AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Premiers contacts ( Kilakiro )

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Premiers contacts ( Kilakiro )   Sam 10 Oct - 20:06

Voilà maintenant quelques semaines que le Hell Gang c'était révélé à la face de leurs ennemis. Cette situation avait été pour le moins déroutante, alors que l'extinction des gradés shinigamis ainsi que celle des arrancars étaient à leur porté, les deux camps avaient choisis de se replier mettant les plans du Hell Gang en suspend. Cet échec avait comme un goût amer pour Cain, en plus de cela les shinigamis et les arrancars présents avaient vraiment l'air délicieux, plus que n'importe quel âme que Cain avait dévoré. C'était particulièrement frustrant, d'ailleurs Belzebuth n'avait pas apprécié de voir son repas se faire la malle. La situation était vraiment parfaite, les deux camps étaient assez affaiblis pour que les membres du Hell Gang puissent les vaincre, une autre occasion ne risquait pas de se présenter avant un petit moment et Cain n'était pas sur que lui et ses compagnons puissent rivaliser avec les gradés du Gotei13 ni les arrancars avec leur puissance maximale. A leur prochaine rencontre, Cain et ses compagnons devront être plus fort sinon la victoire leur sera difficile. Mais, installé dans la pièce commune avec un verre, sa bouteille de château Latour premier cru millésimé 1961 et un saladier de ses chips maison, Cain ce dit que de toute façon il faudrait du temps aussi bien aux shinigamis qu'aux arrancars pour récupérer du combat livré. Cela laissait certainement le temps aux membres du Hell Gang de s'entrainer et d'acquérir plus de force, de tirer plus de pouvoirs des démons. Cain ne s'inquiétait de toute façon pas plus que cela, Nobunaga-san était puissant et il saurait comment rendre ses compagnons encore plus fort.

Installé près de la fenêtre qui donnait sur la rue, Cain était tranquillement assis dans un fauteuil de cuir lisant un journal quotidien européen en se disant que tous ses ignorants étaient bien loin de s'imaginer le véritable visage de ce monde, ainsi que ses véritables de ses ennemis et de ses gouvernants si méprisable. Plongeant une main dans le saladier pour y récupérer l'une de ses chips savoureuses, Cain posa son regard sur les résultats sportifs des équipes de football anglaises et dégusta sa chips avant de lever du fauteuil, pliant le journal et le posant sur la table basse à côté du saladier tout en récupérant son verre de vin. Il se dirigea alors vers la fenêtre et l'ouvrit, une légère brise vint se glisser dans ses cheveux tandis qu'il aérait son vin en exécutant une léger rotation du liquide contre la paroi du verre. Après avoir dégusté une gorgée de son alcool au gout inestimable Cain se mit à regarder de manière contemplative sa bague, jamais il ne pourrait s'en séparer, il avait découvert tant de choses grâce à elle et avait pris plus de plaisir que jamais en dégustant des âmes, non décidément jamais il ne s'en séparerai. Sa pierre brillait d'une aura sombre malgré la faible luminosité de la nuit tandis que l'anneau était froid et noir comme le néant, c'était un superbe bijoux.

* Belle, oui comme tu es belle…. Tu as l'air délicieuse ….. *

Ce n'est que lorsque son verre de vin se brisa sur le sol que Cain sortit de sa contemplation. Il s'était rendu compte qu'il avait commencé à ronger sa bague et il se retrouvait avec ses deux grandes paluches autour de la bouche pour qu'il puisse ronger sa bague avec frénésie dans une position absolument grotesque et le fait que Cain mesure un mètre quatre-vingt-quinze n'y était pas pour rien. Arretant de ronger son bijoux, Cain jeta un coup d'oeil sur le verre de vin qui se vidait de son liquide si précieux et si savoureux en se morfondant et crachant sur Belzebuth, toujours les deux mains à moitié dans la bouche.

* … Franchement, là tu crains bonhomme… T'abuse! Arrête de me faire faire ça … *

* Au moins tu te rappelles que moi aussi j'ai des envies, il va falloir que tu m'en donnes plus, je n'en ai pas assez j'en veux plus ! j'en veux plus MAINTENANT ! *

" Oh non, soit sympa fait pas ça! "

Belzebuth avait un certain pouvoir sur Cain, la faiblesse de l'anglais depuis tout petit pour le pêché de gourmandise était telle que Belzebuth pouvait lorsqu'il n'était absolument pas satisfait, prendre possession d'une partie du corps de Cain. Et comme à l'accoutumer, Le démon ne pris pas de gant, et se fit se jeter Cain sur le saladier de chips pour se goinfrer de celles-ci jusqu'à explosé. Controlant encore sa tête, Cain essayait de manière désespéré d'esquive les mains remplies de chips qui venaient s'écraser sur son visage pour être enfoncé dans la bouche.


"AWEUD! WOA CHENFOA GACHFF FA DBE CHHH FFOM FA ! NNQ HFGLL TORE SdsD VGJJ DJILEM KDLE ! EMEFE MGMe TellL DEFCV FGLTO ! "


Spoiler:
 

Reprenant possession de son corps, Cain se rendit compte de la situation particulièrement honteuse dans laquelle il se trouvait. Allongé à moitié sur la table basse le saladier quasiment vide à côté de sa tête, le visage, les mains et les habits recouverts de miettes de chips, mais surtout une quantité monstrueuse de ses amuse-gueules encore dans la bouche que Cain s'empressa de recraché dans le saladier avec un certain dégoût tout à fait lisible sur son visage. Retirant les miettes sur ses vêtements, Cain rumina doucement contre son démon.

" Naaaa ! De quoi j'ai l'air maintenant … Eh? "

Cain se rendit compte alors qu'il n'était plus seul dans la pièce, son regard se posa alors sur une jeune femme qui se tenait près de l'entrée. Il était rare de ne pas la remarquer, Kilakiro Akane était une très jolie jeune femme et plutôt bien faite, mais c'était surtout la lieutenant de Nobunaga-san. Elle n'était pas bien bavarde et plutôt réservée dans son genre, il était peu fréquent de la voir se prononcer lors des réunions des membres du Hell Gang, pour dire vrai Cain n'avait jamais eu de mots pour elle excépté les formules d'usages réservé à la gente féminine.


* De quoi j'ai l'air moi maintenant hein ? *

" Hum… Kilakiro-san excusez moi pour ma présentation, j'ai eu un léger conflit avec mon démon… Que faites vous ici ? "


( désolé pour le retard ... )
Revenir en haut Aller en bas
Etsuraku Mizore
• Shinigami | 3ème siège de la 4ème division | Psycho-médic •
• Shinigami | 3ème siège de la 4ème division | Psycho-médic •
avatar

Féminin Messages : 125
Age : 28

Feuille de personnage
Niveau:
35/100  (35/100)
Expérience:
0/4000  (0/4000)
Spécialisation: Kido

MessageSujet: Re: Premiers contacts ( Kilakiro )   Dim 11 Oct - 7:22

La journée avait été longue pour bien des gens aujourd'hui. Pratiquement tout le temps qui représentait les heures générales d'éveil des humains, il n'avait pas cessé de pleuvoir. Une pluie torrentielle et diluvienne qui n'avait cesser de s'abattre sur la paisible ville de Karakura, là même où, à l'insu d'une grande majorité d'êtres "vivants", se déroulait pourtant des combats titanesque entre deux grandes entités appartenant au monde des morts. Le premier de ces deux camps se trouvant être celui d'hommes et de femmes généralement vêtus de blanc et de noirs que l'on appelait les "Shinigamis" ou encore "dieux de la mort". Ces derniers représentait la Soul Society, l'endroit où les âmes étaient supposés trouver le repos. Le second groupe vivait dans un monde déchu du nom de Hueco Mundo. Ce lieu hébergeant des créatures maléfiques et leur "évolutions" tout aussi peu recommandables, les Hollows et les Arrancars. Tous ces êtres, Akane les détestaient profondément. Cette dernière appartenant à un camp quelque peu particulier... tout premièrement, elle faisait partit des rares humains possédant assez de force spirituelle ou Reiatsu, comme disait ces racailles de Shinigamis, pour pouvoir apercevoir et entrer en contact directe avec les habitants du monde du trépas. De plus, la jeune femme à la chevelure violette avait intégrer un groupe exclusif de ces humains qui se faisaient guidés dans une démarche militaire par un autre Shinigami. La présence de ce dernier avait été quelque peu mal prise par l'adolescente en tout premier lieu mais, la force que ce dernier lui avait exposé avait suffit à contenir son ardent désir de vengeance. De plus, ce dernier connaissant les deux clans qu'elle détestait et l'assurant les détester aussi, il lui avait offert l'occasion de le rejoindre et de d'assouvir sa soif de règlements de comptes. Une offre que notre téméraire fillette ne put qu'accepter.

Suite à cela était venu le temps que de rejoindre le groupe et d'obtenir sa place. Étrangement, elle fut nommée Lieutenante de celui-là même qu'elle avait provoquée et haït en premier lieu, Nobunaga Shuya. De plus, elle était la seule parmi les lieutenants à avoir en sa possession, une bague tout comme celles des sept personnes mieux classées qu'elle. Tout comme eux, elle avait un démon, ou plutôt une diablesse, qui avait son propre pêcher à sa mesure. Cependant, ce dernier n'étant pas un des sept pêchers capitaux comme ces "supérieurs", cela faisait en sort qu'elle se trouvait être en dessous de ces sept personnes, si on ne comptait pas son "maitre". au tout et pour tout, cet organisme possédait donc huit personne dont la force s'avérait être plus grande que la sienne. Mais cela ne la dérangeait pas. Les humains plus forts qu'elle n'étaient pas ces ennemis et ne représentaient pas des cibles pour elle. Malgré son allégeance, se savoir plus faible que ce Shinigami la mettait un peu mal à l'aise tout de même. Elle qui les détestait plus que tout pour l'enfer qui lui avait été fournit par les deux races ennemis à leur groupes. D'ailleurs, il y avait eut une première rencontre il y avait de cela peu de temps mais, elle n'était arrivée que deux jours après dans le groupe du Hell Gang. La jeune demoiselle ayant mit du temps à fournir une réponse à cet homme qui lui promettait vengeance alors qu'il était une de ces cibles normalement. Elle devait donc être l'une des rares membres de se groupe dont les deux autres partis ne connaissaient encore rien.

Cependant, en cette nuit où, finalement, la pluie avait fini par se calmée, Akane avait toutes ces histoires bien au dessus de la tête. Ayant maintenant ces propres appartement à cet endroit, le tout lui évitant de payer un loyer, elle n'avait pas encore tout dépaqueter les objets lui appartenant. Si bien qu'elle se cherchait encore un peu parmi ces choses. La panique avait beau ne pas se lire sur son visage, un petit coup de stress était tout de même présent dans son coeur alors qu'elle recherchait les quelques instruments qui lui serait nécessaire pour la journée de demain. La vie d'étudiante allant reprendre pour elle à partir du lendemain. Durant ces diverses changements de familles adoptives et tout le reste du tralala qui avait suivit, elle avait perdue beaucoup de temps d'études et était donc maintenant en retard par rapport aux autres enfants de son âge. Sachant très bien à quel point ces études comptaient pour ces parents qui lui avait laissé une somme d'argent juste pour sa à leur mort, plus une autre qui lui permettait de vivre depuis assez aisément, mais pas sans travailler. Cela l'avait motivée à reprendre là où elle avait laissée et c'était donc inscrite au seul établissement de Karakura qui fournissait l'éducation pour les personnes de son grade. Une belle école bien tranquille et sans histoire où elle serait désormais élève mais voilà. L'étudiante en herbe devait maintenant retrouvée ces divers accessoires d'école pour pouvoir performer là-bas. Au milieu de son fouillis, ce n'était pas chose aisée. Surtout qu'elle n'avait pas éparpillée ces "trucs" que dans sa chambre mais bel et bien un peu partout dans la base. La dame en mauve n'étant pas très motivée à faire du ménage ou de l'ordre après tous ces changements dans sa vie.

Alors qu'elle avait pratiquement tout assemblée à l'intérieur de son sac à dos bleu marin, ses yeux lui firent rapidement se rendre compte de l'absence de deux choses essentiel. Son cahier pour prendre des notes ainsi que son étui qui contenait tous ces stylos, crayons, marqueurs et gomme à effacer. Sa chambre ayant été retournée de fond en comble, cela voulait dire qu'elle avait du trimbaler ces deux trucs dans une autre pièce. Elle sortit alors une sucette de sa poche, jeta le soutiens de la précédente puis, une fois cette nouvelle sauveur de cerises à l'intérieur de sa bouche, elle entreprit de sortir pour rechercher ces possessions. Alors qu'elle se rapprochait de la salle commune, quelques bruits et paroles semi-étouffés, lui parvinrent jusqu'aux oreilles. Lorsqu'elle arriva dans le cadre de porte de la pièce, ce fut un bien étrange spectacle auquel la jeune femme pouvait faire face. Un homme, cheveux blancs, d'une taille peu négligeable, était littéralement aplatit contre la table. Recouverts de miettes dont il ne commença à se défaire qu'un peu après, un bol vide de ce qui avait semblé être autrefois des amuse-gueules. Une scène un peu grotesque qui semblait refléter un certain manque de savoir vivre.

*Tiens, les sept démons capitaux se laissent donc aller aussi aisément devant tout le monde? Bon, il est vrai que vu l'heure, il ne risquait pas d'être vu de tous mais c'était quand même un peu risqué... Décidément, les hommes n'ont vraiment pas grands manières de nos jours... Ce genre de comportement, je le croyais révolu dans la société mais, on dirait bien que non. Je ne suis peut-être pas la mieux placée pour parler d'ordre et de propreté mais je crois au moins ne pas enfreindre certes limites non?*

Suite à cette... découverte, le jeune homme concerné par la scène en majeure partie sembla se rendre compte de la présence d'une personne de la gente féminine dans la pièce. Ce dernier terminant de dégager les restants de nourritures de sur ces vêtements, il se mit à parler pour alors présenter ces plus plates excuses à la dame au sujet de son comportement qu'il disait relié au caractère même du démon qu'il possédait dans la bague qu'il avait au doigt. Si sa n'avait pas été qu'elle avait elle-même une de ces bagues, Akane aurait probablement cru qu'il se moquait d'elle ou qu'il tentait de lui exposer des excuses bidons mais, sentant parfois aussi la présence de Lilith s'encrer en elle, s'imaginer un démon encore plus puissant pousser à certaines choses ne paraissait pas si grossier. Ce dernier lui demanda alors la raison de sa présence ici, bien que cela aurait pu se retourner en conflit comme quoi elle aussi était un peu chez elle ici, ce ne fut pas le cas. Selon la femme désirant retourner aux études, l'heure étant probablement la raison de cette demande. Prenant alors la tige de sa sucette entre son pouce et le doigt le plus près de ce dernier, les deux appartenant à la main gauche. Retirer la sucrerie de sa bouche fut sa première action puis, utiliser sa voix calme, neutre mais douce qu'elle utilisait si peu fut la suite:

-Bonsoir... ce n'est pas grave pour tout sa, ces démons sont plus sournois qu'il n'y parais sous cette forme de bague. Je cherche quelques trucs, c'est pour sa que je suis là présentement.

Sans dire un moment de plus, elle remit la sucette à saveur de cerises entre ces deux fines lèvres puis, s'avança dans la pièce, quitta enfin le seuil d'entrée. D'un pas léger et souple, sans se soucier plus des apparences et convenances, elle se lança à genoux sur le premier fauteuil à ces côtés. Faisant maintenant dos à l'homme à la blanche chevelure, passer sa main dans les ouvertures et derrière les cousins furent ces premières actions physiques. La personne à la chevelure violette prit ensuite d'assaut l'arrière du meuble et se passant tout le haut du corps par dessus, la faisant se plier en deux. Elle redescendit du fauteuil totalement bredouille mais pensa tout de même à regarder sous ce dernier. Cela en valut la peine puisqu'elle retrouva au moins un crayon, maintenant, il ne restait plus qu'à trouver le restant de l'étui ainsi que son cahier de note. Ne faisant même plus attention à l'autre personne dans la pièce sauf pour le contourner lorsqu'elle passait près, la jeune héroïne continua son inspection sans interruptions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Premiers contacts ( Kilakiro )   Sam 17 Oct - 19:19

Voilà une bien drôle de situation dans laquelle se trouvait Cain, en réalité elle était surtout gênante pour le jeune anglais qui n'avait pas l'habitude de se retrouver si ridicule devant une dame. Enfin d'une dame, d'une jeune fille plutôt. Mais qu'importe l'âge, un gentleman ne pouvait pas se permettre de se retrouver dans pareille situation face à une lady. Après s'être excusé et expliqué sur son comportement et le désordre occasionné par son démon, Cain termina de se nettoyer tout en demandant à la demoiselle ce qu'elle faisait ici à une heure si tardive. Ôtant la sucette qu'elle avait dans la bouche, devant laquelle Belzebuth n'était pas indifférent puisque qu'elle réveillait en Cain son désir de satisfaire son palais, la demoiselle resta assez vague dans sa réponse. Elle cherchait plusieurs choses qu'elle aurait sans doute oubliée dans cette pièce ou peut être ne savait elle même pas où elle les avait laissée et cherchait à travers le QG. Mais elle n'en dit pas plus et se mit aussitôt à chercher à travers la pièce, glissant de nouveau la sucrerie entre ses lèvres et en quasi ignorant le britannique, elle fouilla dans les fauteuils sans pour autant trouver ce qu'elle cherchait mais après son inspection minutieuse d'un meuble elle décida de regarder sous le fauteuil et cela sembla porter ces fruits.

Cain alla alors discrètement grignoter une chips qui traînait sur la table tandis que la jeune fille fouillait encore les fauteuils, la vue de la sucette l'avait légèrement émoustillé et il lui fallait quelques choses pour se satisfaire. Une fois le plaisir assouvi pour quelques minutes, ne se sentant pas particulièrement utile et se faisant presque totalement ignorer par la jeune Akane, Cain décida d'aller les lumières éparpillées çà et là pour rendre la pièce plus lumineuse et les recherches de la demoiselle plus facile. Il se tourna ensuite vers elle, essayant de capter son attention ne serait-ce qu'un instant mais la jeune fille semblait vraiment absorbée par ses recherches et n'avait pas jeté le moindre coup d'oeil sur Cain, qui ne passait pourtant pas inaperçu. Il s'était gardé de demander à la demoiselle ce qu'elle cherchait précisément ne voulant pas se montrer grossier. Même si cela ne semblait pas forcement important cela semblait nécessaire pour elle et Cain se dit qu'il était peut-être de bon de lui proposer son aide, d'une certaine façon c'est un bon moyen de mieux connaitre les gens avec qui il travaille maintenant. Akane n'était en plus de ça pas la plus bavarde, son statut de lieutenant ne lui permettant encore moins de pouvoir prendre volontairement la parole aux réunions, Cain n'avait que très peu de contact avec elle. Il savait que parmi les lieutenants elle était la seule qui possédait une bague de démon, même si son démon n'était pas un des sept capitaux son pouvoir était celui qui se rapprochait le plus de celui de ses aînés ce qui changeait son statut de lieutenant classique. Cain avait une certaine estime de cette jeune fille, tout simplement parce que Nobunaga-san l'avait choisi pour le seconder. Réussissant à enfin se faire remarquer par un de ses nombreux signes de bras qu'il tendait vers la jeune fille, il s'approcha d'elle et avec son japonais pimentée d'un léger accent anglais lui demanda :

" Sans vouloir paraitre indiscret, je pourrai peut-être vous aider à trouver ce que vous désirez si je pouvais savoir ce que vous cherchez, après tout je suis ici depuis un petit moment, j'aurais peut-être vu ces "choses" avant... Akane-san n'est-ce pas ? Je ne me suis pas présenté, nous n'avons pas l'habitude de nous croiser très fréquemment il faut le reconnaitre, Carrington Cain Mlle, mes respects "

Il salua alors la jeune femme comme il était coutume au Japon, se courbant légèrement les bras le long du corps montrant un signe de respect sans pourtant trop en faire, après tout ce n'était ni une noble ni quelqu'un d'un rang supérieur au sien il n'y avait donc aucune raison de lui montrer plus de respect qu'elle ne devrait en recevoir. En temps normal il lui aurait pris le bras doucement pour lui faire un baise-main, mais les coutumes japonaises n'étaient vraiment pas les mêmes que celles d'Angleterre et il aurait été hors de question de paraitre grossier face à une demoiselle surtout après avoir été vue dans une situation gênante juste avant. Il ne fallait certainement pas ruiné sa réputation de gentleman cela Cain ne l'accepterai pas. Il sourit alors poliment à la demoiselle, et en attendant sa réponse Cain se dirigea vers le vaisselier pour récupérer un nouveau verre de vin afin de remplacer celui qu'il avait brisé quelques instants plus tôt et avant d'en saisir un deuxième il tourna la tête vers Akane.

" Il se fait peut être un peu tard pour qu'une si jeune fille désire déguster un verre de vin ? Je me permet tout de même de vous le proposer Akane-san… Si vos affaires sont ici, nous ne tarderons pas à les retrouver…"

Saisissant la bouteille de vin, il ne remplit qu'un seul des deux verres et le porta à ses lèvres, pendant quelques instants plus rien ne sembla compter aux yeux de Cain, rien d'autre que ce délicieux parfum qui explosait dans sa bouche.


* bois toute la bouteille Cain ! c'est chiant tes principes à la con… *

* Même pas en rêve, et encore moins devant une lady…. tu m'as déjà goinfré de chips… *

*…Wouuuaaaaaiiii , des chips… hum! Encore plein de Ch..*


* Mais boucle là nom de Dieu ! *


( Free me casse vraiment les *******, désolé j'essaye de resoudre le probleme le plus vite possible )
Revenir en haut Aller en bas
Etsuraku Mizore
• Shinigami | 3ème siège de la 4ème division | Psycho-médic •
• Shinigami | 3ème siège de la 4ème division | Psycho-médic •
avatar

Féminin Messages : 125
Age : 28

Feuille de personnage
Niveau:
35/100  (35/100)
Expérience:
0/4000  (0/4000)
Spécialisation: Kido

MessageSujet: Re: Premiers contacts ( Kilakiro )   Dim 18 Oct - 8:03

Le ménage semblait être ce à quoi s'était employer le seul homme présent dans la salle en cette longue soirée. Cependant, Akane ne portait pas réellement une véritable attention à l'entretiens ménagé qu'exécutait son seul compagnon de la pièce entière. En fait, on ne pouvait pas dire qu'elle portait attention à quoi que se soit d'autre que le fait que de retourner les quelques fournitures scolaires qui lui étaient encore manquantes. Les retrouver était sa priorité sinon, les premiers cours à sa nouvelle institution scolaires seraient difficiles à suivre sans ces articles indispensables. Bon, bien sûr, les élèves ne travaillaient généralement que très peu le tout premier jour mais, comme elle arrivait en plein début d'année alors que la rentrée avait déjà été effectuée. Le travail risquait bel et bien d'être présent et donc, il lui fallait impérativement tout son matériel sans exceptions. Espérons que cette première journée n'était pas représentative des autres qui allait suivre car, s'il y avait bien une chose que la jeune femme de la famille Kilakiro détestait, s'était, sans l'ombre d'un doute, le fait de devoir chercher ces choses avant de pouvoir mettre la main dessus... Mais bon, c'était déjà un départ, un crayon en main était toujours mieux que rien, ne restait plus qu'à découvrir la cache de tous les autres articles portés disparus... Malgré l'absence de vent dans la pièce, on pouvait, de temps à autre, voir les cheveux de la seule femme présente virevolté au gré des courants d'air produits lorsqu'elle changeait rapidement d'un point de vérification au suivant. Lorsque le destin venait qu'à la mettre devant une épreuve de détermination, il n'était pas rare de la voir foncer dans le problème avec lucidité mais aussi, avec empressement, surtout que, dans ce cas-ci, le temps limite était le lendemain matin au réveil. L'importance de tout retrouver ce soir était donc du plus haut niveau qu'il soit possible de s'imaginer, tout du moins, dans le crâne de cette petite tête violette.

Cela faisant déjà quelques temps qu'elle ne vivait sa vie sans personne sur qui compter, le réflexe que de quémander de l'aide à son prochain lui avait été retirer par le jeu du temps lui-même. Ayant prit la mauvaise et, en même temps, bonne habitude que de ne compter que sur sa propre personne, la voir demander de l'aide avant que celle-ci lui soit proposée était quasi-inimaginable. Cela relevant presque du domaine de la science-fiction comme dirait certains grands ironiques débordants d'imagination. Habillée de par deux légères pièce de vêtements qu'elle qualifiait de pyjama, sa ronde autour des quelques atouts de dissimulation du salon se prolongeait. Heureusement qu'il ne faisait pas froid à l'intérieur car, elle ne portait réellement pas grand chose actuellement. Un simple médaillon pour orner le cou, une petite camisole à bretelles larges pour le haut. Cette dernière se révélant assez ample pour que le bas s'agite au moindre coup de vent. Pour compléter ce petit ensemble, un bas se trouvant être un pantalon longs qui ne laissait voir que ces pieds dénudés. Alors que le haut était blanc, le bas était violet. La couleur préférée de la jeune demoiselle n'apparaissant cependant pas à cet endroit mais bien dans ces yeux dont la couleur était bleu bien que le violet semblait y exister encore une fois. Cette apparence pouvait sembler inconvenante pour une jeune demoiselle en présence d'un homme mais, cela n'avait aucunes espèce d'importante aux yeux de notre futur étudiante. Ce que les autres pouvaient penser d'elle ayant toujours passé au tout dernier plan et puis, l'excuse de l'heure était possible en ce moment.

Alors que le quatrième obstacle était fouillé, une voix interpella la personne en quêtes d'articles scolaires très importants. Se remettant debout et droit, la personne dont le violet constituait une majeur partie de son être se retourna doucement pour apercevoir son comparse rencontrer il y a quelques instants et dont l'existence n'avait pas été prise en compte depuis plusieurs bonnes grosses minutes. Ce garçon, visiblement plus âgé qu'elle, se mit à lui parler alors de manière très polie et soignée. Ce fut alors pour lui proposer de se joindre ou, tout au moins, aider aux recherche qu'Akane effectuait en ce moment même qu'il lui adressa la parole. Soulignant certains faits comme celui de sa présence prolongée dans le lieu pouvant être utile avant de finalement proposer de se présenter pour ensuite, le faire en bon et due forme. Carrington Cain étant son nom. Il lui fit alors un respectueux salut du pays auquel répondit la jeune femme par une gracieuse inclinaison de la tête et du haut du corps. Suite à cela, alors que celui-ci s'éloigner vers le vaisselier, une réponse lui fut donnée:

-Bonsoir à toi en ce cas. J'accepte ton aide si c'est ce que tu souhaite. Si tu veux m'aider à chercher, je ne dis pas non, sa me permettra de pouvoir, au moins, prendre un peu de sommeil avant demain... Je suis donc à la recherche de mon étui à crayons bleu avec des nuages blanc ainsi que de mon cahier de notes, comme ceux qu'on a en cours normalement. Il est à motifs automnale et un renard apparait sur la couverture, dans un fond d'automne. Sinon, je me nomme Kilakiro Akane.

Suite à ces paroles, il ne fallut pas longtemps à son partenaire de pièce pour revenir avec deux coupes à la main ainsi qu'une bouteille de vint. Sa voix calme et posée prit alors de nouveau la totalité du terrain de décibel pour, cette fois-ci, offrir un vers de vin à notre jeune héroïne en proie de ces équipements. Cette dernière n'était pas friande de vin, ni de tous autres alcool à vrai dire, mais accepta. Après tout, un peu à l'occasion ne tuait personne. Après que l'homme à la chevelure aux couleurs âgées se soit servit, ce fut au tour de la douce jouvencelle que de prendre la bouteille en main et de faire couler le liquide des plaisir dans la deuxième coupe. Remplit au un tiers fut le total, l'adolescente devant reprendre cours demain, la lucidité et le bon sommeil seraient des atouts majeurs. Ensuite, vint le moment de porter ces lèvres fines jusqu'à la coupe, moment qu'elle choisit pour coquer le restant de friandise présent dans sa bouche avant de déposer la tige dans un mouchoir, sur la table. Ce ne fut qu'après cet intervention que le vin atteint sa bouche pour descendre doucement dans sa gorge tandis qu'elle le dégustait à petites gorgées. Sachant qu'une réponse à ces objets recherchés viendrait bientôt, ces yeux, comparables à deux saphirs dans lesquels se serait animée la vie d'une noble fleur de lilas, se posèrent sur son seul interlocuteur avec qui converser. Attendant de savoir s'il avait des informations intéressantes à lui fournir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Premiers contacts ( Kilakiro )   Dim 18 Oct - 21:26

Après que Cain se soit présenté, la jeune fille le salua également comme il était coutume au Japon. Se retournant vers le vaisselier pour saisir les verres de vin, c'est à ce moment là que la jeune fille décida de prendre enfin la parole. Et voilà que Cain entendit quelques choses qui le fit frémir, dans tout son corps se propagea un frisson redressant ses poils et lui chatouillant la nuque. La jeune fille l'avait elle bien tutoyée? Il semblait bien que oui. En voilà une bien drôle de manière de parler à un presque inconnu et qui plus ai à l'un de ses aînées, cette petite n'avait elle donc que si peu d'éducation, elle qui semblait pourtant très respectueuse de Nobunaga-san ne devait l'être que pour lui. Cain était quelqu'un qui aimé les marques de politesses, il avait éduqué de cette manière et venir à tutoyer une personne qui lui était quasiment inconnu ne lui serait jamais venu à l'esprit et voyait presque cela comme un manque de respect caractéristique, même venant de la bouche d'une lady. Mais il était tard et même si ce genre d'attitude pouvait mettre notre gourmand hors d'état de lui, il se contenta de ranger cette attitude irrespectueuse à fond de son esprit, s'aidant en prenant une large gorgée de verre de vin pour calmer son esprit quelques peu exités. Restant quelques secondes le dos tourné à son interlocutrice le temps de défaire son noeud de cravate qui commençait à lui serait un peu trop la gorge, il ôta par la même occasion sa veste violette à carreaux qu'il jeta doucement sur le meuble le plus proche avant de se retourner avec les deux verres à la main. Il sourit alors poliment à la demoiselle et posa la bouteille et le second verre de vin proche d'elle, celle-ci se servit alors un verre au tiers du contenant. C'est à ce moment là que Cain se rendit compte de la tenue plus que légère dans laquelle se trouvait la jeune fille, un pyjama semblait-il, elle était donc sur le point de se coucher. Après tout, vu son âge et même si elle faisait partie du Hell Gang, la jeune demoiselle devait encore aller à l'école et cherchait actuellement ses fournitures scolaires qu'elle aurait éparpillée un peu partout. Cain leva son verre en direction de la jeune fille avant de le porter à ses lèvres et de déguster une nouvelle fois se doux parfum d'une valeur inestimable aussi bien olfactivement que pécuniairement.

Fixant les yeux de la jeune fille, des yeux qui par ailleurs était particulièrement agréable à regarder leur couleur allant d'un violet au bord vers un bleu en son centre, Cain se répéta la description des différents objets que la demoiselle avait égarée. Ce fût celle du cahier de cours qui rappela quelques choses à Cain, un renard, il avait bien vu un cahier avec un renard sur la première de couverture un peu plus tôt dans la soirée. Il venait de rentrer du restaurant Oak Door dans lequel il avait dîné à l'oeil mais qu'il avait décidé de descendre dans son prochain ouvrage sur les meilleurs restaurants japonais actuels, en effet le service avait été parfait mais la cuisine manquait de saveur et d'originalité, ce contentant de copier la cuisine européenne en l'agrémentant d'une touche asiatique en utilisant les épices nippones. En rentrant au QG il avait été en premier dans sa cave pour venir y récupérer sa bouteille de château Latour pour nettoyer son palais des mets sans saveur qu'il avait dégusté juste avant. En remontant vers la salle commune il s'était installé dans le fauteuil le plus proche de la fenetre face à la table basse. Après avoir posé sur cette même table sa bouteille un verre et ses chips récupérés sur le trajet, il avait remarqué ce cahier posé près du vaisselier et l'avait rangé dans le tiroir de la commode dans lequel se trouvait une multitude de petites choses tel que des crayons et prospectus divers. Un cahier pareil il n'y en avait pas mille dans le QG donc c'était forcement celui-là.

Detournant alors son regard de la jeune fille et se dirigeant vers la commode, Cain prit la parole :


" Un cahier avec un renard vous me dites? Il me semble bien avoir rangé un pareil cahier en arrivant un peu plus tôt, attendez je vais allez voir... "


Arrivant devant la commode, Cain tira le tiroir pour y récupérer le cahier puis se retourna vers la jeune fille en brandissant le cahier.

" Je savais bien que je l'avais vu et que je l'avais rangé, vous en avez besoin pour vos cours je présume ? Vous reprenez demain ? "


Tendant le cahier à Akane, Cain se mit à réfléchir aux portes crayons mais celui-ci ne lui rappelait rien du tout.


" Quand à votre étui… désolé mais il ne me semble pas l'avoir vu ici. Mais dites moi, n'est-ce pas un peu compliqué de concilier votre vie étudiante et vos devoirs au sein du Hell Gang? Vous me semblez être très proche de Nobunaga-san et j'avais supposé que vous aviez arrêtée vos études pour vous consacré à votre mission de bras droit auprès de notre chef…"

S'installant à nouveau dans un fauteuil se trouvant face à la demoiselle, Cain porta de nouvau son verre à ses lèvres avec un sourire en coin et des yeux rieurs, après son 4eme verre il commençait à être légèrement éméché et ce n'était pas pour lui déplaire. Il s'amusa alors à faire tourner sa bague autour de son doigt en se disant qu'il serait bientôt temps d'aller assouvir la faim de Belzebuth. Mais il attendrait que la demoiselle est retrouvée toutes ses affaires, cela serai rustre de sa part que de laisser Akane seule à ses recherches et puis, d'une certaine façon, même si cette jeune femme c'était montrée grossière à son égard d'une manière certainement maladroite et non volontaire, il avait envi d'en savoir un peu plus sur elle et de comprendre pourquoi Nobunaga-san l'avait choisi elle pour être son bras droit.
Revenir en haut Aller en bas
Etsuraku Mizore
• Shinigami | 3ème siège de la 4ème division | Psycho-médic •
• Shinigami | 3ème siège de la 4ème division | Psycho-médic •
avatar

Féminin Messages : 125
Age : 28

Feuille de personnage
Niveau:
35/100  (35/100)
Expérience:
0/4000  (0/4000)
Spécialisation: Kido

MessageSujet: Re: Premiers contacts ( Kilakiro )   Mer 21 Oct - 8:05

Hum...? Avait-il un problème? Jurer de ce que ces yeux lui avaient fait voir n'aurait pas été son réflexe mais, possiblement, cet homme semblait avoir eut une drôle de réaction lorsqu'elle s'était mise à lui parler. Encore là, rien de sûr à cent pour cent mais, une impression qu'un genre de frisson avait parcourut son corps était visible aux yeux de la jeune et non pas laide lieutenante de Nobunaga Shuya. C'était étrange ces petits gestes et tiques qu'avaient parfois certains gens pour illustrer involontairement certaines de leur émotions mais, là n'était pas l'interrogation. La question était plutôt qu'est-ce qui pouvait causé un tel désagrément à ce seul homme éveillé à cet heure de la nuit et puis, le hasard, ce n'était pas une donnée valable, il devait y avoir une bonne raison à tout cela. D'une manière ou d'une autre, sa devait être relié au moment où elle avait parlée, il ne lui restait donc plus qu'à faire attention au moindres petits détails les entourant pour découvrir l'origine de ce malaise soudain chez le grisonnant personnage. Bien sûr, il restait la possibilité de lui demander directement ce qui n'allai pas mais sa, ce n'était pas du tout dans ces intentions. Détestant se faire donner une manière de conduite ou avoir les choses trop facilement, ce serait par ces propres moyens que ce mystère serait résolu. Hé oui, aussi bien dans sa vie de tous les jours que dans tout autre situations, Akane préférait toujours se retrouver à se débrouillée par ces propres atouts. Se fier aux autres n'étant pas une chose que sa pensée acceptait facilement, cela demandait du temps avant que sa confiance ne soit donnée. Encore là... même le temps n'arrivait que rarement à la faire établir un lien de confiance assez profond pour qu'elle se permette de s'appuyer entièrement sur l'autre personne. Depuis un bon moment, c'était seule qu'elle avait su progresser et c'était ainsi que son esprit désirait aller.

Suite à son énonciation d'objets déclarés comme recherchés, un silence profond et ininterrompu s'installa entre les deux seules présences encore éveillées dans ce bâtiment en cette heure tardive. L'une semblant réfléchir et l'autre attendant une réponse ou une indication lui permettant de se mettre sur la piste de ces infâmes fournitures à pattes. Le désordre ne la dérangeait pourtant pas tellement d'habitude mais, lorsqu'elle vivait à plusieurs, c'était différent. Se retrouver dans son fouillis était une chose mais retrouver son fouillis au milieu de celui des autres en était une toute autre. Finalement, ce moment d'insonorité fut brisé par la voix et le langage bien soigné de l'homme à la chevelure enneigée. Ce dernier semblant reconnaitre l'un des deux "trésors" recherchés par la jeune femme. Ce dernier approchant alors d'une commode tout ce qu'il y a de plus banale pour alors, ouvrir et plonger la main dans un des modestes tiroirs de ce meuble et en sortir le cahier de note qu'avait achetée la demoiselle, à la mauve crinière, quelques jours plus tôt. L'étui ne rappelait cependant aucuns souvenirs au demi-sauveur du moment qui en profita pour poser plusieurs questions... Sujets traités étant les cours ainsi que le rôle d'Akane au sein du Hell Gang, cette dernière se saisissant doucement de son livre. Puis, étonnamment, reprit encore une fois la parole pour dire:

-Effectivement, j'en ai de besoin pour mes cours que je reprend dès demain. Sinon, pas grave pour l'étui, il me tomberas bien sous le nez un moment ou à un autre. Pour ce qui est de mon rôle ici, je n'ai pas en m'en faire, ce que je fais la journée normalement se fait très bien le soir après les cours et le chef n'a aucunement besoin de m'avoir à ces côtés en tout temps. Si j'ai arrêtée mes études au par avant, c'était que ma situation familiale ne m'en donnait pas le choix. Maintenant que c'est réglé, plus de besoin de m'en privée. J'ai déjà perdue bien assez de temps d'études comme sa et puis, Shuya-kun est bien capable de s'occuper de sa propre personne durant la journée. J'ai d'ailleurs déjà régler les détails avec lui. En cas de nécessités, je peux toujours sécher les cours pendant quelques temps. De plus, puisqu'il agira en tant que "tuteur" si je me déclare malade, il pourra confirmer mon faux état par téléphone. Je n'aime pas laisser des détails au hasard alors, j'ai prit longtemps pour tout envisager avec notre dirigeant. Et vous? Quoi de bon de votre côté?

Vouvoyer, avait été fait, ces observations ayant observées que ces seuls réelles différences majeurs avec cet homme au moment de son frisson étant cette simple notion. Bien que cela ne soit pas chose que sa personne appréciait à user, faire un effort ne lui ferait pas de torts. Ce n'était peut-être pas encore parfait, mais sa devait au moins mieux sonner que plus tôt. Mais, il n'en restait pas moins que ce n'était pas une chose naturelle chez elle. Sa franchise, ses méthodes plutôt directes de dire les choses ainsi que son insatiable minutie était ce qui faisait qu'elle était où elle se trouvait en ce moment. Une femme loin d'être soumise, forte de caractère, capable de se dépêtrer de par ces propres moyens des situations houleuses, son sens de l'improvisation et surtout, son indépendance sans équivoques étaient toutes des facteurs de sa personnalités qui avaient été en mesure de convaincre ce Nobunaga que de faire d'elle sa propre lieutenante alors qu'il n'en envisageait aucunes à l'origine pour lui-même. De plus, la manière parfois différente dont les réflexions d'Akane faisaient tournés les choses le faisait parfois penché, mais rarement, sur sa frêle personne lors des décisions où il se trouvait être indécis. Après tout, deux têtes valent mieux qu'une. Tout sa se faisait souvent en discussion intime où chacun des deux partis exprimaient ces opinions, et cela dépendant de l'humeur de la lieutenante, pour en arriver à la solution plaisant aux deux camps. Qu'en était-il des autres? La jeune membre de la famille Kilakiro n'en savait pas vraiment grand chose, ne s'y étant pas vraiment intéressée au par avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Premiers contacts ( Kilakiro )   Lun 26 Oct - 15:44

Attendant que la jeune femme prenne la parole, l'anglais en profita pour prendre une nouvelle gorgée de vin, l'alcool lui montant légèrement à la tête il devenait plus jovial qu'à son habitude. Il décida de passer l'éponge sur le manque de politesse de la jeune fille et de ne pas lui faire la remarque, après tout cela avait été peut être involontaire de la part de la demoiselle ou encore était-ce une façon pour faciliter le contact avec les gens. Mais le tutoiement était quelques choses de particulièrement désagréable aux oreilles de Cain lorsque les liens entre personnes n'étaient pas tissés. Et même si cela était le cas, le tutoiement se devait d'être échangé entre personne du même rang social proche, après tout il n'avait jamais tutoyé le valet de la demeure familiale et pourtant il portait un grand respect pour celui-ci et tout le travail qu'il avait fourni auprès de sa famille. Mais la n'était pas le propos, une fois le cahier apportait à sa propriétaire et remis en main propre, Cain installé dans son fauteuil ne quittait pas la jeune fille des yeux. Pendant quelques secondes il se demanda si Nobunaga-san n'avait tout simplement recruté cette jeune fille pour son physique affriolant, après tout avoir de belles et jeunes femmes dans un groupe comme le Hell Gang pourraient être utile pour soutirer des informations auprès de personnes sensibles au charme féminin, et rare était ceux qui y étaient complètement insensibles. Se secouant la tête, Cain chassa cette drôle d'idée de son esprit, Nobunaga-san n'aurait pas recruté cette jeune fille juste pour son physique, et encore moins pour un rôle tel que celui de son lieutenant. Cette fille devait avoir quelques choses de spéciales, tout comme chacun des membres du groupe, et ce n'était pas leurs bagues qui en faisaient des êtres spéciales, non la bague n'était qu'un déclencheur et Nobunaga-san avait été celui qui avait réussi à rapprocher l'artefact de son seul porteur.Tout comme Cain, Akane avait elle aussi été approché par Nobunaga-san pour une raison bien précise, quelque chose qui la rapprochait du démon enfermé dans la bague qu'elle portait. Mais contrairement aux six autres démons majeurs dont Cain connaissait les penchants et les convoitises, il ne connaissait rien du démon de la jeune fille et le fait qu'il existe un autre démon en dehors des sept principaux rendait l'anglais assez curieux, assez en tout cas pour prendre du temps pour discuter avec une petite impolie.

La jeune fille se mit alors à parler, à répondre plutôt aux interrogations que Cain avait soulevé juste avant de s'installer dans le fauteuil. Elle resta très flou sur ses études, aucune précision à ce sujet de ses études mais ce n'était pas vraiment ce qui intéressait le critique culinaire. Elle aborda alors son rôle au sein de l'organisation du Hell Gang, expliquant que pour elle il n'était pas impossible de concilier les deux activités bien au contraire et qu'après tout son activité dans l'organisation pouvait bien être effectué après ses cours, ce qui en soit semblait assez logique, même s'il se pouvait que physiquement cela devienne fatiguant se dit Cain. Elle expliqua ensuite qu'elle avait du arrêter ses études après un problème familiale, et, alors que la conversation se déroulait plutôt bien la jeune fille fit une nouvelle fois ce que Cain qualifiait d'impolitesse. Appeler Nobunaga-san par un diminutif de son prénom et ajouter en plus de cela un suffixe aussi... personnel, Cain ne put réprimer une toux de gène après avoir entendu cela. Certe, la jeune fille était certainement la personne la plus proche de Nobunaga-san au sein de l'organisation, mais de là à se montrer aussi familière avec lui cela semblait parfaitement hors de propos, un lieutenant ne devait en aucune manière se montrer aussi familière avec son supérieur, cela nuisait justement à l'idée même de hiérarchie, en tout cas selon Cain. Mais le critique culinaire sentit que la jeune fille ne voulait pas se montrer grossière mais que cela devait être sa façon d'être, rien de méchant ni de provocateur derrière tout cela, juste une éducation certainement populaire et sans complexe, une éducation rustre aux yeux de Cain, mais une éducation trop commune pour ne pas être reconnu. Même s'il fut dur pour l'anglais de passer sur une telle impolitesse, celui-ci le fit ne serait-ce que pour préserver une certaine harmonie dans le groupe, s'attirer les foudres du lieutenant de Nobunaga-san n'était pas la meilleure chose à faire et puis s'il acceptait une telle familiarité, Cain devra s'y plier. Poursuivant son explication et sur le fait qu'elle puisse sécher les cours sans problèmes en cas de besoin immédiat de son travail au sein de l'organisation, elle essaya alors d'en savoir plus sur son interlocuteur et tout comme Cain avait remarqué le tutoiement la première fois, il remarqua que cette fois-ci elle eu la politesse de le vouvoyer, ce qui ne manqua pas de faire sourire le jeune anglais, quelques peu perdu dans la façon dont elle se comportait avec les gens.


" Décidemment, les membres de cette organisation se révèlent être bien singulier, Nobunaga-san n'a pas chômer pour trouver un tel melting-pot de comportement. Après tout, je pense qu'il sait ce qu'il fait, c'est un homme intelligent et qui sait ce qu'il désire, ce qui en fait quelqu'un de respectable, et après tout c'est lui qui m'a permis d'obtenir ce que je désirais, alors je ne remettrai pas en question ses choix. Je vous souhaite bien du courage dans vos études, notre organisation n'a pas lieux d'être dans le temps et une fois notre mission accomplis nous devrons retourner à nos occupations humaines alors je vous souhaite de réussir, je ne connais pas la qualité du système scolaire japonais, mais un système qui maintient les uniformes et le respect des professeurs ne peut pas être un mauvais système... Quoi de bon de mon côté me demandez vous ? Les âmes seraient la première chose que j'aurais envie de vous dire mais cela serait une mauvaise plaisanterie et certainement une réaction de mon démon. Vous savez d'une certaine façon je fais plus ou moins la même chose que vous, enfin, disons que moi aussi je concilie ma profession avec mon travail ici même, mais je dois reconnaitre que la critique culinaire ne me prend pas forcement beaucoup de temps dans une journée et je peux facilement aménager mon emploi du temps en fonction des priorités. Quant à l'écriture de mes guides, je donne mes avis en vrac et je confie le tout à mon éditeur qui se charge de trouver des gens pour mettre le tout en forme, alors à part aller manger au restaurant le plus souvent possible, mon travail ne me prend pas une masse de temps trop impressionnant.Mais ne croyait pas que cela est un plaisir constant, bien au contraire, moi qui était venu m'installer dans ce pays pour découvrir l'audace des cuisiniers japonais, je dois reconnaitre que j'ai été plutôt déçu jusque là... mais bon, cela reste tout de même la cuisine la plus étonnante que j'ai eu l'occasion de gouter et ce n'ai déjà pas si mal et puis... c'est ici que j'ai dégusté le met le plus subtile, le plus savoureux, le plus puissant en bouche... alors je dois vous avouer que, tout cela me plait et que je ne reviendrai certainement pas en arrière... d'une certaine façon je suis devenu quelqu'un de monstrueux aux yeux des humains mais ils ne savent pas ce qu'ils ratent..."


L'alcool avait aidé à ce que la volonté de Belzebuth de se nourrir d'âme prenne le dessus sur la psyché de Cain et avait légèrement modifié le comportement de l'anglais mais également son physique. Allez savoir de quelle façon cela s'était produit mais la bouche et les dents du jeune anglais semblait s'être agrandis, ses yeux pétillaient d'une étrange lueur tandis qu'il glissait sa langue le long de ses presque babines. Lui qui se tenait très droit sur sa chaise s'était légèrement courbé et termina son verre d'un trait avant de s'adresser une nouvelle fois à la jeune fille.


" Que voulez-vous savoir d'autre à mon sujet? Car personnellement je me pose beaucoup de questions sur votre démon ? Après tout, vous etes un cas unique au sein du Hell Gang, vous n'êtes pas un démon majeur et je ne connais rien de la particularité de celui qui se trouve dans votre anneau... "
Revenir en haut Aller en bas
Etsuraku Mizore
• Shinigami | 3ème siège de la 4ème division | Psycho-médic •
• Shinigami | 3ème siège de la 4ème division | Psycho-médic •
avatar

Féminin Messages : 125
Age : 28

Feuille de personnage
Niveau:
35/100  (35/100)
Expérience:
0/4000  (0/4000)
Spécialisation: Kido

MessageSujet: Re: Premiers contacts ( Kilakiro )   Mer 28 Oct - 22:23

Chercher était la chose qu'elle était censée être entrain de faire mais, son esprit lui disait de prendre un peu plus son temps et de se détendre un peu avant de penser encore une fois au simple étui à crayon qui lui manquait à ajouter à son sac à dos. Après tout, tant qu'un crayon était en sa possession, comme en se moment, tout était respectable... Partager avec un autre membre de sa classe les fournitures pour une journée n'étant pas chose si terrible. Hé puis, c'était une manière comme une autre d'établir un premier contact avec ceux qui constitueraient ces camarades de classes durant cette nouvelle année scolaire. Par contre, s'attarder trop longtemps n'était pas à la disposition de cette chère Akane, si elle voulait pouvoir se tirer du lit le lendemain au matin. Prenant alors doucement une seconde gorgée de son propre vers de vin, elle continuait de regarder le jeune homme qui lui faisait face tout en s'emmêlant quelques peu dans les tunnels de son esprit. Cela faisait déjà un bon moment qu'elle ne s'était pas retrouvée seule à seule avec un membre du Hell Gang autre que son supérieur directe. En fait, ce n'était jamais arrivé à vrai dire... Rencontre les autres tous en même temps lors des réunions si, mais en privé, il n'y avait que Nobunaga Shuya qui en avait eut l'occasion. Hé encore, c'était souvent plus pour parler pratique que parler de tout et de rien à vrai dire. Bien sûr, cette situation n'avait jamais dérangée la jeune demoiselle qui se débrouillait tout aussi bien seule et sans attaches, voir mieux, qu'en communauté. Le travail d'équipe était bien à sa portée certes, mais son caractère et diverses habitudes faisaient que son aisance se portait d'avantage sur le travail solo.

Par la suite, la conversation fut relancée de nouveau par l'homme à la chevelure glacière qui se tenait sur le fauteuil non loin du sien. La pièce étant disposée de manière à ce que tout deux puissent s'observer. Ce dernier fit alors le récit d ces impressions diverses au sujet de leur grand dirigeant, expliquant qu'il n'oserait jamais le remettre en doute et trouvait très original les caractéristiques mentales, la façon de penser divergente et les physiques ainsi que pouvoir changeants, des diverses membres que ce chef d'expérience avait réuni pour former les rangs du Hell Gang. Il s'avoua bien satisfait des expériences connues depuis que son propre démon des sept pêchés capitaux lui avait été accordé. Semblant d'ailleurs partager assez aisément son corps avec se dernier à première vue. L'inter-changement de personnalité se remarquant quelques peu dans les gestes qui devenaient un peu moins soignés et poli chez Cain ainsi que de légères modifications physiques qui apparaissaient par endroit. Sinon, il lui donna quelques souhaits de bonne fortune au sujet de son avenir scolaire, avouant que tout cela était très important au vu du fait, qu'une fois cette histoire terminée, ils devraient tous reprendre une vie à peu près normal. Oui... normal, enfin bon... que pourrait-elle bien faire après? Son seul but étant que de faire payer les Shinigamis et les Arrancar, que pourrait être ces objectifs par la suite? Sa profession futur n'était même pas choisit encore... Mais bon, seul le temps en déciderait supposa-t-elle. L'homme anglais lui parla ensuite de sa profession et de ces quelques déceptions jusqu'à maintenant. Prenant alors l'initiative de la parole, lorsqu'il eut fini, elle lui répondit:

-Effectivement, notre dirigeant est quelqu'un n'aimant pas laisser de petits détails aller et venir à tous hasard. Le meilleur moyen d'avoir le dessus est de tous préparer et anticiper jusque dans les moindres failles. On ne choisit pas les membres d'un groupe devant s'opposer au plus grandes forces jamais connues en regardant au coin de la première rue. Je ne sais pas combien de temps il a mit pour choisir chacune des personnes présentes dans cet immeuble mais je me doute que ce n'est pas l'histoire d'une seule journée. Les Shinigamis vivants on ne sait trop combien de temps, peut-être même indéfiniment, sa peut facilement se compter en terme de mois, voir même d'années. On ne peut même pas dire s'il n'observe pas l'évolution de chacun d'entre-nous depuis longtemps. Sinon, pour tes critiques, vous vous êtes essayé dans quels restaurants? Après tout, Karakura n'est pas la plus grande ville culinaire de notre beau pays mais sinon, avez-vous essayé le petit restaurant au bas de la rue non loin d'ici? C'est un petit endroit, c'est loin d'être le plus chique des restaurants ni le plus prospère, mais tous les gens du quartier s'entendent pour dire que la nourriture y est excellente. Encore une fois, rien de bien bien compliqué, quelques petits mets assez simplets réalisables à la maison, des sushis de toutes sortent et des boulettes de riz frites sans compter quelques petites sucreries. Un vieil homme est le teneur de l'endroit et ne possède que sa fille comme employée. Ils survivent et font vivent se restaurant depuis un moment déjà. Si ce n'est déjà fait, vous pourriez aller vous y restaurer.

Suite à encore un petit aperçut du changement de dominance entre le démon et le jeune homme dans cet pièce, ce dernier prit de nouveau la parole pour alors lui demander si elle voulait lui demander d'autres choses à son sujet avant de lui affirmer être lui-même très intrigué par le démon ne faisant pas parti des rangs majeurs des démons qu'avait en sa possession Akane, la seule lieutenante qui s'était vue attribuer l'un de ces atouts. Sirotant une nouvelle fois dans sa coupe maintenant vide, sa réponse fut la suivante:

-Le démon se trouvant scellé dans cette bague est celui d'une femme devenue diablesse, Lilith, démone dont le plus grand pêcher se trouve être l'instabilité dans bien des sens du terme. Cette dernière ayant un esprit très ambigu et possédant un sens du jeu lui étant propre. Par plusieurs maris, elle grimpa dans les échelons et se retrouva aux côté du dieu des enfers lui-même... ensuite, se sont plusieurs histories qui la décrive. On me l'a associée à cause de ma tendance à ne pas pouvoir tenir dans mes différentes familles d'accueil très longtemps. Sinon, je ne me suis jamais beaucoup servit des pouvoirs de Lilith jusqu'à maintenant, cette dernière étant supposément humaine à l'origine, sa plus grande faculté est de me permettre de mieux contrôler mes pouvoirs sous sa forme scellé et de grandement les amplifier lorsque sa libération est effectuée. Même sans Lilith à mes côtés, je demeure une humaine à pouvoirs. Tel est mon fardeau. Sinon, je me demande moi aussi ce que vous apporte Belzébuth et quel sont ces attraits, sans compter le fait de savoir quels sont vos pouvoirs mais sa, rien ne vous y oblige.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premiers contacts ( Kilakiro )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premiers contacts ( Kilakiro )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Premiers contacts avec une La Pavoni
» [REQUETE] Comment rapatrier mes contacts depuis la carte SIM ?
» [RESOLU][HD2] Enregistrer ses contacts sur carte SIM
» La solitude des nombres premiers, Paolo Giordano
» [REQUETE] Transfert contacts vers HD sans Outlook

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach The New World :: Monde Réel :: Karakura :: Q.G. du Hell Gang-
Sauter vers: