AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Yamamoto Takeshi

Aller en bas 
AuteurMessage
Takeshi Yamamoto

avatar

Masculin Messages : 3
Age : 23
Localisation : Je ne fais pas de location désolé

MessageSujet: Yamamoto Takeshi   Mar 28 Sep - 23:06

• Vous •

• Ce que vous pensez du forum : Bah, la même chose qu’avant

• Vos motivations : Bah, les mêmes qu’avant

• Âge : 15

• Expérience Rp : 2 ans

• Comment avez-vous connu le forum ? I’m Kensei !

• Mon Identité •

• Nom : Takeshi

• Prénom : Yamamoto

• Sexe : Masculin

• Race : Shinigami

• Siège & Division/Métier/Rang occupé : 6ème division, pour le siège à voir avec Byakuya-sama

• Occupation(s) & Rêve(s) : /

• Camp : Shinigami

• Réside : Soul Society

[Shinigami]

¤ Zanpakuto ¤

Forme Scellée : En forme scellée, Yume est un katana de couleur argentée. La garde quant à elle, est entourée d’un ruban noir qui est placé de sorte à laisser des petits losanges rouges.

Shikai : Lors de la phase de shikai, le zanpakuto de Yamamoto ne change pas du tout.
Phrase de libération : Kawaru, Yume !
Pouvoir : Lorsque le shikai de Yamamoto est lancé, il change le fait de diriger un organe par un autre organe. Yamamoto ne peux prendre qu’une seule personne dans son shikai. Liste des changements :
- Jambes/Bras
- Doigts des mains/Doigts des pieds
- Yeux/Tournement des poignés


Bankai : La lame de Yamamoto ne change toujours pas lors de la phase de bankai.
Phrase de libération : Daikou Suru, Yume !
Pouvoir : Lors du bankai, Yume change aussi des facultés de son adversaire. Il ne peut toujours prendre qu’une seule personne dans son bankai. Liste des changements :
- L’adversaire entend par les yeux
- Parle par les gestes

[Pour le Bankai se référer à la règle mise en vigueur.]

• Spécialisation •


Kido

• Votre Personnage •
• Profil Physique : Yamamoto avait en apparence 18 ans. C’était d’ailleurs l’âge qu’il avait bien qu’il soit mort. Mort, mais il menait une seconde vie. Une vie de shinigami qui ne lui déplaisait pas, bien au contraire. Yamamoto, lorsqu’il vivait sur Terre vivait d’une passion qui le faisait déborder d’énergie. Il s’habillait toujours d’une manière qui faisait presque fuit les autres gens car les habits de citadins et une batte de baseball dans la main, ça ne faisait pas penser que Yamamoto était une personne gentille bien qu’il ait un visage d’ange. Mais les habits de Yamamoto changeaient souvent de ce qu’il allait faire. Car s’il allait aider son père au restaurant, il n’était pas logique qu’il reste habillé avec ses habits de baseball. Il avait donc plusieurs façons de s’habiller. La première, celle qu’il préférait, était celle de baseball. Sa tenue d’équipe, c’était également celle de son lycée, elle était de couleur blanche avec deux rayures sur la visière de la casquette, ainsi que sur les manches du maillot sans oublier les côtés du short. La seconde tenue qu’il portait le plus, était celle du restaurant de son père. C’était un petit ensemble très moche et qui n’allait pas très bien à Yamamoto, le haut bleu foncé n’allait pas du tout avec le teint mate du petit garçon, quant au tablier bleu clair, il trouvait que cela lui allait mieux que ce haut bleu foncer immonde. Mais ce qui était le pire de tout, c’était son bandeau blanc qui n’était pas beau du tout, cela donnait l’impression que Yamamoto était une personne qui se fichait de comment elle s’habillait. La troisième tenue était celle de son entrainement. En effet, lorsque Yamamoto était encore sur Terre, son père lui avait apprit l’art du combat au sabre. Yamamoto portait un long kimono bleu foncé qui était beaucoup mieux que son habit de travail. Et un sabre qu’il maniait comme si c’était un brin d’herbe. Il pouvait le manipuler très facilement. Mais la dernière tenue était aussi celle qu’il portait lorsqu’il mourut. Il s’agissait de la tenue qu’il mettait lorsqu’il était au lycée. Il était vêtu d’une petite doudoune sans manche bleue qui lui allait très bien, il la portait même lorsqu’il faisait chaud, il fallait dire que vu qu’elle était ouverte, elle ne devait pas lui tenir vraiment la chaleur et lui rajouter du chaud en plus. Mais il portait en plus quelque chose en dessous. Il s’agissait d’une petite chemise blanche. Il portait en dessous un jean noir. Mais il y avait quelque chose qui malgré les tenues qui changeaient, elle ne changeait pas, il s’agissait d’une sorte de bracelet noir de tennisman qu’il portait pourtant aux deux poignets. Il n’y avait pas que les deux bracelets que Yamamoto ne quittait jamais, il portait aussi tout le temps une bague accroché à son cou par une chaine. Cette bague, c’était son meilleur ami qui lui avait offert lorsqu’il était encore sur Terre. Alors que depuis qu’il était devenu un shinigami, Yamamoto s’habillait très différemment d’avant. En effet, il portait un costume très classe et noir, il s’agissait d’une couleur que Yamamoto affectionnait particulièrement. Mais il n’y avait pas que ce bracelet qui ne changeait jamais chez Yamamoto, il y avait aussi le petit visage du jeune homme. En effet, Yamamoto faisait fondre le cœur de toutes les filles lorsqu’il était encore sur Terre. Mais celles du Seireitei n’était pas vraiment intéressées par l’amour apparemment ou alors elle n’avait plus de tel sentiments. Ce qui faisait surtout craquer les filles était la coupe de cheveux de Yamamoto. En effet, ses cheveux de couleurs noirs foncés ne sont même pas coiffés, Yamamoto les laisses tel qu’ils sont lorsqu’il se lave. Ensuite, les yeux de Yamamoto une chose était sûre, c’était que Yamamoto avait des yeux qui étaient tout simplement superbes. D’une couleur marron clair, ils ne pouvaient qu’être beaux. Quand à l’expression du visage du nouveau shinigami, il souriait tout le temps, il était tout le temps heureux.

• Profil Psychique : Yamamoto est une personne qui respire le bonheur. Il ne perd jamais le sourire sauf dans un seul cas, lorsque l’on touche à ses amis. Yamamoto tuera quiconque s’en prendra à ses amis ou à sa famille. Mais il y a une seule chose qu’il tue sans même avoir de remord, ce son les hollows. Il pensait que les hollows n’étaient pas capables de penser par eux-mêmes et il savait très bien qu’il ne les tuait pas mais il les « purifiaient ». Il ne considérait personne comme son ami au Seireitei car il avait tout de suite été rejeté. Mais il n’en perdait pas plus le sourire. Il était habitué à ne plus avoir d’ami depuis deux ans. Bien que gentil, Yamamoto était tout de même un peu bête. Il ne réfléchissait pas souvent et surtout lorsqu’il pensait à un de ses amis qui était resté dans l’ancienne ville où il habitait avant de venir à Karakura. Une chose était sûre, s’il avait put, il serait retourné à Namimori. Mais encore fallait-il qu’il soit vivant, car retourner là-bas sans pouvoir voir ses amis n’aurait aucun sens et ne servirait à rien du tout. Mais lorsque Yamamoto a quelque chose dans la tête il est très déterminé, et il ne peut pas s’arrêter de faire la chose en question avant de l’avoir accomplie, il en va de même pour les missions. Mais lorsqu’il était encore vivant, il n’y avait qu’une seule chose à laquelle pensait Yamamoto et dans laquelle il réfléchissait enfin, c’était dans son baseball. Alors que son père essayait de lui apprendre la cuisine du sushi, lui s’en fichait, il voulait simplement exercer le sport qui faisait toute sa vie. Il ne voulait pas être un cuisinier ni quoi que ce soit d’autre mais juste un joueur de baseball professionnel, et apparemment il était bien parti dans cette voix. Yamamoto était aussi un garçon qui aimait rire, le rire était tout ce qui faisait son charme car il ne savait faire que ça lorsqu’il discutait avec quelqu’un. Mais il avait perdu cette capacité depuis qu’il était dans le Seireitei, il était même retourné depuis plusieurs fois dans le monde réel pour pouvoir étudier un peu et paraître moins bête. En fait, Yamamoto avait un peu plus de mal à rire et à sourire depuis qu’il était dans le Seireitei, car sourire juste pour sourire ne servait totalement à rien. En effet il souriait pour rien puisqu’il n’avait pas d’ami donc tout le monde se fichait totalement qu’il sourit ou non. Il y avait peut-être son capitaine, mais Kuchiki Byakuya qu’il ne connaissait pas beaucoup était réputé impartial. Mais Yamamoto se fichait d’être seul bien que cela lui ruine un peu le moral. Ce qui était normal pour n’importe qui. Tout autant que Yamamoto aimait le baseball, il aimait le combat au sabre, mais pas pour tuer ses ennemis, il voulait juste combattre car il aimait quand même cela. Il ne voulait tuer personne même si certaines personnes méritaient bien de mourir, surtout dans son ancien lycée à Namimori il devait souvent se battre avec certaines personnes car son meilleur ami, Tsuna était une personne qui paraissait très faible et qui se laissait souvent faire par des personnes qui n’étaient en fait que des grosses brutes. Mais Yamamoto ne laissait pas ça faire et un autre de ses amis, Gokudera ne laissait pas ça passer non plus, il appelait tout le temps Tsuna dixième du nom bien que Yamamoto ne comprenne pas du tout pourquoi un tel nom.

• Histoire : Yamamoto comparé aux autres shinigamis n’était pas né à Karakura mais dans une petite ville au Nord du Japon qui se nommait Namimori. Une petite ville charmante dans laquelle Yamamoto s’était fait plusieurs amis, des amis fidèles en lesquels il croyait et voulait surtout ne jamais les quitter. Il y avait tout d’abord le petit Tsuna qui était maigre et qui ne se défendait jamais lorsque des grandes personnes le frappaient, du moins il n’avait pas vraiment besoin de se défendre puisque Gokudera le défendait directement. Lui, avec ses cheveux blancs/gris en bataille lançait des explosifs à tout va. Enfin, des explosifs…Il ne s’agissait que de petits pétards qui servaient à gagner du temps pour pouvoir aller frapper ses adversaires. Mais Yamamoto lui n’avait pas le temps de défendre son meilleur ami ce qui faisait qu’il se disputait souvent avec Gokudera car il voulait tout le temps le défendre et que ce ne soit personne d’autre qui le fasse. C’était une personne vraiment jalouse ce qui énervait Yamamoto. Quant à Yamamoto, lui n’utilisait pas des petits pétards, mais une vraie lame bien qu’il n’utilise que le dos de la lame pour ne pas tuer les personnes qui étaient vraiment méchantes avec lui ou avec ses amis. Car pour Yamamoto il n’y avait rien de plus important que la famille ou les amis, il était même prêt à laisser tomber le baseball pour ses amis ou sa famille. Bien que ses amis lui disent de les laisser tomber pour continuer sa carrière de baseball il refusait catégoriquement. Il ne voulait pas changer son idéo bien qu’il ait une carrière sûre dans le baseball vu le joueur de talant qu’il était, dans le lycée de Namimori il avait même réussi à taper une balle à plus de 300 kilomètres/heures ce qui était une performance très élevée qui requérait beaucoup d’entrainement et surtout une peur inexistante car la balle devait tout de même arriver à une vitesse incroyable pour atteindre cette vitesse lorsqu’elle était frappée. Mais Yamamoto allait apprendre une mauvaise nouvelle le jour de ses seize ans. Il allait déménager ce qui ne lui plaisait pas du tout car il se plaisait bien dans la petite ville de Namimori où il avait tout ses amis. Il se demandait s’il pourrait revoir ses amis après avoir déménagé et surtout si eux voudraient le revoir car ce n’était pas sûr, peut-être allaient-ils le traiter comme un traitre bien que le déménagement ne soit pas son choix. Alors, quand il eut apprit la nouvelle, il alla dans le parc de la ville pour frapper quelques balles ce qui lui ferait surement du bien de se défouler. Quand il vit tout ses amis arriver alors il leur expliqua tout ce qui allait se passer :

- Salut tout le monde, j’ai une mauvaise nouvelle à vous annoncer. Je vais déménager, mon père ne trouve plus rien d’attirant ici, il veut essayer d’aller faire fortune dans une autre ville ce que je ne comprends pas car on vie bien ici.

Alors, les amis de Yamamoto furent choqués, ce qui était tout à fait normal car apprendre qu’un ami allait s’en aller n’était jamais une chose facile à apprendre, que ce soit s’éloigner de soit, ou mourir un ami qui partait était douloureux, même Yamamoto qui était un peu bête arrivait à bien comprendre ça alors ses amis pouvaient très facilement le savoir mieux que lui. Alors, Tsuna s’avança vers lui et mit sa main sur l’épaule de Yamamoto tout en lui disant :

- On t’oubliera pas Yamamoto, on fera en sorte de venir te voir souvent, après tout, t’es un de nos ami ! On a eu beaucoup de délires ensemble et j’oublierais jamais ça. Ton père peut te faire partir de la ville mais tu resteras dans nos cœurs, personnellement je t’adore Yamamoto, et je ne t’oublierai jamais ! Fais en sorte de venir nous voir souvent et on essayera de faire de même !

Yamamoto ne pouvait pas mieux rêver comme réponse, un de ses amis qui lui avait dit qu’il ne l’oublierait jamais c’était une chose merveilleuse qui ne se disait que dans de rares occasions dont un départ pour une destination surement lointaine et certaines fois inconnue. Alors, qu’il se retournait, une toute petite larme coula sur sa joue, personne n’avait jamais vu ça, Yamamoto qui était une personne très peu sensible commençait à pleurer ! Il se retourna alors de nouveau pour se retrouver en face de Tsuna et alors il aperçut tout ses amis et là, il s’effondra, les deux genoux sur le sol il se mit à pleurer de tout son corps. Les choses n’étaient faciles pour personne et alors tous ses amis s’approchèrent de lui et se mirent à pleurer à leur tour. Même le petit garçon nommé Reborn se mit à pleurer, il se trouvait sur l’épaule de Tsuna, en effet il n’était pas bien grand, cinq centimètres maximum ça ne faisait pas une taille de géant, même les personnes appelées « nain » étaient plus grands que lui. Il s’agissait surement d’un problème de chromosomes ou d’autre chose mais de quelque chose qui n’allait pas dans la composition de son corps. Mais Yamamoto se fichait complètement de ça car toutes les personnes présentes étaient ses amis et il les considérait comme tel et il les considérerait comme tel pour le reste de sa vie.

Deux semaines plus tard, alors que son père avait réussi à vendre son restaurant de sushi qui allait être détruit pour laisser place à on ne sait quoi, Yamamoto avait fini de ranger ses affaires. Les cartons étaient tous rangés et mit dans le camion de déménagement. Yamamoto espérait toujours une dernière fois qu’il pourrait rester mais rien ni faisait son père s’était bien décidé et apparemment rien ne pourrait le faire changer d’avis ce qui était à la limite de faire pleurer Yamamoto qui ne voulait pas du tout quitter ses amis mais il n’avait pas le choix, il devait partir. Il ne voulait pas du tout partir mais le problème était que comme il n’était pas majeur il était obligé de suivre son père partout où il allait. Mais il n’osait pas retourner voir ses amis car il ne pourrait pas se retenir de pleurer ce qui ne lui plaisait pas du tout car d’origine il n’était pas du tout un sentimental bien qu’une personne très gentille. Alors il monta alors dans le camion et son père le regarda droit dans les yeux comme pour lui dire « c’est le moment mon garçon » mais Yamamoto ne put pas retenir ses larmes, il fallait qu’il pleure car il était plus que triste, il allait abandonner derrière lui tout ce qu’il avait. C’était une chose qu’il ne pouvait supporter comme n’importe qui.

Dix heures de route plus tard, le jeune garçon et son père arrivèrent dans une petite ville, lorsque Yamamoto lu le panneau qui indiquait le nom de la ville il put lire « Karakura », et là, il sentait que quelque chose clochait dans cette ville. Bien que pourtant une fois arrivé, il ne remarqua rien qui laissait suspecter que quelque chose ne tournait pas rond dans cette ville pourtant si calme et normale. Tout de suite après être descendu, il remarqua que les maisons étaient complètements différentes de celles de Namimori. Le lendemain, après s’être un peu installé, une chose très dure à faire l’attendait. Il devait maintenant à aller au lycée où il serait plus difficile d’y aller car il n’avait personne pour le soutenir, tous ses amis étaient loin de lui et il devrait donc se faire de nouveaux amis. Mais il savait pertinemment qu’il n’aurait jamais les mêmes relations avec ses nouveaux amis, s’il s’en faisait qu’avec Tsuna et les autres. Enfin, pour le moment il ne voulait pas penser à cela. Il fallait juste aller au lycée et voir comment cela se passerait. Après tout, il laisserait le destin décider. Une fois ses esprits reprit, il prit son sac qui était sur son lit et se leva. Il descendit les marches très lentement comme une personne qui partait à la mort le faisait le plus lentement possible pour gagner du temps. Il saisit la clenche de la porte et jeta un regard noir à son père avec qui il n’avait pas discuté depuis qu’il avait apprit qu’il déménageait. Il ouvrit la porte et sorti en la claquant. Sur la route pour le lycée, il regardait les maisons tout en marchant. Elles se ressemblaient toutes, il aurait put croire qu’il tournait en rond sans jamais s’arrêter mais il n’était pas si bête. De plus, des panneaux indiquaient la direction à prendre pour se rendre au lycée.

Une fois arrivé au lycée, il constata qu’il n’était pas vraiment différent de celui de Namimori. Des élèves chahutaient dans la cour pendant que d’autres discutaient tranquillement. Yamamoto lui, ne voulait que rester dans son coin et ne pas chercher les ennuis. Mais après tout, il n’avait jamais visité le lycée ! Il entreprit donc une petite balade juste pour venir où se trouvait le terrain de baseball. A vrai dire, il se fichait complètement des autres endroits, le seul qu’il voulait voir, c’était le terrain de baseball pour le comparer à celui de Namimori. Une fois trouvé, il put constater que le terrain était nettement plus magnifique que celui de son ancienne ville. Mais il ne put y rester longtemps car la sonnerie se fit entendre. Il se dirigea alors vers le grand bâtiment couleur crème qui était très imposant. Il entra et alors il chercha la salle dans laquelle il devait aller pour rejoindre sa classe. Il la trouva après plusieurs minutes de recherche qui n’étaient pas vraiment utiles. Une fis devant la classe, il ouvrit lentement la porte en voyant que tout le monde était déjà assit. Il repéra alors très rapidement une place qui était libre dans le fond de la classe, seulement il n’eut pas le temps d’y aller que la prof lui dit de venir et de se présenter. Alors, comme était la tradition, il écrivit son nom au tableau puis prit la parole :

- Bonjour, je me nomme Yamamoto Takeshi je viens de Namimori. J’aurais aimé rester là-bas mais mon père à insister pour que l’on vienne ici, alors je suis ici. Concernant mes activités extrascolaires ? Je vous répondrais que le baseball est toute ma vie mais j’ai tout abandonné dans mon ancienne ville. Voilà, je crois avoie fais le tour. Puis-je aller m’asseoir ?

- Oui oui. Vas-y.

Toute la classe était stupéfaite devant le petit discours de Yamamoto. Alors il allait s’asseoir à la place qu’il avait à l’origine vue. Il resta attentif durant l’appel lorsque la prof dit :

- Bon, Orihime, Shad, Ichigo et Ishida sont absents mais puisque se sont des gens bien je suis sûre qu’ils ne font rien de mal

Alors là ! Yamamoto n’en croyait pas ses oreilles, une prof qui disait ouvertement que ce n’était pas grave si des élèves n’étaient pas là. Mais il fallait pour le moment que le jeune homme se concentre sur ses études pour pouvoir entrer en sport-étude baseball. Il fallait avoir une bonne moyenne et aussi être très bon dans le sport demandé. Une fois le cours terminé, il sorti de la classe et se dirigea vers la sortie du lycée quand tout à coup, deux jeunes sortirent des deux côtés de Yamamoto. Il sentait qu’il était menacé et il avait raison lorsque l’un des deux garçons lui demanda de vider ses poches d’une manière peu amicale. Alors Yamamoto le regarda d’un regard qui n’était pas du tout amical tout en lui disant :

- Eh bien, je suis gentil mais il y a des limites. Surtout que depuis que je suis dans cette ville je suis pas d’humeur donc je risque d’être méchant et de te faire très mal.

Enervé, le garçon n’hésita pas et fonça vers Yamamoto suivit de son ami. Yamamoto retourna le poignet de l’ami du garçon qui se mit au sol directement tout en se tenant le poignet. Alors, l’autre garçon se précipita sur lui en hurlant. Il devait déjà avoir ameuté tout le lycée. Et c’était vrai, car en quelques secondes les deux combattants se retrouvèrent entourés par des dizaines de personnes qui ne devaient pas être là pour encourager le petit nouveau. En effet, tout le monde commençait à crier le nom de l’adversaire de Yamamoto juste avant que le jeune garçon n’attrape celui dont les gens scandaient le nom et le plaqua au sol le pied sur la joue. Puis il enleva son pied et parti le sac sur une épaule.

Une fois rentré chez lui, il se posa sur son lit et s’endormit, il n’avait que ça à faire et de toute façon ne voulait faire que ça. Il n’avait pas du tout le gout de sortir et d’être avec les autres personnes de son âge. Le lendemain, il fit son sac comme prévu pour retourner au lycée ce qui le désespérait une fois de plus surtout lorsqu’il se leva et qu’il vit bien qu’il était dans la ville de Karakura. Il avait espéré un miracle. Alors qu’il avait fini de se préparer, il sorti mais cette fois-ci sans regarder son père. Une fois dehors il fit le même trajet que le jour précédent, sauf qu’en plein milieu de chemin, les deux jeunes sortirent une fois de plus des deux côtés de Yamamoto. Au début Yamamoto se disait qu’il n’aurait pas grand-chose à faire pour se débarrasser d’eux, seulement plusieurs de leurs amis sortirent derrière eux. Alors Yamamoto commençait à avoir peur. Comment pourrait-il se débarrasser d’autant de monde ? Il avait deux solutions, soit courir et avoir la honte pour avoir fuit, ou alors il devait combattre mais contre une trentaine de personnes il n’aurait pas du tout de chance de gagner et il se ferait surement tabasser. Mais pour le moment, il ne voulait pas se défiler. Il fonça donc droit devant en frappant plusieurs personnes quand il se fit mettre à terre. Alors, toutes les autres personnes le frappèrent. Ils le frappaient tous si fort que Yamamoto en tomba dans les pommes et il ne se releva jamais.

Alors qu’il venait de se réveiller, il était dans un endroit qu’il ne connaissait pas. Il y avait un homme qui était en face de lui. Il le regardait fixement quand il lui adressa la parole :

- Bonjour, je suis le chef de l’académie shinigami, tu es comme nous et tu vas bientôt faire parti de l’académie pour t’entraîner et faire parti d’une division. Après tout tu as toute l’éternité pour t’entraîner.

- Comment ça ? Mais je ne veux pas moi ! Ca ne m’intéresse pas du tout votre truc, ramenez moi à Karakura ou à Namimori !

Yamamoto ne voulait pas du tout faire ce qu’il disait, et venait juste de comprendre pourquoi il lui avait dit qu’il avait l’éternité pour s’entrainer. Il était mort, mais cela ne le dérangeait pas du tout car s’il ne pouvait pas retourner voir ses amis à Namimori. Alors, il suivit la personne qui venait de lui parler. Il se dirigeait vers l’académie qui était le bâtiment le plus imposant du Seireitei. Il entra et vu qu’il y avait beaucoup de personnes qui étaient toutes habillées de la même manière. IL pensait que l’originalité n’était pas vraiment au rendez-vous dans cet endroit. Mais pour le moment il allait visiter sa chambre. Il s’agissait d’une grande chambre traditionnelle japonaise avec tout ce qu’il fallait pour s’y plaire. Mais il n’avait pas le temps de se reposer qu’une cloche retentie, cela devait signifier que les cours allaient commencer.

Yamamoto passa plusieurs mois dans l’académie et il commençait à s’y plaire de plus en plus. Il excellait en kido mais cela inquiétait plutôt ses professeurs qu’il n’arrive pas à connaitre le nom de son zanpakuto quand ils décidèrent d’employer la méthode qui était la plus brutale mais qui marchait aussi le mieux. Ils avaient organisés un combat à mort entre un élève qui était plus fort mais ils lui avaient donné l’ordre de ne pas le tuer. Alors, un combat commença et Yamamoto se retrouva très rapidement en difficulté. Alors, son adversaire enchaînait les coups. Yamamoto ne s’en remettait pas et de demandait s’il allait vraiment mourir une seconde fois. Alors qu’il prit un coup, il tomba inconscient. Il était maintenant dans une espèce de ville bleue sauf qu’il était sur la façade des immeubles. Alors qu’il montait sur le toit, il aperçut un homme dont il ne voyait pas la forme car il était flou. Alors, que l’homme lui parlait, il lui révélait que pour trouver sa véritable puissance il fallait qu’il trouve la bonne boite où se trouvait son zanpakuto. Il avait pour s’aider une sorte de ficelle rouge qui était directement attachée à la boite en question mais il avait peu de temps, de l’eau commençait à monter et il pouvait se noyer. Après quelques instants il réussi à attraper la boîte et il entendit la voix de l’homme flou. Il n’était plus flou mais il ne pouvait tout de même le voir car il se trouvait en haut d’un immeuble. Il entendit le nom de son zanpakuto et le cria quand il se rendit compte qu’il était revenu dans le vrai monde.

- Kawaru, Yume !

Alors, son adversaire se stoppa net et Yamamoto se releva. Il frappa son adversaire et utilisa des techniques de kido. Il en utilisa tellement que ses professeurs l’arrêtèrent pour ne pas qu’il tue son adversaire. Après tout il avait réussi à obtenir le nom de son zanpakuto. Alors qu’il avait fini ses études après deux ans. Il entra dans la sixième division avec comme capitaine Kuchiki Byakuya.


• Code du règlement : Ok by sourire d'enfer !


Dernière édition par Takeshi Yamamoto le Mar 12 Oct - 21:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeshi Yamamoto

avatar

Masculin Messages : 3
Age : 23
Localisation : Je ne fais pas de location désolé

MessageSujet: Re: Yamamoto Takeshi   Mar 12 Oct - 21:53

Terminé Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeshi Yamamoto

avatar

Masculin Messages : 3
Age : 23
Localisation : Je ne fais pas de location désolé

MessageSujet: Re: Yamamoto Takeshi   Ven 15 Oct - 12:37

Petit Up ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuchiki Byakuya
Snob-Modo | Roku Ban Tai Taisho | Empereur Blanc | Cerisier •
• Snob-Modo | Roku Ban Tai Taisho | Empereur Blanc | Cerisier •
avatar

Masculin Messages : 508
Age : 35

Feuille de personnage
Niveau:
56/100  (56/100)
Expérience:
938/6000  (938/6000)
Spécialisation: Kido

MessageSujet: Re: Yamamoto Takeshi   Ven 15 Oct - 13:14

Fiche sympathique, mais le profil physique me chifonne un peu. En fait tu parles plus de lui quand il était en vie qu'actuellement...du coup, on ne voit pas trop à quoi il ressemble actuellement en fait.


Pour la mentalité c’est idem, il est totalement tourné vers le monde humain et ses souvenirs...hors je ne crois pas qu'une âme se souvienne aux files des ans, de sa vie sur terre. Il me semble que cette mémoire disparaît peu à peu.


Pour l'histoire.... il n'y a pas tellement de chef de l'académie, on sait juste qu'elle est sous la fonction de la Huitième Division. Alors j'émette un petit doute sur la plausibilité du chef en question. De plus les Shinigami amène les âmes à la SS, le fait de devenir Shinigami c'est à ton perso de le faire de son propre chef. ( toujours à mon sens)


Je ne peux pas pour le moment te donner ma voix, et j'attends de voir un peu la critique d'un autre membre du staff .^^

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bleachpendulum.forumactif.com/forum.htm
Sôjiro Kosuke
NutellAdmin | Shinigami | Ichi Ban Tai San Seki | Majordome •
•NutellAdmin | Shinigami | Ichi Ban Tai San Seki | Majordome •
avatar

Masculin Messages : 416
Age : 26
Localisation : Quelque Part

Feuille de personnage
Niveau:
35/100  (35/100)
Expérience:
1000/4000  (1000/4000)
Spécialisation: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Yamamoto Takeshi   Sam 16 Oct - 16:00

Ciaossu !! (C'est le cas de le dire ^^)

Hé bien hé bien....

Byakuya-san n'a pas tout à fait tort en disant cela. Il est vrai que tes descriptions sont plutôt portées sur la vie de Yamamoto "humain" au lieu du dit "Shinigami".

Ensuite le deuxième point noir pour moi c'est ton entrée à l'Académie et même à la Soul Society. Car n'oublie pas que le seul billet d'entrée pour la SS c'est de se faire "tamponner" par le manche d'un Shinigami (Désolé j'ai oublié le terme exact). Hé oui ! Dans l'univers de Bleach, dès qu'un humain perds la vie, il reste une âme errante. Cette âme peut alors se transformer en Hollow une fois que sa chaîne s'est mangée toute seule. Elle accède donc au Hueco Mundo.

L'autre cas c'est donc de se faire tamponner la face par les Hommes Vêtus de Noir. Une fois cela fait tu atterris ensuite généralement au Rukongai en perdant ta mémoire petit à petit. Et c'est de ton plein gré ou en te faisant repérer que tu entreras à l'Académie.

Et enfin, il n'y a pas vraiment de Chef de l'Académie.

Donc pour moi ton histoire est à revoir à partir de ton entrée à la Soul Society et tes descriptions à modifier ou alors rajoute ton physique de Shinigami. Une fois tout cela fait tu auras droit à ma voix au Caca ^^

Voila, Bonne Chance !

_________________
.¤~_| Vєυχ Tυ Vσιя Čє Qυє Ĵє Яєиfєямє Invité ? |_~¤.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yamamoto Takeshi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yamamoto Takeshi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BAKUMAN de Takeshi Obata et Tsugumi Ohba
» MA PRESENTATION : YAMAMOTO GENRUSAY
» Ohtoh Satô et Kana Yamamoto - Di(e)ce T1
» Vagabond de Takeshi Inoue
» Takeshi Obata, character designer du prochain Castlevania

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach The New World :: Information Personnage :: Présentations-
Sauter vers: