu. Aucune poussière accumulée sur le parquet. Les coussins étaient propres.

Bien.

Tout était donc parfait. Mayuri n’était certainement pas l’homme le plus sociable de cette Terre, mais il méritait quand même tout le respect de Sajin. L’esthétique des lieux étaient donc de mise dans cette future rencontre.

Tandis qu’il sentit donc l’impressionnante énergie spirituelle du cher mégalo, son thé arriva à point. Il commanda une deuxième tasse, et s’assit correctement sur son coussin, en reprenant ses papiers.

C’était l’heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Flegme ~ Sadisme / Rencontre insolite {Kurotsuchi Mayuri} Empty
MessageSujet: Re: Flegme ~ Sadisme / Rencontre insolite {Kurotsuchi Mayuri}   Flegme ~ Sadisme / Rencontre insolite {Kurotsuchi Mayuri} Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Flegme ~ Sadisme / Rencontre insolite {Kurotsuchi Mayuri}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel noël insolite pour vous ?
» bunker insolite
» Les voitures corail, insolite.
» Détail insolite ( Maison du Haut Atlas Marocain )
» [Rheims, Maurice] L'insolite : Dictionnaire des mots sauvages

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach The New World :: Soul Society :: Seireitei :: Gotei 13 :: Q.G. Septième Division-
Sauter vers: