AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une nuit bien étrange...[PV : Akane]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lyara Tsukiren
• Shinigami exilée | Ex-Ju-san ban tai fukutaishou | Défendeuse du peuple mélomane •
• Shinigami exilée | Ex-Ju-san ban tai fukutaishou | Défendeuse du peuple mélomane •
avatar

Féminin Messages : 121
Age : 23
Localisation : Karakura

Feuille de personnage
Niveau:
38/100  (38/100)
Expérience:
3270/4000  (3270/4000)
Spécialisation: Zanjutsu

MessageSujet: Une nuit bien étrange...[PV : Akane]   Ven 8 Jan - 10:06

Lyara sautait de toits en toits dans la ville de Karakura, les deux pans de son écharpe blanche virevoltant derrière elle. On était en hiver, le froid était glacial et la neige accompagné du verglas avait envahi les routes...Les humains avaient du mal à rouler, et encore plus à marcher, sur cette patinoire géante qu'étaient les rues ! Les toits était couvert de neige et les traces de "pas" de la jeune fille laissait un vide au milieu du manteau blanc...Mais cela ne l'inquiétait pas trop : il neigeait tellement que les indices pouvant éventuellement servir pour la repérer, disparaîtrait très bientôt...La jeune fille s'arrêta un moment sur un poteau électrique, d'où elle dominait la ville de toute sa hauteur. Le vent la fit frissonner, mais elle n'avait pas vraiment froid, même si elle ne portait qu'une veste à manche courte et un tee-shirt long sur elle. La jeune Shinigami enfouit son nez dans l'écharpe blanche pour le réchauffer, tout en poussant un gros soupir. Les Hollows ne cessaient de se multiplier dans la ville que convoitait Aizen, elle avait cessé de les compter, tant ils étaient nombreux.
*Ah, là là là...J'ai bien envie d'aller me coucher, moi...* Il y a quelques jours, en ayant marre de coucher à la belle étoile, et les averses de neige se multipliant, elle avait fini par dénicher un petit conservatoire abandonné, où il y avait un magnifique piano à demi-queue ! Une aubaine pour la jeune fille qui n'avait pas touché un piano depuis de longues années ! En plus, il ne risquait pas de disparaître avant longtemps : il était complètement à l'écart de la ville, les simples mortels devait l'avoir oublié depuis un bon moment...Elle resserra la prise autour du fourreau de son sabre blanc en songeant à son capitaine, qui devait se faire du souci pour elle : mais elle n'éprouvait pourtant aucun remords du fait d'avoir déserté le Seiretei, c'était plutôt le fait d'avoir abandoné son taishô qui la rendait terriblement coupable... Cependant, elle n'aurait pas pu vivre là-bas sans son ami. Elle espérait que Ukitake-taishô l'avait compris et qu'il ne lui en voudrait pas trop. C'était tout de même le deuxième vice-capitaine qu'il perdait depuis qu'il était à ce poste, et Lyara frissonna de nouveau, souhaitant de tout son coeur qu'il ne la crut pas morte. Enfin, ne valait-il pas mieux pour sa santé qu'il reste sûr qu'elle se porte bien ? Elle se demanda si elle pouvait rentrer au Seireitei, inconingto pour aller le voir, mais abandonna l'idée complètement folle qui germait dans son esprit. L'ex lieutenante soupira et décida de se diriger vers "son logis" pour aller se reposer un peu, avant que les Hollows réaparaissent...A peine se faisait-elle cette réflexion, qu'elle sentit une pression spirituelle apparaître brusquement, sans prévenir, pas loin de chez elle, justement !
*Quelle chance, maintenant, ils viennent se faire taper sur les doigts à domicile ! * ironisa-t-elle intérieurement. Elle ne pouvait pas lire correctement de qui ou de quoi il s'agissait, mais était sûre qu'il n'était pas question d'un Shinigami. Rassurée, elle pria intérieurement que ça ne soit pas non plus un Vizard, car ceux-ci était en contact avec plusieurs Shinigami, d'après ce qu'elle avait entendu dire... Toujours curieuse de nature, la jeune louvette s'envola vers les alentours de la ville...

Lorsqu'elle arriva, elle ne vit rien, tout d'abord. Tournant la tête dans tous les sens, se demandant où était passé celui (ou celle) qui l'importunait à une heure aussi tardive, la jeune ex-lieutenante descendit de son perchoir (un vieux chêne) pour se poser sans aucun bruit sur le sol. La neige s'étant posé sur quelques cils blancs de ses yeux enfantins, elle passa la main sur son visage et dans ses cheveux qui se confondaient avec la neige pour enlever les gros flocons qui s'y étaient installé. Baillant à s'en décrocher la machoire, elle mit tout de même sa main droite sur le pommeau de son Zanpakutô, prête à trancher tout ce qui passerait un peu trop près d'elle...

*Il y eut un grand éclair blanc, qu'elle fut la seule à voir. Elle se retrouva au milieu d'un payasage glacé et blanc (encore une fois^^) que surmontait une grande lumière blanche qui fit à peine cligner des yeux la jeune fille. Un loup blanc était assis devant elle, droit et immobile et la regardait avec de l'inquiétude au fond de ses yeux bleus pâles.
-Hikari-chan...
-Pense-tu qu'il s'agisse d'un Arrancar, Lya-chan ?
-Je ne sais pas...maintenant que je suis plus près, je me demande s'il ne s'agirait que d'un simple humain avec une pression spirituelle élevée...Il y en a beaucoup dans cette ville.
-Espérons que tu ais raison...je sens un grand pouvoir à proximité. Fais bien attention à toi, Lya...
Le paysage blanc disparut, et elle se retrouva une nouvelle fois sous la neige*

Se souvenant de la dernière phrase qu'elle avait prononcé à l'attention de son Zanpakutô, elle sourit en pensant à une certaine petite fille de six ans et demi qui pouvait voir les fantômes et les "hommes en noir", et qui se demandait qui pouvaient-ils bien être. Ayant peur de s'attarder sur d'autre souvenir, bien plus douloureux que celui-ci, la petite fit quelques pas en direction de...elle n'en savait rien, mais s'était de là que venait cette étrange énergie...Des fois, lorsqu'elle discutait avec son Zanpakutô, elle avait l'impression de retrouver un peu de sa soeur en lui : inquiet, sérieux et innocent. En songeant au Hollow qui avait tué Akiko, elle serra un peu plus son arme dans sa main gauche. Lyara tira nerveusement sa vieille cicatrice sur son épaule droite en étendant le bras. Puis, elle ferma les yeux pour se concentrer. Des rubans blancs apparurent autour d'elle : peu nombreux car ils s'agissaient de tous les humains qui se trouvaient dans les maison autour d'elle. Elle repéra enfin ce qu'elle cherchait : un ruban blanc tentait d'échapper à sa vigilance en s'éloignant le plus vite possible. Elle l'attrapa.
*Trouvé !* En quelques secondes, elle localisa la personne qui possédait toute cette puissance. Elle se trouvait un peu plus loin sur la gauche. La jeune fille fit un Shunpô pour s'y trouver un peu plus vite tout en dissimulant soigneusement son énergie spirituelle... Enfin, elle vit une silhouette féminine (à moins que ce soit les flocons qui lui jouaient des tours...) se découper dans la nuit d'hiver...Elle fit quelques pas et posa ses yeux noirs et calmes sur ceux de la femme qui lui faisait face. Elle devait au mois la dépasser de deux bonnes têtes et Lyara maudit la nature qui l'avait rende si petite. De plus, la jeune femme qui lui faisait face devait avoir une vingtaine d'années, elle avait les yeux et les cheveux violets pâles, ce qui pouvait sembler plutôt inquiétant, mais quand on a soi-même les cheveux d'une couleur peu commune (blancs !) on essaye de ne pas juger les autres sur leur apparence physique... Essayant de ne pas se montrer trop énervée contre celle qui lui faisait face (c'est vrai quoi, y a pas idée de déranger les gens à une heure pareille !^^), elle fit quelques pas vers son interlocutrice tout en laissant son Zanpakutô à portée de main, le bras détendu, et le pommeau frottant son pantalon gris...


Dernière édition par Lyara Tsukiren le Jeu 21 Jan - 22:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tochi-de-aru.forum-pro.fr/forum.htm
Etsuraku Mizore
• Shinigami | 3ème siège de la 4ème division | Psycho-médic •
• Shinigami | 3ème siège de la 4ème division | Psycho-médic •
avatar

Féminin Messages : 125
Age : 29

Feuille de personnage
Niveau:
35/100  (35/100)
Expérience:
0/4000  (0/4000)
Spécialisation: Kido

MessageSujet: Re: Une nuit bien étrange...[PV : Akane]   Sam 9 Jan - 12:53

L'école avait reprit depuis un moment pour Akane, quelques années de retard à cause de son départ temporaire de l'école, elle se trouvait dans une classe avec des gens quelques peu plus jeunes et moins matures qu'elle ne l'aurait souhaitée mais rien d'insurmontable. Il fallait dire, que vivre avec une bande de personnes dont la personnalité était quelque peu influencée par des bagues démoniaques aide quelque peu à s'adapter à n'importe quel situation. Au Hell Gang, il y en avait pour tous les goûts. Des fous, des colériques, des gourmands, des paresseux... Trouvez-en un sans défauts, elle comprit et vous devenez un génie! Ou vous êtes tombez sur un miracle. Mais bon, personne n'est capable de supporter cette atmosphère survolté et si diversifiée éternellement. N'étant en plus pas la personne la plus stable qui soit et cela peu importe le domaine, Akane avait donc laissée tombée la petite marmaille qui se tiraillait là-bas pour aller prendre l'air dehors. Vêtue d'un long manteau blanc avec des rebords en fausse fourrure violette. Cette dernière déambulait tranquillement dans la rue. Toutes les poches de son manteau remplis par diverses attirails qu'elle préférait gardée en tout temps sur elle, au cas où. Il fallait dire que sa confiance n'allait plus à personne depuis bien longtemps alors, sa ne serait certainement pas aujourd'hui qu'elle se promènerait désarmée.

L'hiver était maintenant à leur porte et il fallait dire que ce paysage tout blanc était réjouissant, les coins les plus sombres semblant toute suite plus éclairés grâce à la blanche neige. Le seul inconvénient était la morsure du froid et la glace pouvant nous faire chuter mais bon, chaque bonne chose à ces mauvais côtés. Ne portant pas son capuchon, aimant avoir ces cheveux à l'air libre, la jeune solitaire avait toute fois vêtue de petits cache-oreille blanc moutonneux pour protéger ces deux oreilles comme le disait le nom de l'article. Ces yeux rivés sur le ciel tandis qu'elle avançait. Son visage affichant un air monocorde, sans le moins trait d'expression. Bon d'accord, à un ou deux moments, de légers sourires apparurent sur ces lèvres à la vue d'un petit enfant jouant dans la neige avec son chien et autres trucs du genre mais rien d'autre. Cherchant un coin isolée ou trouvée un peu de paix en ce jour, ou plutôt nuit, hivernal, elle se rendit jusqu'à un bosquet enneigé où s'élevait aussi le vieux conservatoire abandonné. Une fois arrivée, les flocons se mirent à tomber et virevolté avec légèreté. Un autre événement qui lui fit venir le sourire et la fiche même décrochée sa sucette de sa bouche pour prononcer avec une douceur et une certaine émotion de joie rare chez elle(voir sa figure sur ma signature xD):

-Yuki...

Cependant, à peine ce simple mot enjoué sortit de sa bouche, que ces émotions laissèrent de nouveau place à sa passivité anodine. De nouveau sa sucette en bouche, son Reiatsu filtrait désormais librement à l'extérieur de son corps. Ici, elle était loin de tout, donc aucuns risques de causer des problèmes à ceux n'en ayant pas un assez grand et comme elle n'était pas vraiment connue de l'ennemi tout allait bien. Surtout que tant qu'elle ne mélangeait pas son reiatsu à celui de Lilith, donc, libérée cette dernière, son reiatsu ne contenait aucunes traces de la diablesse qui ne faisait que l'aider légèrement à maitriser ces pouvoirs sous sa forme scellée. Son énergie étant probablement aussi pure que cette blanche neige qui tombait sur le sol lorsqu'elle n'était pas envie par la femme du diable. Mais bon, la colère et la haine venait parfois le salir quelque peu... C'est qu'on garde toujours rancoeur après certains incidents. Ce fut cet instant que choisit un gêneur, ou plutôt, une gêneuse, pour venir la dérangée. Oh la la, elle qui aimait tant laisser filtrer son reiatsu au lieu de le condamné à l'intérieur de son propre corps... Faisant quasiment totalement directement disparaitre l'énergie spirituelle l'entourant, pour éviter un désagrément à l'autre. Ce fut alors une jeune femme qui lui apparu... jeune femme était un bien grand mot, gamine aurait été mieux choisit au vu de la taille. Elle n'avait pas observée son arrivée, désintéressée par ce genre de chose mais la présence d'un katana à sa ceinture mit un peu en alerte la violette demoiselle, qui n'en laissa rien paraitre. Voyant son arrivante approchée, elle dit d'une voix calme, douce mais lasse:

-Oui? Qu'est-ce qu'il y a? Que me veux-tu? Rien de grave j'espère? Si tu es perdue, je peux bien te montrer le chemin jusqu'au centre-ville mais rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyara Tsukiren
• Shinigami exilée | Ex-Ju-san ban tai fukutaishou | Défendeuse du peuple mélomane •
• Shinigami exilée | Ex-Ju-san ban tai fukutaishou | Défendeuse du peuple mélomane •
avatar

Féminin Messages : 121
Age : 23
Localisation : Karakura

Feuille de personnage
Niveau:
38/100  (38/100)
Expérience:
3270/4000  (3270/4000)
Spécialisation: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Une nuit bien étrange...[PV : Akane]   Dim 10 Jan - 7:47

D'après son reatsu et son apparence, il ne s'assigissait pas d'une Arrancar ou d'un Hollow. Ni d'un Shinigami et Lyara était presque sûr à cent pour cent qu'elle n'était pas une guerrière masquée...Alors qu'elle s'apprêtait à poser une question à la jeune femme aux cheveux violets qui lui faisait face tout en se demandant ce qu'elle pouvait bien faire là à une heure pareille, elle eut la surprise de l'entendre dire :
-Oui ? Qu'est-ce qu'il y a ? Que me veux-tu ? Rien de grave j'espère ? Si tu es perdue, je peux bien te montrer le chemin jusqu'au centre-ville mais rien de plus.
Stupéfaite, la jeune fille arrêta de marcher et posa ses yeux là si enfantins sur le visage las et légèrement agacé de la jeune femme qui lui faisait face. La surprise maintenant passée, elle reprit un visage plus froid et plus mature que le précédent tout en passant sa main dans ses cheveux, signe qu'elle était ennuyée soit gênée par quelque chose ou quelqu'un. Enfin, là il s'agissait plutôt de quelqu'un qui commençait vraiment à l'agacer : en plus d'avoir eu l'imprudence de laisser "déborder"son reatsu, d'avoir "attiré" la petite qui n'avait qu'une envie, dormir, elle la traitait comme une gamine ! Bon...il faut dire que l'aparence de Lyara prêtait plutôt à la traiter ainsi, mais elle détestait ça, et encore plus quand cela se produisait quand elle était de mauvaise humeur. Cela amusait beaucoup la vice-capitaine de la 10ème division, Matsumoto Rangiku, qui affirmait que la lieutenante ressemblait beaucoup à son capitaine, qu'ils allaient à la perfection ensemble, ce qui les faisait rougir tous les deux et qui mettait dans des colères "glaciales" le petit capitaine de la 10ème. Ces souvenirs des jours heureux failirent faire sourire Lyara mais elle se retint juste à temps, en se souvenant qu'elle ferait mieux de répondre à la fille aux cheveux violets. Elle soupira et un pic de reatsu provenant d'elle fit vibrer l'air, mais elle n'y prêta aucune attention, tant elle était lasse. Enfin, elle n'avait pas vraiment l'intention de répondre aux questions que lui avait posé son interlocutrice : c'est vrai quoi, elle avait l'air d'être perdue, ou quoi ? (ben oui, c'est pas courant une "petite fille" qui court les rues à cette heure-ci un sabre à la main..)
-Ne t'en fais donc pas pour moi, je ne suis pas perdue.
Sa voix n'était pas du tout celle d'une enfant de seulement quatorze ans, elle aurait pu faire frissonner un géant de la 11ème division, tant elle était grave et glaciale. D'ailleurs, ces derniers paraissaient bien inoffensifs devant elle ou le capitaine Unohana que Lyara n'avait jamais vue en colère de sa vie (et à mon avis, il vaut mieux pour elle que cela n'arrive jamais...). Elle eu l'air d'hésiter avant de parler mais cette expression disparut bien vite de son visage blanc. Il continuait de neiger tout doucement dans la rue où elles se trouvaient et la jeune fille devant elle ne frissonait même pas...Ce qui rappella à la jeune fille ce qu'elle voulait dire :
-Tu ne devrais pas laisser tout reatsu ainsi...un Hollow pourrait te trouver et essayer de te dévorer, ça m'embêterait de me relever à une heure pareille pour aller lui mettre une raclée...
Lyara pensait pouvoir parler sans risque devant cette "simple humaine" d'elle puisqu'elle ne pouvait être en contact avec les supérieurs de la Soul Society. De plus, ces derniers devaient rarement aller à arakura vu les dangers qui y couraient ces temps-ci. Il ne devait s'agir que d'un humain à forte pression spirituelle, comme elle le pensait (et elle se trompait lourdement).
Passant une nouvelle fois sa main droite, celle qui ne tenait pas son katana blanc, dans ses cheveux pâles, elles dit d'un air un peu plus gênée et qui correspondait un peu plus à une gamine de son âge :
-Je ne veux pas jouer à la donneuse de leçons, mais c'est juste un conseil que je te donne...
Arrêtant de sourire brusquement de sourire pour prendre un air beaucoup plus grave, ses yeux noirs s'assombrissant, elle dit :
-A propos, depuis quand tu peux voir les fantômes ? Ta pression spirituelle doit être très élevée pour que tu arrives à me voir et à m'entendre...


Dernière édition par Lyara Tsukiren le Mar 12 Jan - 19:35, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tochi-de-aru.forum-pro.fr/forum.htm
Etsuraku Mizore
• Shinigami | 3ème siège de la 4ème division | Psycho-médic •
• Shinigami | 3ème siège de la 4ème division | Psycho-médic •
avatar

Féminin Messages : 125
Age : 29

Feuille de personnage
Niveau:
35/100  (35/100)
Expérience:
0/4000  (0/4000)
Spécialisation: Kido

MessageSujet: Re: Une nuit bien étrange...[PV : Akane]   Dim 10 Jan - 12:15

La nuit était là et toujours à l'extérieur se trouvait la femme à la chevelure violette. Mais bon, probablement que les autres ne s'en souciaient pas, pas plus qu'elle ne se souciait d'eux. Au sein du Hell Gang, on n'était réellement proche que pour les réunions et les combats, enfin, du point de vue de la dame ici présente. La neige continuant de s'écouler à la manière d'une fine pluie de plume autour des deux seules personnes ici présentes. Heureusement qu'Akane c'était bien vêtue avec un bon manteau sinon, elle aurait probablement eut de quoi avoir bien froit mais maintenant non, seule sa tête était réellement à découvert et ce n'était pas une partie de son corps qui subissait facilement le froid. Déjà que la jeune femme n'était pas celle qui se vêtis le plus tout au long de l'année. Cela devait l'aidée à son endurance au froid faut-il croire. Quoi qu'il en soit, ces paroles semblaient avoir ébranlées son interlocutrice bien plus qu'on aurait pu l'imaginer. Cette dernière semblant littéralement stupéfaite. Pas habituée à se faire appeler fillette? Un indice de plus pour pouvoir découvrir de qui il s'agissait réellement même si sa présence du katana présageait probablement shinigami, arrancar ou vizard mais bon, ne sautons pas aux conclusions hâtives, les dojos et les fugueuses existent. Il y avait d'ailleurs deux ou trois dojos dans le alentours, donc, tout était possible même si sa semblait être un peu trop une coïncidence pour être vrai.

Par la suite, son opposante de discussion sembla reprendre sa contenance, toujours attachée dure comme faire à sa babiole moyenâgeuse, se fut une voix plus sérieuse et grave qui sortit de ces entrailles. Rien de normal chez une gamine de son âge. La possibilité d'une humaine était donc d'ors et déjà rayée de la liste. Les vizards étaient trop discrets et effacés pour venir se mêler ainsi des choses touchants les humains. Plus que deux choix mais encore là, le manque d'ossature visible indiquait que le taux de chances qu'elle soit une Arrancar était plus que faible pour ne pas dire quasi-inexistant. Shinigami était donc le seul rôle qui pouvait lui coller à cent pour cent à la peau. Bien qu'il y est encore un très mince tôt de chance que cette dernière soit humaine mais un cas à part, toutes ces chances de ne pas être une shinigami s'envolèrent lorsqu'elle mentionna, au cours du sermon qui suivit, le mot hollow dans ce dernier. Hé voilà comment un ennemi dévoile toute son identité très aisément. Akane aurait bien entendue put jouée le jeu de la petite idiote qui ne connait rien et qui s'excuse mais, malgré le fait que le temps des fêtes la poussait à ne pas tellement avoir envie de régler ces comptes, il n'en restait pas moins que jouer les actrices n'était pas dans son style. En cas de question vital, c'était possible pour elle d'incarner le rôle d'une autre mais dans la situation actuelle, c'était hors de question. Sa manière de ire les choses déplaisait d'ailleurs à la lieutenante de son groupe qui trouvait que ces propos avaient un petit quelque chose de prétentieux. Comme si les humains à pouvoirs n'était pas capable de se charger de ces bestioles... et que seul sa petite personne était en mesure de le faire. D'un ton calme et inexpressif à l'extrême, impression reflétée par l'entièreté de son corps, celle qui paraissait être la plus âgée des deux physiquement dit:

-Je ne nécessite pas l'aide d'autrui pour tuer ce genre de fantassin. Peut-être toi as-tu besoin d'aide dès l'apparition d'un quelconque opposant? Ce n'est toutefois pas le cas de tous, Shinigami.

Voilà, une bonne chose de faite et ainsi, elle aurait fait comprendre franchement qu'elle connaissait parfaitement la place de cet être repoussant, pour elle-même, dans le monde et que ces services n'étaient d'aucunes espèces d'utilités. Ne cherchant toutefois pas à entamer le combat, notre violette des neiges était tout de même parée à une riposte en cas d'offensive ennemi. Le terrain lui offrant de parfait avantages territoriaux. Il lui suffisait de savoir les exploiter au bon moment. La femme avait toutefois eut le temps de donner une genre de simili-excuse ainsi que de poser une question avant que Akane ne lui est révélée sa connaissance des shinigamis. Cette dernière semblant livrer un interrogatoire sans même le lui proposer. Ils se croient vraiment tous permis dès qu'ils ont un katana en main, il n'y a pas à redire sur le sujet. Malgré son dégout envers les shinigamis et les arrancars, la femme répondit avec sa passivité habituelle:

-Un moment... combien temps, peu importe mais un long moment. Tu ne nécessite pas plus de ma personne. Les shinigamis sont bien plus simples à voir que tu semble le croire. Je peux les apercevoir depuis à peine un peu moins de temps que les âmes de défunts ordinaires. La plupart des humains qui ont un bon reiatsu, même sans pouvoir, pourraient probablement en faire de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyara Tsukiren
• Shinigami exilée | Ex-Ju-san ban tai fukutaishou | Défendeuse du peuple mélomane •
• Shinigami exilée | Ex-Ju-san ban tai fukutaishou | Défendeuse du peuple mélomane •
avatar

Féminin Messages : 121
Age : 23
Localisation : Karakura

Feuille de personnage
Niveau:
38/100  (38/100)
Expérience:
3270/4000  (3270/4000)
Spécialisation: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Une nuit bien étrange...[PV : Akane]   Dim 10 Jan - 16:35

Bah, voilà quelque chose à laquel ne s'attendait pas la jeune Shinigamie : cette fille avait réussi à la découvrir en quelques instants, même si elle ne portait plus le kimono noir des dieux de la mort. La dernière remarque de l'humaine qui lui faisait face, lui demandant si elle, par contre, n'aurait pas besoin d'une aide pour tuer les Hollows qui se mettraient en travers de sa route. Puis, la fille aux cheveux violets dit d'une voix sombre et agacée, répondant ainsi à la question de la petite :

-Un moment... combien temps, peu importe mais un long moment. Tu ne nécessite pas plus de ma personne. Les shinigamis sont bien plus simples à voir que tu semble le croire. Je peux les apercevoir depuis à peine un peu moins de temps que les âmes de défunts ordinaires. La plupart des humains qui ont un bon reiatsu, même sans pouvoir, pourraient probablement en faire de même.

Lyara, perdant un peu de l'inexpressivité de son regard qu'elle avait conservé soigneusement jusque là, grimaça un sourire.
-Tu as parfaitement raison mais cette règle s'applique seulement pour les simples Shinigamis, n'est-ce pas ?
Elle se retourna, le dos tourné vers la jeune fille.Cette femme avait réussi à lui faire perdre son calme légendaire, qu'elle affichait en toute occasion, même devant une situation critique. Elle avait senti le dégoût qui pointait dans la voix impassible de la jeune femme lorsqu'elle avait évoqué les Shinigamis, et cela l'avait terriblement énervée, car elle pensait à tous ceux qui étaient morts en protégeant les humains. D'autre encore se battaient encore aujourd'hui, au péril de leur vie, pour protéger l'équilibre des mondes. Lyara savait maintenant que si il y avait confrontation, elle n'aura pas à s'enfuir car sa vie n'était pas mise en danger par cette jeune femme à la beauté étrange et..violette. Elle n'aimait pas vraiment se battre, mais si cette fille faisait une nouvelle fois une réflexion dégoûtée sur les Shinigamis devant elle, elle ferait mieux de déguerpir avant que Lyara la mette en pièces... Son reatsu commença à affluer autour d'elle, tel l'aube qui commence à se lever. Une lumière éclatante commença à émaner de son corps. Elle se retourna, les yeux illuminés de blancheur, et dit d'une voix douce mais légèrement menaçante :
-En revanche, voir une ancienne vice-capitaine, seul les âmes dotées d'une telle puissance comme la tienne, peuvent le faire...
Une tête de loup blanc fit son apparition au-dessus de la jeune fille. Il grondait avec colère et douleur confondues. La pression spirituelle de Lyara était maintenant complètement "à découvert" si elle n'arrêtait pas très bientôt, les Hollows ou un Shinigami un peu trop curieux finirait par aller voir ce qu'il se passait ici, devant un vieux conservatoire. La jeune fille finit par faire disparaître toute trace de reatsu à l'extérieur de son corps pour éviter cela, et remit la lame de son katana qu'elle avait à moitié sortie dans son fourreau blanc.
Après un moment de silence, elle regarda la jeune fille d'un air las et fatigué :
-Je n'ai pas envie de me battre contre toi...Alors épargne-moi cette peine en ne parlant plus jamais des Shinigamis de cette façon...
Elle tourna un regard noir qui avait perdu la blancheur dont il était auréolé un peu plus tôt vers la jeune fille. Elle soupira et regarda simplement la neige tomber. La jeune fille ne put s'empêcher de toucher avec un sentiment de tristesse grandissante son écharpe en soie blanche. *Hayate...* Elle aurait pu très bien partir et laisser cette femme sous la neige mais elle ne pouvait s'y résoudre pourdeux bonnes raison : déjà, c'était pas son genre de s'enfuir ainsi et deuxio, elle aurait bien voulu en savoir plus sur cette étrange fille qui semblait tellement mépriser les Shinigamis. Elle était humaine,certes, mais un étrange reatsu semblait émaner d'elle. Un reatsu sombre et maléfique, qui ne semblait pourtant pas appartenir à un Hollow. Un frisson parcourut l'échine de la petite fillee aux cheveux blancs. *Qui est-elle vraiment ?* Elle essaya de deviner les sentiments de son interlocutrice mais celle-ci gardait un visage impassible. Elle lui aurait bien demandé comme elle s'appelait et ce qu'elle était réellement, mais elle doutait de la coopération de la jeune fille. Elle soupira tout de même et dit d'une voix tranquille :
-Je doute que tu veuilles te présenter à moi...mais je vais quand même te donner mon nom. Tu n'as pas besoin de le retenir puisque cela te doit être égal. En plus, tu ne peux pas entrer en contact avec la Soul Society pour le leur "révéler", alors...autant se présenter en bonne et due forme : je suis Lyara Tsukiren, ex ju ban tai fukutaishô. Enchantée de faire ta connaissance, bien que la formule ne soit pas vraiment d'actualité vu les mauvaises dispositions dans lesquelles nous nous sommes...rencontrées.


Dernière édition par Lyara Tsukiren le Mar 12 Jan - 21:39, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tochi-de-aru.forum-pro.fr/forum.htm
Etsuraku Mizore
• Shinigami | 3ème siège de la 4ème division | Psycho-médic •
• Shinigami | 3ème siège de la 4ème division | Psycho-médic •
avatar

Féminin Messages : 125
Age : 29

Feuille de personnage
Niveau:
35/100  (35/100)
Expérience:
0/4000  (0/4000)
Spécialisation: Kido

MessageSujet: Re: Une nuit bien étrange...[PV : Akane]   Lun 11 Jan - 0:53

Un peu de fanfaronnade, c'était bien se qu'il semblait y avoir dans l'air. Qu'est-ce qui lui faisait dire sa? Oh pas grand chose à part peut-être la petite fanfaronne qui se trouvait devant elle. Cette dernière semblant se prendre pour une semi-divinité tant elle parlait de ces critères pour être capable de l'apercevoir. Bah oui, on la voit, bravo, circulez, il n'y a plus rien à voir. Non mais, qu'est-ce que sa pouvait bien changer qu'elle la voit ou pas? Bravo, elle aurait l'oscar de la personne capable de voir des nobots surpuissants! Acclamez moi! Non mais oh, sa suffit hein, on va pas faire toute une histoire parce que l'on peut apercevoir ou pas ce que l'on ne devrait ou pas voir. Hé puis, pour le peu de confort que sa lui apportait de pouvoir voir et attendre celle-ci, ne pas avoir pu n'aurait pas été plus mal que sa. Non mais, c'est vrai, en gros, tout ce que faisait cette petite impertinente était lui faire la morale et tenter de la soumettre par la force et les menaces. Ils sont beaux les protecteurs du monde n'est-ce pas? Obligés de sortit leur petits jouets pour se sentir bien dans leur peau et de menacer des gens qu'ils déduisaient comme étant plus faibles qu'eux. C'est si bien que de faire briller son crane mais malheureusement, lorsque ce n'est pas devant une glace, on peut s'attendre à des retour de lumière aveuglants. Bien que le combat ne soit pas dans les intentions d'Akane, se laisser marcher ainsi sur les pieds était hors de question. S'ils étaient de si bons protecteurs que sa, alors, qu'ils arrête la création d'Hollow hein? On allait bientôt voir ce que répondrait la petite dame face aux arguments de notre héroïne.

Une déflagration de reiatsu sortit de ce qui semblait être une simple gamine à katana au début et se fit sentir de manière oppressante dans l'endroit. Même si Akane ne laissait en aucuns cas paraitre son désagrément face à cette forte énergie. Celle de son ennemi semblait plus forte que la sienne mais, la pression spirituel ne faisait pas le tout non plus. Il y avait bien d'autres points à prendre en considération, la jeune femme se rendant alors sur une petite patinoire avoisinante répondit évasivement à toutes ces accusations et propos, sans même lui porter un seul regard dont elle ne l'en jugeait pas digne:

-La conseillère qui ne suit pas ces conseils... comment peux-tu espérée être entendue et suivit si tu n'es même pas en mesure de tenir tes propres propos. Ne connais tu donc pas la loi de "donner l'exemple"? On ne dirait pas. Tu as beau être bien plus vieille que ton corps, ta maturité ne semble pas avoir suivit. Hé puis, me combattre? N'es-tu pas censée faire partit de ces vaillants protecteurs sans intérêts? Si c'est le cas, tu t'attaquerais au peuple même que tu cherche à protéger? On voit toute suite que les principes des shinigamis tombent rapidement à l'eau lorsque c'est leur égo démesuré qui est remit en question hein? Il faudra t'habituer pourtant, on ne peut être aimés de tous et cela vaut aussi pour vous, les "dieux de la mort". Sinon, qu'as-tu prévue faire? Tuer tous les humains qui vous exècre? Alors, tu ne feras que prouver à quel point tu es faible toi-même. De corps et d'esprit. Que tu le veuille ou non, je vous déteste et c'est tout. Tu ne peux changer cela, même avec des menaces. Tu ne feras qu'accentuer ma haine pour votre race et celle de vos amis, les arrancars. Si vous tenez tant à aider les hommes alors, faites vos combats ailleurs qu'ici pour commencer. Mais étant des tueurs nés? Pouvez-vous vraiment changer votre nature? Pouvez vous vraiment arrêter de causer u tort dans vos bonnes intentions à des gens de tous les jours, comme moi et plusieurs autres? J'en doute fort. La haine, la force et le pouvoir régissent tout, même ce monde si malheureusement, on ne peut donc que suivre le courant tout en tentant de rester soi-même. Si tu désire tant me tuer, soit mais, cela ne t'apportera-t-il pas que plus de problèmes? Tout sa pour de l'orgueil mal placé? C'est ton choix.

Tout le long de son discours, sa voix et son visage était rester monocorde, sans aucuns artifices émotionnels y apparaissant. Complètement détachée, son attention n'était plus du tout sur la shinigami, même si elle lui parlait. Sa seule concentration était d'avoir le regard perdu sur la surface de glace qui s'étendait sous elle, patinant d'un pas lent mais léger, souple et assurée. Elle ne faisait que glissée sur la surface sans plus d'artifice, parfois par l'avant d'autres fois à reculons. Pas de prouesses, juste glisser. Toujours sans déloger son regard de la surface miroitante, la demoiselle à la tignasse de couleur lilas écouta les présentations que posa son interlocutrice. Que tentait-elle de faire? De l'amadouée? De la forcée à baisser sa garde? Car bien que son attention semblait ailleurs, Akane était tout de même prête à réagir en toutes occasions. Tandis que cette dernière se décrivait comme étant une ancienne lieutenante de division et affirmait se nommée Lyara Tsukiren. Akane se rappela que se rang était approximativement l'équivalent du sien au sein du Hell Gang bien qu'une certaine différences de niveaux subsistait entre les deux organisations. Alors, toujours sans lui accorder la moindre attention, et avec sont ton démuni de sentiments, mais tout de même doux et mélodieux, la lieutenante la plus puissante du Hell Gang répondit:

-Je n'ai pas autorisation de révélée mon nom et prénom pour le moment. Tu peux m'appeler Aka. Comme sa, tout le monde est content. Je ne fais pas grand chose de ma vie exceptée ce qui me plait généralement. Je ne vois pas l'intérêt de faire choses qui me déplaisent alors que l'on peut mourir à tous moments en ce bas monde. Je suis moi et je m'occupe de moi et c'est suffisant pour vivre. Je ne dirai pas heureuse de te connaitre car, se serait mentir. Mais bon, tu as une belle manière de te présenter tout de même. Nous aurons donc réussit à atteindre le but principal d'une telle chose. En connaitre un peu plus sur l'autre, à commencer par comment l'appeler.

Glisse, glisse sur la glace... tel est le mouvement qu'elle fait, tout comme la vie qui coule, coule, coule le long d'un chemin tracé avant de s'apparenter à la mer des vivants pour y disparaitre dans son monotone ennuyant. Mais Akane ne laisserait pas la vie l'effacée. Elle avait bien des projets à accomplir avant que son avenir ne puisse être scellé.



[Désolée de te demander ça, mais tu pourrais prendre une autre couleur d'écriture pour tes paroles ? C'est trop clair ça fait bobo yeux ^^']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyara Tsukiren
• Shinigami exilée | Ex-Ju-san ban tai fukutaishou | Défendeuse du peuple mélomane •
• Shinigami exilée | Ex-Ju-san ban tai fukutaishou | Défendeuse du peuple mélomane •
avatar

Féminin Messages : 121
Age : 23
Localisation : Karakura

Feuille de personnage
Niveau:
38/100  (38/100)
Expérience:
3270/4000  (3270/4000)
Spécialisation: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Une nuit bien étrange...[PV : Akane]   Mar 12 Jan - 21:24

Lorsqu'elle finit par se calmer, son interlocutrice fit demi-tour, comme si elle le jugeait indigne de recevoir ne serait-ce qu'un regard de sa part et s'éloigna un peu plus loin, vers une patinoire qui trônait devant le vieux conservatoire. Le froid s'accentua un peu plus mais Lyara était bien trop préoccupée pour s'en intéresser. La jeune fille aux cheveux violets commença alors à parler, ne perdant même pas de son calme olympien et de sa passivité. La jeune observatirice ne put qu'admirer cette maîtrise de soi, mais en même temps ne pouvait pas s'empêcher de s'en inquiéter. L'autre commença à lui faire la leçon et Lyara ne répondit rien. Ecoutant les paroles de cette étrange humaine, elle garda un visage impassible, quoi que puisse lui dire cette jeune femme. Enfin, lorsqu'elle eut fini de parler, elle commença à glisser sur la glace, naturellement avec une tranquilité et une spontanéité qui bluffa Lyara. Lorsqu'elle daigna répondre à la question de la petite Shinigami, elle avait perdu un peu de la dureté qui émanait de sa voix lorsqu'elle avait refroidie la jeune fille un peu plus tôt.
-Je n'ai pas autorisation de révéler mon nom et prénom pour le moment. Tu peux m'appeler Aka. Comme sa, tout le monde est content. Je ne fais pas grand chose de ma vie exceptée ce qui me plait généralement. Je ne vois pas l'intérêt de faire choses qui me déplaisent alors que l'on peut mourir à tous moments en ce bas monde. Je suis moi et je m'occupe de moi et c'est suffisant pour vivre. Je ne dirai pas heureuse de te connaitre car, se serait mentir. Mais bon, tu as une belle manière de te présenter tout de même. Nous aurons donc réussit à atteindre le but principal d'une telle chose. En connaitre un peu plus sur l'autre, à commencer par comment l'appeler.
Lyara hocha la tête et puis, sentit son changement d'humeur soudain s'accentuer dans son âme de petite fille au coeur de glace, par rapport à Aka', puisqu'elle devait l'appeler ainsi désormais...Comme ceux qui la connaissent un minimum le savent, Lyara est quelqu'un d'affreusement luntique, pouvant passer de la colère la plus froide à la joie la plus sincère en quelques secondes. Hors, c'était ce qui était exactement en train de se passer dans le coeur froid et distant de la jeune ex-lieutenante. Au lieu de détester encore plus cette jeune fille qui lui lançait aussi méchamment ses quatre vérités en face, elle se sentit triste en songeant que cette jeune femme avait peut-être une voir plusieurs bonnes raisons de détester les Shinigamis. Et elle non plus n'était pas un modèle de femme qui déborde d'amour et de vénération à l'égar des dieux de la mort...bien qu'elle en soit une, elle aussi. Faisant quelques pas, elle alla s'asseoir, les jambes en l'air, sur le rebord de la patinoire et regarda droit dans les yeux Aka. Son visage avait repris un peu de son innocence d'enfant et elle dit d'une voix calme mais plus vraiment froide comme auapravant :
-Merci d'avoir répondu à ma question. Simplement, je voulais te dire trois petite choses : primo, ne considère pas ma réaction, bien qu'elle est été mauvaise, sur le compte de l'orgueil. C'est juste une manière d'honorer ceux qui sont morts en protégeant cette ville et je n'aurai pas dû m'énerver ainsi. Je ne te demanderai pas de m'excuser, ce serait idiot. Deuxio, les Arrancars ne sont pas vraiment nos "amis", enfin aux dernières nouvelles que j'ai pu récupérer, et je ne m'étendrai pas sur ce sujet compliqué et aussi ennuyeux que celui-là.

Elle descendit de son perchoir et s'approcha sans se presser sur la glace. Ses pieds étaient parfaitement stabilisés sur cete surface qui ressemblait à l'intérieur de son âme, mais elle n'essaya pas de décrire de légères figures comme celle qu'étaient en train d'accomplir Akane. Elle se contenta juste de terminer en perdant cette fois toute réticences à parler avec le ton d'une enfant de son âge, c'est à dire avec amusement et avec douceur :
-Et pour finir, je comprends que ma façon de parler t'induise en erreur : cela vient sûrement de celle mes anciens confrères...Je n'ai que quatorze ans et des poussières, alors quitte à me sermonner, je préfère que tu le fasse comparé au fait que tu me prenne pour une "vieillarde"...^^
Ses yeux noirs avait perdus de leur colère et de leur douleur. Elle se mit à glisser elle aussi sur la glace, fermant à demi les yeux pour profiter des doux flocons de neige qui se collaient sur son visage blanc comme celle-ci. Ses mains de pianistes n'étaient pas vraiment engourdies par le froid, l'une tenait fermement son katana et l'autre servait de stabiliseur pour qu'elle ne glisse pas sur le sol. Peine perdue, sans doute à cause de la fatigue et de la neige qui rendait la glace dangeureuse, la jeune fille perdit l'équilibre. Au lieu d'essayer d'empêcher sa chute, elle l'accepta, se laissant tomber avec grâce vers le sol. Au dernier moment, elle posa la main sur le sol froid de la patinoire poussa sur son bras pour s'élever dans les airs et elle retomba avec souplesse sur ses pieds. Puis, elle s'arrêta pour se tourner vers la jeune femme qui ne pipait mot.
-Arrête un peu de faire cette tête, Aka-chan, on dirait le capitaine Kuchiki quand Kenpachi-taishô vient l'importuner ou le provoquer en duel ^^
Elle continua à faire quelques cercles sur la glace, son écharpe blanche la suivant de loin, tout en levant les yeux au ciel. les étoiles brillaient très peu, on distainguait à peine les yeux à travers les flocons. C'était tout de même une très belle nuit aux yeux de Lyara. Elle se souvient des feux d'artifices d'hiver qu'elle adorait regarder en compagnie de Hitsugaya-taishô accompagné de Matsumoto-san et de Hinamori-kun, de son capitaine et, bien sûr, de son meilleur ami, Hakate Miyamoto. Elle soupira avec nostalgie et tourna ses yeux noirs, en essayant de faire disparaître la tristesse qui les assombrissaient, vers la jeune femme pour vois si elle était en colère contre elle pour avoir osé lui parler ainsi, ou si elle avait enfin décidé d'arrêter de garder ce visage impassible et en même temps terriblement inquiétant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tochi-de-aru.forum-pro.fr/forum.htm
Etsuraku Mizore
• Shinigami | 3ème siège de la 4ème division | Psycho-médic •
• Shinigami | 3ème siège de la 4ème division | Psycho-médic •
avatar

Féminin Messages : 125
Age : 29

Feuille de personnage
Niveau:
35/100  (35/100)
Expérience:
0/4000  (0/4000)
Spécialisation: Kido

MessageSujet: Re: Une nuit bien étrange...[PV : Akane]   Mer 13 Jan - 8:45

Côté saison, on ne pouvait pas dire qu'Akane était quelqu'un de difficile. D'un avis tout aussi neutraliste que sa conversation, elle voyait toujours le pour et le contre à chaque saisons. Cependant, on pouvait noter une petit préférence pour le printemps qui était sa saison favorite pour causes personnelles, mais suivit de non loin par l'été. Être lourdement vêtue ne lui ayant jamais totalement plus. Des vêtements légers tel un simple chandail à longues manches avec une jupette et de longs bas/collants. Sa lui suffisait normalement sur le dos mais, l'hiver, il n'y avait aucuns choix que de se vêtir chaudement. Cette saison vous garantissant des conséquences plutôt ennuyeuse si on ne prenait pas le temps de se tenir au chaud. Le rhume pouvant en faire partit. En soi, cela n'avait rien de réellement grave ou dangereux mais c'est bien assez pour vous pourrir la vie durant au moins une bonne semaine. Ah sa, elle en avait déjà vécue plusieurs au par avant, même la prudence ne pouvant pas toujours vous en protéger. Le plus agaçant devant probablement être que, comparativement à bien des maladies, peu importe le nombre de fois qu'il nous tombe dessus, on est jamais immunisé à ce rhume de malheur. Malgré tout, L'hiver et son blanc manteau restait une saison très appréciable. Certains sports comme le patinage n'étaient exécutable en plein air qu'à cette période de l'année. Hé puis, lorsque le temps des fêtes approchait, l'attitude des gens devenait plus chaleureuse et amicale que jamais! Dommage que sa ne soit pas comme sa à longueur d'année...

À ce moment-ci, même date, il y a quelques années de cela, la jeune femme, à la chevelure aussi violette que la fausse fourrure du col de son manteau blanc, aurait probablement été en compagnie de son père et sa mère. S'activer à remplir la maison de décoration aurait été probablement son seul soucis, avec celui de trouver quel cadeau leur offrir à tous les deux aussi. Cependant, cela n'était plus possible... De la famille, elle n'en avait plus. Ces parents étant morts depuis l'accident du barrage. Enfin, sa c'était ce que rapportait les journaux car, en réalité, ce n'était pas la destruction du barrage hydroélectrique qui avait causé leur mort. non, ils étaient morts un peu avant dans des circonstances déplorables. Voyez vous, cette nuit là, Akane avait aperçu un shinigami dans le ciel. Ce dernier engageant rapidement un combat avec un "pseudo-arrancar". Lors du combat, un très grand reiatsu s'échappa du premier concerné. Le coeur fragile de sa mère ne supporta pas ce traitement et l'arrêt cardiaque fut ce qui causa sa mort. Tant qu'au père, il mourut lui aussi se soir là. Le pseudo arrancar s'écroulant sur la demeure familiale et le tuant d'une manière qu'il ne vaut mieux pas décrire. Tant qu'au bris du barrage, c'est bien la seule chose dont ces deux là ne se sont pas rendus responsables. En fait, cette fois, c'était une dé-génération du pouvoir d'Akane, alors non maitrisé, qui causa la grande catastrophe tuant des centaines de personnes... Elle-même ne sait pas comment elle y a survécu. Elle s'est simplement éveillée sur un toit de maison qui avait résisté au courant produit... S'était-elle inconsciemment protégée? Avait-elle été sauvée par une des deux entités? Va savoir...

Quoi qu'il en soit, c'était de là que remontait toute sa haine. Mais, elle n'était pas assez bavarde pour en discuter. Même si certains spécialistes lui avaient dit qu'elle avait un grand besoin de se confier. Oui, c'est sa, elle va aller raconter qu'elle voit des fantômes qui se font "sauver" par d'autres fantômes en kimonos noirs qui se battent contre des monstres sanguinaires. Brillant, vraiment brillant, la camisole de force avec sa? Non, elle n'était pas folle mais, les moyens de le prouver n'étaient visibles que par certains rares individus capables de voir les âmes. Se refermer sur elle-même lui avait donc sembler être la meilleure solution. Se venger était son seul plan d'avenir. Trouver le moyen d'annihiler les shinigamis, les hollows et les arrancars, son objectif. Malheureusement, toutes ces créatures de l'au-delà possédaient toutes des forces incroyables. La puissance... sa seule véritable motivation à intégrer se groupe qui se nomme "HellGang". Elle qui était faible y avait vu un moyen d'augmenter sa propre force. Au début, s'étant en essayant de tuer ce shinigami qui lui sert maintenant de chef qu'elle avait découvert le groupe. Mais ce dernier l'avait battu à plate couture. Cependant, au lieu de l'achevée, il lui avait proposer de le rejoindre, de l'aider à se venger lui-même des shinigamis. Du pouvoir, voilà ce qu'il lui a promit. Voilà comment Lilith est arrivée dans sa vie. À partir de ce moment, tout changea pour elle. Sa force atteint son paradoxe. Bien qu'elle en manque encore et toujours pour accomplir entièrement ces dessins. Akane demeure bien plus satisfaite de sa puissance maintenant. Bien de ces ennemis n'étant plus en mesure de rivaliser avec elle.

En secouant légèrement la tête, elle chassa toutes ces pensées de son passé ressurgissant puis, écouta attentivement, malgré son air distrait, les propos de la jeune shinigami. Elle ne les commenta pas vraiment, n'étant pas assez aux faits pour pouvoir les contredire de toutes manières. De plus, les plus petits détails ne l'intéressait pas. Cela ne changeait en rien sa perception du monde des morts. Le seul moment où elle réagit quelque peu pour arrêter son patinage, même si elle se savait regardée depuis un moment, se fut lorsque la petite dame lui dit ne pas dépasser les quatorze ans. Ainsi donc, elle avait a peu près le même âge que son corps... mais, depuis combien de temps pouvait-elle bien être morte alors? Il faut quelques années à un shinigami pour être formé et très souvent, il vit plusieurs années dans le rukongai avant de pouvoir se permettre une admission là-bas. De sa voix calme, douce et pausée, Akane dit alors, avec un brin d'interrogation:

-Quatorze ans? Tu ne dois pas être morte très vieille ou sinon, tu es morte depuis peu. J'ai entendue dire que les âmes mortes ne se souvenaient généralement pas de leur vie terrestre.

Levant ensuite un peu les yeux vers le ciel, elle regarda de nouveau la neige tombée, sortant alors momentanément sa sucette à la pêche de sa bouche. Hé oui, même avec une sucrerie dans la bouche, la jeune fille articulait très bien, probablement à cause qu'elle avait toujours un truc du genre dans le palette. Le délice sucré ne retrouva sa place qu'après qu'un flocon de neige se soit déposé dessus. Ce geste évasif était un de ceux qu'elle préférait faire l'hiver depuis toute petite. Parfois, elle ne se rendait même pas comme que cet acte était porté par sa personne. Son interlocutrice l'interpela alors par le nom qu'elle lui avait donnée et en la comparant à un certain "Capitaine Kuchiki" ainsi qu'un second de se rang avec la mention de "Zaraki", en relevant un peu un sourcis, elle demanda en inclinant légèrement la tête sur le côté droit:

-Capitaine Kuchiki? Capitaine Zaraki?

Bien évidemment, se n'était pas elle qui risquait de connaitre ces ceux là, à l'exception de son chef de groupe, Shuya, jamais elle n'avait vu de shinigami dépassant le niveau de reiatsu de Lyara. Bien sûr, elle savait qu'il existait plus puissant que son chef actuel mais, juste cela c'était plutôt difficile à imaginer. Sinon, son opposante avait bien raison sur un point, son comportement de tout les jours ressemblait plutôt beaucoup au dit dirigeant de la famille Kuchiki. La seule différence notable était que, là où généralement, le visage de ce noble personnage afficha un air sévère et supérieur, la violette humaine affichait un air passif, un peu plus mou et lasse. D'ailleurs, elle était un peu plus, comment dire... laissée aller que ce dernier? Une discussion entre ces deux personnes promettant de pouvoir durer des heures tellement les propos seraient courts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyara Tsukiren
• Shinigami exilée | Ex-Ju-san ban tai fukutaishou | Défendeuse du peuple mélomane •
• Shinigami exilée | Ex-Ju-san ban tai fukutaishou | Défendeuse du peuple mélomane •
avatar

Féminin Messages : 121
Age : 23
Localisation : Karakura

Feuille de personnage
Niveau:
38/100  (38/100)
Expérience:
3270/4000  (3270/4000)
Spécialisation: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Une nuit bien étrange...[PV : Akane]   Jeu 14 Jan - 20:52

-Capitaine Kuchiki? Capitaine Zaraki?

-Disons qu'il s'agit de deux hauts gradés du Seireitei...Ils sont tous les deux un peu...spéciaux, mais chacun dans son domaine.

La petite continuait ses cercles sur la glace, semblant toujours réfléchir à quelque chose de très important. La jeune femme aux cheveux violets semblait pensive elle aussi, et avait été surprise par le fait qu'elle n'ait que quatorze ans et qu'elle devait être morte depuis peu. Lyara avait grimacé et détourné le regard, essayant de ne pas penser au jour de sa mort, et plus important de celle de sa soeur jumelle, Akiko. Elles avaient toutes les deux six ans le jour de leur décès. Akiko avaitété tuée par un Hollow qui l'avait confondue avec Lyara, la plus jeune des deux, bien qu'elles n'avaient que quelques minutes de différence, c'est ce qu'avait précisé la lettre de leur mère qui les avait abandonné devant un orphelinat, alors que les petites n'avaient que deux ou trois mois. Elle avait aussi indiqué leurs prénoms, leurs date de naissance, mais n'avait laissé aucune trace de son identité, elle s'était évaporée dans la nature. D'après les souvenirs de la mère supérieure, une femme aux cheveux roux se trouvait là un peu avant qu'on retrouve les deux bébés. Mais, elle n'avait pas eut le temps de voir son visage, elle avait soudainement disparu dans la neige lorsqu'elle avait remarqué la présence de celle-ci... Les deux petites avaient grandi dans cet orphelinat, plutôt banal, en plein coeur de la ville de Karakura. On avait du mal à les différencier, malgré leurs caractères plutôt opposés, dans le sens où Akiko était beaucoup plus calme et posée que ça soeur alors que cette dernière n'en faisait qu'à sa tête. Le jour de leur mort était également celui de leur première journée passée à l'école primaire. Alors qu'elles rentraient avec Sara, une nouvelle maîtresse de l'orphelinat, un Hollow avait fait son apparition et avait poursuivit Lyara qui possédait le plus d'énergie spirituelle, jusqu'à ce qu'elle se retrouve dans un cul-de-sac, pensant l'avoir semé et ayant essayé d'attirer le monstre le plus loin possible de sa jumelle et de Sara. Mais Akiko l'avait suivie jusqu'ici, et lorsque le Hollow retrouva sa soeur, il la tua, pensant qu'il s'agissait de la petite aux cheveux blancs qui le faisait galoper depuis tout à l'heure. Se rendant compte de son erreur, il s'était avancé vers Lyara pour en finir avec elle. Mais, une énergie blanche et lumineuse l'avait soudain aveuglé et blessé, et la petite s'était enfuie. Qulques centaines de mètres plus loin, voulant traverser la rue, Lyara avai été percutée violemment par une voiture et...était morte sur le coup.
Mettant fin à ses pensées peu joyeuses, elle se retourna vers Akane, qui n disait toujours rien. Manque de bol, Lyara n'éait pas très bavarde non plus. Elle continua donc son "vagabondage" sur la glace. Les flocons tombaient de plus en plus, la jeune fille s'étonnait que Aka' ne montre aucun signe de froid malgré l'hiver et la neige qui semblaient bien décider à s'installer dans la ville de Karakura pendant un bon bout de temps...Mais il faut dire qu'elle aussi était complètement insensible au froid et encore plus à la neige qu'elle trouvait plutôt agréable, contrairement à la plupart des humains, ou des Shinigamis, qui préféraient le soleil et sa chaleur. Lyara aimait bien aussi les "saisons chaudes", bien qu'elle ait une légère préférence pour l'automne et ses couleurs vives. Malheureusement, elle devrait encore attendre quelques mois avant que celui-ci refasse son apparition. Elle soupira intérieurement, songeant que même si elle était Shinigami, le temps ne passait pas moin vite, loin de là. La monotonie commençait à se faire sentir dans la vie de la jeune fille, pourtant pleine de Hollow qui finissaient toujours en chair à pâté, sans qu'elle ait à fournir un grand effort. Même les Hollows plus puissants qui pourraient lui donner du fil à retorde, semblaient éviter la ville, ayant entendu des rumeurs sur une gamine qui tuait cinq Hollow à chauqe petit déjeuner, quatre le midi, et une vingtaine pour finir, avant d'aller se coucher (vers deux ou trois, voir quatre heures du matin). Hikari no Kami toujours dans sa main, lui envoya une petite décharge d'énergie pour qu'elle sorte de sa torpeur. L'énergie était chaude, ce qui était plutôt rare chez son Zanpakutô, qui dégageait le plus souvent une pression glaciale, mais toujours rassurante, du point de vue de Lyara, en tout cas...Elle éprouva une reconnaissance sans borne à l'égar de son compagnon : les jours et les nuits suivants la mort de Hayate, il n'avait pas cessé de la réconforter et de la secouer pour qu'elle continue à vivre, lui disant qu'elle devait affronter la douleur en face, comme elle l'avait toujours fait... La fuite n'était jamais une bonne solution, disait Hikari, et Lyara était du même avis que lui : la fuite n'était peut-être pas une preuve de faiblesse, elle pouvait même devenir une question de survie parfois, mais elle détestait ça pour plusieurs raisons, souvent en rapport avec la mort de sa soeur...et parfois celle de son ami d'enfance. La jeune fille aux cheveux violets n'ayant toujours pas prononcé un mot, et le silence s'éternisant, Lyara se tourna vers son amie.

Dsl, c'est un post plutôt court, mais je n'avais pas beaucoup de temps pour l'écrire =_="
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tochi-de-aru.forum-pro.fr/forum.htm
Etsuraku Mizore
• Shinigami | 3ème siège de la 4ème division | Psycho-médic •
• Shinigami | 3ème siège de la 4ème division | Psycho-médic •
avatar

Féminin Messages : 125
Age : 29

Feuille de personnage
Niveau:
35/100  (35/100)
Expérience:
0/4000  (0/4000)
Spécialisation: Kido

MessageSujet: Re: Une nuit bien étrange...[PV : Akane]   Dim 17 Jan - 12:19

-Spéciaux dans leur domaine? Mais sa, tout le monde ne l'est-il pas un peu à sa façon de toute manière? Enfin, je conçois que se soit plus apparent chez certains que chez d'autres.

La neige s'accumulait, sa consistance de cette dernière se révélait froide mais heureusement, le peu de vent qui imprégnait les lieux faisait en sorte que le tout n'était pas non plus des plus froids qui soit... Il devait faire à peu près dans les dix degrés sous le zéro, pas de quoi en faire tout un plat non plus. Vivez un moins trente degrés et vous verrez rapidement que le froid d'un doux hiver vous semble bien moins périlleux. Des températures et des saisons, plusieurs n,était pas suffisamment descriptif du nombre qu'elle en avait traversée en voyant de famille d'accueil à famille d'accueil. Ce n'était certes pas la plus agréable des expériences de vies à faire, mais au moins, sa vous apporte une certaine accoutumance à certaines choses. Notamment au fait de se savoir seule au monde et comme étant la seule et unique source de confiance possible. Les autres? Quels étaient les chances pour qu'ils ne vous poignardes pas dans le dos durant que vous roupillez. La confiance était une vertu difficilement envisageable dans pour ceux qui vivent et même pour ceux de l'autre vie. Les traitres, les imposteurs et les manipulateurs étaient bien trop présents pour cela. D'ailleurs, probablement que plusieurs associerait Akane à une des trois catégories cités si ce n'est toutes. Le monde est plein de préjugé après tout. Même si en réalité, il n'y avait que deux choses faisant désormais avancer la jeune demoiselle à la chevelure violacée. La première étant la survie et la seconde, la vengeance.

La première était une simple question de logique, sa vie se trouvant parfois mise sur un simple fil par ces choix que certains jugeraient de mauvais, il lui fallait parfois ralentir ces pulsions et ces envies pour pouvoir traverser les sentiers battus. Après tout, le cas ici présent était un parfait exemple. Si sa n'avait pas été de son peu de motivation en cette soirée d'hiver que de s'en prendre à une shinigami et n'avait pas constatée l'ampleur de son reiatsu, probablement lui aurait-elle sautée dessus... Mais cette fois-ci, la prudence allait prévaloir sur l'envie d'en finir avec tous les supposés héros trépassés. Une vengence ne peut s'accomplir si l'on est mort, et alors, ne serait-ce pas tous ces plans qui seraient remis en jeux? Parfois, il faut savoir se terrer derrière plus forts et faire mine basse jusqu'à temps d'avoir de quoi surpassés tous ces ennemis avant de frapper. Ces méthodes là n'étaient pas les préférés de la jeune dame mais, sa vengeance possédait elle aussi une très grande importance dans sa vie, et si c'était là qu'il lui fallait passer pour obtenir justice, alors, qu'il en soit ainsi. Son âme ne serait un prix que très peu élevé pour pouvoir se venger de tous les responsables de ces malheurs. Que ne ferait-on pas pour voir souffrir celui ou ceux qui nous on fait souffrir en tout premier lieux. Leur raisons de leur faire? Sa lui passait six pieds par dessus la tête, ils avaient gâchés sa vie et un point c'est tout. Jamais elle ne leur pardonnerait tout sa, tout du moins, son état d'esprit actuel ne lui permettait pas d'envisager une telle possibilité. Sa santé mentale étant instable depuis le soir de la mort de ces deux parents, il lui fallait souvent faire abstraction de toutes émotions, particulièrement négatives, pour ne pas perdre la raison.

-Tu as l'air d'aimer la neige. Et le froid ne semble pas te déranger plus que moi, en fait, il te dérange probablement moins que moi à vue d'oeil. Tu habitais une région polaire? Moi, je préfère le printemps, il y a plus de couleur, c'est plus chaud et tout semble plus beau... mais la neige est jolie aussi, à sa manière.

Interrogatoire? Nah, juste un passe-temps, le silence ces bien mais, elle le vit tellement souvent que c'est ennuyeux... Bon d'accord, il y a les réunions du Hell Gang et l'école pour laisser sortir quelques mots mais encore là, c'est très peu. Pourquoi pas plus de questions sur la Soul Society? Simplement parce qu'elle pourrait probablement plus en apprendre encore aux côtés de Shuya si tel était son souhait et que, de plus, les shinigamis ne l'intéressait pas autrement que mort alors, leur mode de vie... non, tant qu'à parler à une shinigami, intéressons nous plutôt à son passé humain, pour se convaincre un peu qu'il ne s'agit pas que de nuisances et embêtements.

HJ:[Pas grave, sa arrive à tout le monde, je te mangerai pas pour sa xD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyara Tsukiren
• Shinigami exilée | Ex-Ju-san ban tai fukutaishou | Défendeuse du peuple mélomane •
• Shinigami exilée | Ex-Ju-san ban tai fukutaishou | Défendeuse du peuple mélomane •
avatar

Féminin Messages : 121
Age : 23
Localisation : Karakura

Feuille de personnage
Niveau:
38/100  (38/100)
Expérience:
3270/4000  (3270/4000)
Spécialisation: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Une nuit bien étrange...[PV : Akane]   Mar 19 Jan - 7:29

Lyara s'était arrêtée quelques secondes lorsqu'elle avait entendue la jeune fille aux cheveux violets lui dire que tout le monde était spécial dans son domaine, mais qu'elle concevait que certains puisse l'être plus que d'autres...La jeune fille se contenta de sourire, en songeant à tous les gens "spéciaux" qu'elle avait laissé à la Soul Society...Elle avait beau essayer de les oublier, ils étaient toujours là, car ils avaient laissés leur trace dans l'esprit de Lyara. Evidemment, elle songeait encore à tous ses anciens compagnons, les Shinigamis, mais aussi à certains visages qu'elle croisait dans les rues du Seireitei, du Rukongai, ou encore celle de Karakura. C'était parfois très étrange de se souvenir très précisément de gens que l'on a croisé que quelques secondes, dans la rue ou dans une salle bondée...Leurs visages restent gravés dans nos mémoires, et on se demande pourquoi cela nous marque tellement. Pour sa part, Lyara songeait à un jeune homme qu'elle avait aperçu dans la rue, quelques jours plus tôt : mais le visage de ce garçon avait, lui, une bonne raison de l'avoir marqué... Lorsqu'elle avait croisé les yeux noirs du garçon, celui-ci avait reculé d'un pas et... s'était enfui en courant sous les regards curieux de quelques passants. Mais ce n'était pas seulement le fait qu'il ait réussi à la voir qui avait marqué Lyara... Ce jeune adolescent, qui devait sûrement être un peu plus âgé qu'elle, ressemblait trait pour trait à Akira, l'ancien "renard du désert" qui les avait quitté, Hayate et elle, car il refusait d'intégrer l'école des Shinigamis. Sa décision avait semblé plus que juste à Lyara et son ami, car le jeune garçon avait vu mourir son frère qui rêvait de devenir Shinigami, et qui avait fini mort de faim, sa pression spirituelle ayant été trop utilisée lorsqu'il avait voulu la montrer à un ange de la mort qui passait, ce qui était très rare à l'époque, dans le 69ème district du Rukongai. Ce dernier l'avait ignoré lorsqu'il s'était évanoui devant lui. Lyara aussi avait été triste pour Takeshi, le petit frère d'Akira, et ce dernier devenait de plus en plus renfermé et désagréable depuis la mort de son frère. Hayate et Lyara se relayaient donc pour aller chiper des fruits aux marchands du coin pour qu'ils puissent se nourrir à peu près correctement. Après la "fuite" d'Akira, le deux adolescents ne l'avait plus jamais revu...Lyara secoua sa tête blanche pour se concentrer sur ce que disait la jeune femme qui était resté silencieuse, comme elle, jusqu'ici :

-Tu as l'air d'aimer la neige. Et le froid ne semble pas te déranger plus que moi, en fait, il te dérange probablement moins que moi à vue d'oeil. Tu habitais une région polaire? Moi, je préfère le printemps, il y a plus de couleur, c'est plus chaud et tout semble plus beau... mais la neige est jolie aussi, à sa manière.

Lyara sourit de nouveau (cela semblait devenir une habitude, mais il n'en était rien, la jeune femme avait l'habitude de ne pas sourire sans raison valable), car Aka semblait être un peu plus amicale, ce qui était une bonne chose, car le silence peut parfois devenir pesant lorsqu'il dure... bien qu'elle l'appréciait lorsqu'elle avait besoin de calme. Le silence est un chose qui se respecte mais qui faut savoir rompre. Lyara ignorait où elle avait entendue cette phrase, sûrement il y a très longtemps car il n'y avait pas de vieux sage tout barbu à la Soul Society (à part le capitaine Yamamoto, mais la jeune fille le voyait mal dire ça à une simple vice-capitaine). Peu importe. Elle se remit à glisser sur la glace, le nez en l'air, tout en réfléchissant à la réponse qu'elle allait donner à Akane. Un flocon de neige qui était tombé sur son nez la fit éternuer, elle sortit un mouchoir en papier de la poche droite de sa veste pour se moucher. Chose faite, elle se tourna vers la jeune fille et dit d'une voix plutôt paisible, comme le paysage qui les entourait, et dont la tranquilité, espérait Lyara, ne serait pas rompue par un Hollow qui n'avait rien de mieux à faire...
-Je ne pense pas qu'on puisse appeller Karakura, "région polaire". En fait...ce n'est pas vraiment moi qui aime la neige et le froid ici...bien que j'aime beaucoup l'hiver, c'est mon Zanpakutô, Hikari, qui a une préférence pour cette saison. Personnellement, je les aime toute, mais je préfère l'automne. Il y énormément de couleur, et il ne fait pas trop chaud, ni trop froid.

Elle failli ajouter, qu'en plus c'était la saison des pommes, mais la jeune femme aurait trouvé cela bizzarre comme justification... Il était vrai que Lyara faisait une consommation étonnante de ces fruits, et qu'elle adorait ça. Elle aurait pu s'en nourrir pendant des semaines, sans jamais s'en plaindre... D'ailleurs elle ne mangeait que rarement autre chose que des pommes depuis qu'elle était arrivée ici...Elle ne pouvait pas aller à Macdo' (en plus, ce resto ne lui inspirait pas du tout confiance) ni dans un autre endroit, où on a besoin d'être "vu" pour manger. Elle chipait donc des fruits sur les étalages (rien de bien méchant, on fait avec les moyens du bord...), mais il fallait bien faire attention à ce que le vendeur ne voit pas disparaître trois pommes sous son nez. Sinon, il risquait d'accuser la personne la plus proche et ça finissait en dispute générale...A propos du froid, Lyara le supportait plutôt bien, car elle bougeait beaucoup et que la présence son Zanpakutô lui permettait de tenir le choc. Elle mit le nez dans son écharpe, car c'était la seule partie de son corps qui attrapait très rapidement froid dès qu'elle le pontait hors de la soie blanche qui lui couvrait le cou. Décidant de continuer la conversation sur cette lancée, elle demanda, la voix un peu étouffée par le tissu blanc :

-De plus, c'est en automne que je fête mon anniversaire, et bien que je ne reçoive que rarement des cadeaux, c'est une fête très importante pour moi, sachant que les Shinigamis connaissant leur véritable date de naissance sont très rares...Et toi, tu es née quand ?

Elle n'avait pas dit la date exacte de son aniversaire, de toute façon s'était dans plus de onze mois, elles avaient le temps. Enfin, à trois heures du matin, sous la neige et dans le froid, il était assez étrange d'avoir ce genre de conversation, sachant que l'une des jeune fille, qui ressemblait à une petite lutine complètement innoffensive, était une ex-vice-capitaine et l'autre une humaine possédant un grand pouvoir...Mais pour un simple observateur, Aka' semblait seule sous la neige, à parler toute seule...La situation était pour le moins comique.


Dernière édition par Lyara Tsukiren le Sam 23 Jan - 22:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tochi-de-aru.forum-pro.fr/forum.htm
Etsuraku Mizore
• Shinigami | 3ème siège de la 4ème division | Psycho-médic •
• Shinigami | 3ème siège de la 4ème division | Psycho-médic •
avatar

Féminin Messages : 125
Age : 29

Feuille de personnage
Niveau:
35/100  (35/100)
Expérience:
0/4000  (0/4000)
Spécialisation: Kido

MessageSujet: Re: Une nuit bien étrange...[PV : Akane]   Sam 23 Jan - 12:29

Ce sourire, était-il chose sincère ou simple illusion faite pour cachée les soupçons. Akane savait bien que ces personnes là n'étaient pas vraiment des êtres que l'on reconnaissaient à leur fourberie mais... sait-on jamais. Et puis, voir tout en noir sur les arrancars et les shinigamis était devenue sa manière de vivre depuis bien bien longtemps. Alors que bien des personnes, possédant le pouvoir divin que de pouvoir voir les morts dont shinigamis, arrancars et compagnie, acclamaient c'est "héros" vêtus de noir et de blanc, la dame à la violette parure ne semblait être en mesure que de voir les mauvais côtés. Un shinigami faisant dix actions devant elle, neuf réussites et un échec, pour elle, seul l'échec apparaitra dans ces données. Peut-être était-ce sa que l'on appelait la haine? Une colère et un dégoût si profond que même les points positifs de la cible nous semblent devenir négatifs et où, ne figures même pas dans nos pensées? C'était bien possible. Ce ne serait certainement pas la franche et posée demoiselle qui le cacherait. Toutes âme qui vive au sein du Hell Gang savait éperdument que son aversion pour le monde des défunts était encore plus grand que son don inné pour conservée un calme déroutant. Si son âme était pure et généreusement en son être, c'était alors son corps et tous ces organes vitaux et/ou de réflexion, comme le cerveau, qui se trouvaient contaminés par la colère, le dégout et la tristesse de manière ahurissante. Jamais dans cette vie, et peut-être même jamais dans n'importe quel autre, sa petite et blessée personne ne pourrait oubliée les torts lui ayant été causée, et encore moins se soustraire à ces idées de vengeances.

Si l'idée que de la voir parler un peu semblait réjouir son interlocutrice, chaque secondes passées en son compagnie était comparable à un coup de poignard dans le fragile corps matériel de notre jeune monstre bagué... Ceci était une raison pourquoi, elle finissait toujours par tenter de se débarrasser rapidement de ces ennemis, ces derniers, même sans agir, avaient le don de la rendre dingue et souffrante. Leur simple présence à ces côtés la rendait malade. D'où le fait que sa place dans le Hell Gang, au côtés de leur chef shinigami, lui semblait toujours une véritable épreuve de force. Sa seule envie consistant toujours à dégainé tout son attirail et à mettre fin à la vie déjà trop prolongé de se manipulateur né. D'ailleurs, ces efforts pour rester sobre de l'ivresse qu'amenait l'instabilité étaient plus que prononcés en ce moment. Si rien n'y paraissait de l'extérieur, c'était littéralement un combat entre la belle et la bête qui se déroulait. Combien de fois depuis le début de cette rencontre, avait-elle vue l'image de cette Lyara, apparaitre dans son esprit, sous la forme d'un cadavre couvert de sang? Trop pour pouvoir le compter. À un moment, la voix de Lilith lui sembla presque possible à entendre clairement sans même avoir été libérée. Le terrain des démons étant plus vastes lorsque leur possesseur était sous l'influence de son plus grand vice. Secouée alors par un léger tremblement du corps. Elle appuya la paume d'une de ces mains sur son front avant de murmurer:

-Il vaut... mieux que... je m'en aille.

Cependant, sa voix n'avait pas été assez audible apparemment puisque, sa correspondante continuait d'échangée des paroles avec elle. Tandis que ces pas guidait la femme, à peine sortie de l'adolescence, vers le rebord de la patinoire, son oreille demeura un tantinet attentive... mais pas à tous les dires. Sa tête élançait un peu trop pour pouvoir lui permettre une pleine écoute. Elle entendit sommairement les préférences saisonnières de sa partenaire d'emplacement ainsi que le nom de son zanpakutoh. Hikari... lumière... voilà un nom plutôt révélateur. Pas besoin de chercher trop loin pour deviner l'élément dont était issue son arme... Pour ce qui était de la demande de date d'anniversaire, la torturée dit avec halètement:

-21... novembre... c'est tout... ce que... je peux dire... maintenant... Je pars!

Le corps secouer de léger spasmes, la dame vêtue de blanc s'apprêtait à quitter la surface glacée d'ici une seconde à l'autre. Que ferait la shinigami? Regarder bien sagement le départ ou une action lui étant propre? Seul l'avenir nous le révèlerait.

HJ:[Désolée pour le temps que j'y est mit et la qualité plutôt bâclée ><]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyara Tsukiren
• Shinigami exilée | Ex-Ju-san ban tai fukutaishou | Défendeuse du peuple mélomane •
• Shinigami exilée | Ex-Ju-san ban tai fukutaishou | Défendeuse du peuple mélomane •
avatar

Féminin Messages : 121
Age : 23
Localisation : Karakura

Feuille de personnage
Niveau:
38/100  (38/100)
Expérience:
3270/4000  (3270/4000)
Spécialisation: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Une nuit bien étrange...[PV : Akane]   Sam 23 Jan - 22:36

La jeune femme se rendit alors compte que son interlocutrice ne semblait pas être en très bon état : elle haletait, sa main sur son front et les yeux égarés. Elle finit par articuler, d'une voix où on sentait qu'elle s'arrachait les mots de la bouche, comme s'ils étaient empoisonnés :

-21... novembre... c'est tout... ce que... je peux dire... maintenant... Je pars !

Inquiète et désorientée, Lyara vit Akane se diriger vers la sortie de la patinoire, d'un pas mal assuré. Il lui semblait que la jeune femme résistait à quelque chose qui la dévorait de l'intérieur, ou plutôt à quelqu'un...Elle concentra son attention sur la pression spirituelle de la jeune femme et frissona lorsqu'elle s'aperçut qu'elle était maintenant mêlée à une énergie maléfique et inconnue qui semblait vouloir s'approprier l'esprit et le corps de la jeune femme aux cheveux violets. Lyara se demanda si il s'agissait d'un processus d'hollowfication dont la jeune femme aurait été atteinte, autrement dit si cette entité profondément mauvaise était un Hollow intérieur. Après une réflexion de quelques secondes, la jeune shinigami exilée décida que cela était impossible, pour la bonne raison que la jeune humaine n'était pas Shinigami et qu'elle n'avait pas l'aura qu'accompagnait généralement les Vizards, ou comme on les appelait, les guerriers masqués. Lyara avait eut l'occasion d'en sentir un ou deux dans la ville de Karakura, elle les avait d'ailleurs évités avec soin, par mesure de précaution. La jeune fille remarqua que son interlocutrice essayait de s'éloigner le plus d'elle, comme si elle avait la peste. Le dégoût profond qu'elle lui inspirait se lisait clairement dans son regard violet. Apparemment, elle ne pouvait supporter ce qu'était la jeune fille, à savoir, une Shinigami...Lyara ressentit une grande tristesse à son égard : sa blessure devait vraiment être très profonde pour qu'elle rejette à ce point les anges de la mort... Elle n'osait pas lui demander ce qu'il se passait, elle préféra agir. Décidant d'ignorer le danger, une mauvaise habitude chez elle qu'elle ne parvenait pas à corriger, Lyara s'approcha d'Akane et lui attrapa doucement la manche, évitant tout contact charnel direct, de peur que la jeune fille laisse son dégoût apparent pour la jeune fille prendre le dessus. Elle lui murmura doucement, essayant de ne pas laisser passer son inquiétude dans sa voix :
-Calme-toi, je ne vais pas te faire de mal et essaye de ne pas bouger.
Elle sortit son sabre du fourreau. La lame blanche brilla d'un bref éclat dans la nuit d'hiver et un bruissement se fit entendre quand le fourreau de la jeune fille disparut en un flash de lumière. Elle essaya de ne pas faire de mouvements brusques pour ne pas effrayer la jeune fille qui semblait sur le point de se jeter sur elle, toutes griffes dehors...Elle murmura alors la phrase qui lui permettrait de libérer son Zanpakutô et compagnon :

-Raito...Hikari no Kami...

La lame couleur neige devient translucide, le symbole sur sa garde, le Yin et le Yang sembla s'enflammer. Puis, la lumière fut. Insoutenable, semblant descendre des cieux les plus hauts. Lyara, tenant toujours fermement la poignée blanche et bleue en main, plongea la lame lumineuse dans le corps de la jeune fille. Elle savait ce qu'il lui restait à faire : cette énergie maléfique semblait provenir du coeur de Akane. Il lui fallait donc essayer de la repousser, non pas de l'annihiler car elle risquait de tuer la jeune femme du même coup. La lumière sembla s'infiltrer dans le corps de la jeune femme. Lyara, fermant toujours ses yeux sombres se concentra profondément. Elle localisa le démon en quelques secondes. Elle sentit la douleur et la haine de la jeune fille comme si elle-même en était atteinte. Elle souffla et commença à soigner la jeune fille. Le pouvoir de Lyara n'était censé que guérir les blessures physiques, mais elle tait en train d'ssayer d'annihiler la blessure morale de la jeune fille. Elle ne savait absolument pas si ça allait marcher... Lyara était donc en train de "guérir" la jeune femme. Cette opération dura quelques minutes. Ces minutes étaient un vrai calvaire pour Lyara car elle devait lutter contre le démon qui avait décidé de ne pas se laisser faire et combattait avec une rage indescriptible et meutrière, la lumière purificatrice pour l'empêcher d'atteindre le coeur de sa "victime", et en même temps, elle devait s'efforcer de ne pas laisser s'enfuir la jeune fille aux cheveux violets qui luttait contre son démon mais aussi contre le Shinigami qui avait osé la toucher. Lorsque ces trois longues et douloureuses minutes furent passées, le démon battit en retraite et Lyara retira sa lame du coeur de la jeune fille, lâcha la manche de son chandail et recula un peu. La lumière disparut et son sabre revint à sa forme originelle. La jeune femme recula, une lueur d'inquiétude dans ses yeux noirs qu'elle posa sur la jeune fille avec anxiété. Elle pensait avoir réussi à calmer la haine et la rage qui habitait son coeur, mais c'était aussi à la jeune fille de décider si elle voulait ou non lutter contre ce mal qui semblait lui inspirer le plus profond dégoût pour les Shinigamis. Lyara attendit donc, se demandant si Aka' allait lui dauter dessus, tentant de l'éliminer, dans ce cas cette dernière serait obligée de se défendre et de neutraliser la jeune possédée, ou bien, si elle allait se calmer...

[C'est pas grave : de tout façon, le mien n'est pas très long non plus, désolée =_="]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tochi-de-aru.forum-pro.fr/forum.htm
Etsuraku Mizore
• Shinigami | 3ème siège de la 4ème division | Psycho-médic •
• Shinigami | 3ème siège de la 4ème division | Psycho-médic •
avatar

Féminin Messages : 125
Age : 29

Feuille de personnage
Niveau:
35/100  (35/100)
Expérience:
0/4000  (0/4000)
Spécialisation: Kido

MessageSujet: Re: Une nuit bien étrange...[PV : Akane]   Dim 31 Jan - 23:28

L'instabilité... un pêché bien singulier et surtout très vague, l'instabilité pouvant être interprétée comme tant de choses. L'instabilité pouvant tout aussi bien être l'incapacité de demeurée au même endroit bien longtemps. Une instabilité nous forçant à préférer la vie de nomade à celle du sédentaire. Ce pêché pouvait être aussi associée à une perte de contrôle du sens de l'équilibre, ne plus être capable de se tenir droit sur ces jambes en exemple. Mais, c'est deux sens là ne peuvent point être interprétés comme étant passibles d'êtres catalogués comme des actes mauvais et punissables non? Vous avez bien raisons, bien de ces deux premières visions de la choses se soient parfois manifestées chez elle, Akane n'était pas reliée à ça par sa vie. Non, ce qui pourrait définir le plus exactement le mal dont c'est rendue coupable la femme à la chevelure violacée est bel et bien l'instabilité émotionnelle et psychique. Sa première crise remontant à la nuit où c'est parents étaient décédés. La folie qui s'était alors emparée de lui l'ayant fait commettre bon nombre d'actions répréhensibles et allant jusqu'à causer la mort de millier de personnes par cause d'une attaque touchant le barrage. Depuis ce jour, son esprit n'est jamais en sécurité d'une rechute sous les effets de la rage, la folie pouvant prendre le dessus n'importe quand. Cela l'avait d'ailleurs à devenir la personne peu démonstrative qu'elle était. S'il n'y avait aucunes émotions pour l'entraver, il n'y avait pas d'instabilité. Ce pêché étant de plus celui qui permettait à Lilith de tirée sa puissance, il était d'autant plus important d'éviter les crises du genre. Mais, en ce moment, ces sentiments la tiraillait beaucoup trop pour lui permettre d'ignorée l'appel de la diablesse qui avait séduit Satan dans la mythologie.

Akane l'avait prévenue de s'éloigner mais personne n'écoute la lieutenante Kilakiro lorsqu'elle dit quelque chose. Le femme shinigami faisant alors appel à son zanpakutoh pour tenter quelque chose sur sa personne. D'abord, Akane tenta de s'esquiver, finir transpercée n'étant pas dans ces idées mais, la dépression prenait le dessus de manière inévitable et l'empêchait de vraiment ce défendre. Cependant, malgré tous les efforts de la shinigami, rien n'y fit, même si le tout sembla marché. Cette demoiselle surestimant probablement les capacités d'une arme qu'elle n'avait probablement jamais utilisée de cette manière. Son zanpakutoh guérissait peut-être bien les blessures physiques internes ou externes mais rien ne peut guérir réellement la folie et les émotions qu'une personne peut ressentir envers une autre. Dire que la lieutenante du chef du Hell Gang avait presque toujours réussit à contenir ces pulsions et Lilith et que maintenant, sa haine à elle seule suffisait à la rendre plus que vulnérable à ce genre de crises d'hystérie et de possession. Si cette personne croyait pouvoir en finir comme sa, c'était loin de marcher ainsi. Pendant une seconde, plus aucuns reiatsu ne s'évada du corps de la fille à la tignasse violette. Un cadavre en produisant probablement plus qu'elle en ce moment. Se retournant alors dans un lent mouvement vers celle qui tentait d'intervenir, ces mains étaient toujours posées sur son visage... enfin, jusqu'au moment où... une forme spectrale apparut derrière la fille et l'entoura de ces bras. Il s'agissait d'une manifestation de reiatsu que Lilith provoquait en ramenant le souvenir de son père l'enlaçant pour terminée le processus. Suite à cela ces mains s'écartèrent de ces yeux devenus vibrant de reiatsu démonique... rouge comme pas deux...

Spoiler:
 

Suite à cet apparition, un sourire dément apparut sur le visage de la demoiselle qu'avait été Akane et qui se laissait désormais guidée par sa pure folie ainsi que les pulsions de Lilith. La glace sous ces pieds ce mettant soudainement à changer... à ondulée puis, sans prévenir, sous l'effigie de pointes de glace aussi gros que des stalactites, tenta de s'en prendre à la jeune âme se trouvant face à elle. Le combat était maintenant lancé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyara Tsukiren
• Shinigami exilée | Ex-Ju-san ban tai fukutaishou | Défendeuse du peuple mélomane •
• Shinigami exilée | Ex-Ju-san ban tai fukutaishou | Défendeuse du peuple mélomane •
avatar

Féminin Messages : 121
Age : 23
Localisation : Karakura

Feuille de personnage
Niveau:
38/100  (38/100)
Expérience:
3270/4000  (3270/4000)
Spécialisation: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Une nuit bien étrange...[PV : Akane]   Mar 2 Fév - 19:09

Attendant toujours la réaction de la jeune fille qui ne bougeait plus, la tête entre les mains, son reatsu couleur violette évoluant étrangement autour d'elle, Lyara n'osa plus bouger pendant plusieurs minutes, sentant l'appréhension monter en elle : qu'allait-il se passer ? Son pouvoir n'avait-il pas fait empirer les choses plutôt que de les améliorer ? Elle eut la réponse quelques minutes plus tard : le reatsu s'éteignit brusquement, et la jeune âme crut pendant un bref instant que Aka' avait réussi à surmonter sa haine...Grave erreur. Un reatsu rouge et démoniaque remplaça le précédent, et une forme spectrale entoura la jeune femme aux cheveux violets et aux yeux devenus rouges de ses bras, l'enlaçant dans une étreinte affectueuse et douce en apparence...Un sourire dément apparut sur le visage de son amie lorsque la silhouette disparut...
*Qu'est-ce que...c'était ?* Une énergie anormale et inconnue se diluait autour de son interlocutrice, une énergie qu'elle ne reconnaissait pas, malgré son expérience dans ce genre de choses. Elle reconnut quelques secondes plus tard qu'il s'agissait du démon qu'elle venait de combattre : elle avait échoué. *Oh non...* Lyara remarqua alors quelque chose d'anormal : la glace bougeait...Non, elle ondulait, remuait sous ses pieds. Elle vacilla et faillit être empalée par une stalacmite sortant de la surface blanche et dure. Heureusement pour elle, elle réussit à l'éviter au dernier moment, celle-ci se contentant de lui passer à quelques millimètres du bras gauche, en faisant un Shunpô de côté. Elle remercia en silence les instructeurs de l'Académie et ses nombreuses heures d'entraînement, qui avaient fait en sorte qu'elle réagisse aussi bien en faisant d'instinct un Shunpô, lorsque quelque chose passait trop près d'elle. Elle n'eut pas le temps de s'en dire plus : les stalacmites sortaient de partout. La jeune fille prit de la hauteur, en se propulsant à l'aide de son pied droit dans les airs, mais ces dernières la suivirent. En quelques secondes, elles l'avaient rattrapée. La jeune fille posa un regard plein de tristesse et d'incompréhension sur celle qui était désormais son adversaire. Elle sortit son sabre. Les stalacmites l'encerclèrent. Elle disparut. Pendant un instant, son corps n'émit plus le moindre reatsu, c'était à se demander si elle n'avait pas été transpercée par les pics de glace. Tout d'un coup, une lumière éclatante glissa ses rayons entre les interciste de la prison glaciale...la patinoire "montante" se brisa en mille morceaux. Un immense loup fit son apparition aux côtés de la jeune fille, indemne, éclatante de blancheur. Son reatsu était très repérable désormais, mais elle sen moquait : elle devait s'efforcer de neutraliser cette forme maléfique et démoniqaue qui avait prit le contrôle de celle qu'elle considérait désormais comme une amie. Son sabre se leva, droit vers le ciel, et ses yeux noirs devinrent blancs comme la surface brisée au sol, flottant sur l'eau.

-Je suis désolée...mais tu ne me laisses pas le choix. Han tōmei Rinku !

Cinq liens translucides sortirent de la lame blanche qu'elle brandissait vers les étoiles pâles, impuissantes dans le combat qui se préparait... Ils se dirigèrent vers la jeune femme aux yeux rouges qui souriait toujours. Les cinq cordes l'immobilisèrent, appuyant sur différents points vitaux au déplacement.* La jeune fille remit pied à tere, ou plutôt pied à l'eau, canalisant son énergie spirituelle au niveau de ses pieds, sur le petit lac qu'était devenu la patinoire sur laquelle, Aka' et elle déambulaient quelques minutes plus tôt... Hélas, la guerre avait pris la place de ce calme, du moins présent en apparence, il y un instant. La vie n'est qu'une succession de batailles songea amèrement Lyara, en se préparant à achever la jeune femme, le coeur dévorée par l'indécision et la tristesse... Elle se souvint alors de la fleur que portait son insigne de vice-capitaine, quelques semaines plus tôt : la perce-neige... Symbole de douceur. Symbole de retenue. Symbole de la 13ème division...A laquelle elle ne faisait plus partie. Mais ces principes étaient tellement ancrés dans sa mémoire, qu'elle ne put porter un seul coup de Zanpakutô à celle qui se tenait devant elle. De plus, elle n'avait aucune raison de l'attaquer : Aka' n'était pas réellement responsable de ses actes, conduit par une rage et une haine aveugle. La jeune dégradée ne pouvait l'aider à les surmonter, mais il ne fallait surtout pas qu'elle alimente ces douloureux sentiments en blessant la jeune femme aux cheveux violets. Lyara savait plus que personne au monde à quel point ces poisons peuvent nous conduire jusqu'à la perte de raison : seul Hayate et leurs compagnons, les renards du désert, avaient réussis à calmer sa haine envers le monde, les Hollows et...les Shinigamis. Quand on lui avait expliqué que les anges de la mort étaient censés protéger les humains de ces monstres démoniques et affamés, elle avait littéralement explosé, hurlant que c'était injuste car ils n'avaient pas pu protéger sa soeur jumelle : son énergie était devenue noire, avait détruit plusieurs de leurs tentes et on n'avait pu l'approcher pendant plusieurs jours. Seul Hayate, à force de gentillesse et de douceur avait réussi à la calmer et à lui faire reprendre un rythme de vie normal. Voilà pourquoi, elle lui en avait toujours été reconnaissante, voilà pourquoi elle l'avait suivi à l'Académie. Grâce à la gentillesse de son capitaine, de ses amis, des autres Shinigamis, sa haine envers eux avait complètement disparue. Mais, dès que Hayate avait été tué, elle sentait cet odieux sentiment, traître et insinueux se glisser dans son coeur blessé. Elle luttait contre lui, se souvenant de son supérieur et des autres personnes qui, malgré leur statut de dieu de la mort, avait été gentilles avec elle... En plus, dans les moments où elle n'avait pas trop faim, mal ou froid, elle se rendait compte que les Shinigamis ne pouvaient se trouver à plusieurs endroits en même temps et que le sacrifice d'elle et de sa soeur avait peut-être sauvé plusieurs personnes... Elle n'éprouvait donc plus que du "vide" et de l'indifférence par rapport aux Shinigamis en général. Son sabre se baissa sur la surface troublée de l'eau. Elle tourna donc un regard doux et calme, emplit de raison, vers la jeune femme qui lui faisait face, dévorée par ses pulsions de colère et de haine et dit d'une voix douce mais ferme :

-Je t'en prie, arrête ça...

//*Tu peux neutraliser cette technique, puisque tu es une spécialiste en Hakuda et que ton niveau est assez proche du mien...//
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tochi-de-aru.forum-pro.fr/forum.htm
Etsuraku Mizore
• Shinigami | 3ème siège de la 4ème division | Psycho-médic •
• Shinigami | 3ème siège de la 4ème division | Psycho-médic •
avatar

Féminin Messages : 125
Age : 29

Feuille de personnage
Niveau:
35/100  (35/100)
Expérience:
0/4000  (0/4000)
Spécialisation: Kido

MessageSujet: Re: Une nuit bien étrange...[PV : Akane]   Ven 5 Fév - 23:44

Ainsi pouvoir maitriser la forme de son environnement, c'était une sacrée possession. Lilith ne pouvait que se vantée d'avoir eut la chance d'avoir une tel coéquipière... Une possédant déjà sa propre capacité spéciale. Celle de faire changer la forme et la masse des éléments solides. Mine de rien, bien que cette diablesse est toujours été puissante au centre des entrailles des enfers, il n'en restait pas moins que ces pouvoirs personnels étaient surtout des amplificateurs... En plus de celui de séduction. C'était d'ailleurs de cette manière qui lui arrivait de réussir à prendre le contrôle de la jeune femme qui portait sa bague à son doigt. Son pouvoir ne pouvant influencer que cette jeune humaine depuis cette satanée anneau. Mais c'était plus que suffisant avec un esprit si fragile et si empreint à la domination. Un esprit aussi torturé étant bien plus simple à s'approprier que celui d'une personne parfaitement saine d'esprit. De plus, les shinigamis et arrancars étaient d'une si grande aide dans tout cela. Ces pauvres ignares ne faisant qu'approfondir cette souffrance immense que connaissait son hôte, facilitant son approche à chaque combat. Le but ultime de cet entité vivant dans cet alliance depuis déjà bien longtemps étant que de pouvoir prendre possession de ce corps, lui convenant à ravir, à tous moments qu'elle le désirerait. Elle voulait devenir le maitre et non la servante. En tant que reine des enfers, comment pouvait-on oser s'imaginer une seule seconde pourvoir être supérieur à sa personne? Impardonnable.

Alors qu'elle se faisait ligoter par des liens étrangement constitués d'une matière lumineuse, son corps exprimant jusque là la folie avait fini par laisser de nouveau un air calme et posé apparaitre sur le visage de la jeune Akane. Mais ne vous faites pas d'illusions, cette dernière n'a point réussit à se maitriser. Bien au contraire, elle était maintenant totalement soumise. C'était la plus grande des diablesses qui influençait maintenant cette magnifique enveloppe charnel. Bien que l'esprit de la femme à la violette chevelure soit toujours présent, ce dernier agissait désormais à la manière d'un petit patin articulé dans les mains du monstre féminin prisonnier de la bague. La seule chose pouvant le démontrer étant les yeux maintenant pourpre de la femme qui seraient supposés être bleus à l'origine. S'ils ne difusaient plus cette lueur phosphorescente qui avait précédée la possession total, ils étaient maintenant rouge... foncés et stables. Ils exprimaient toutefois une cruauté ne lui étant pas naturelle. Tenue par tous ces liens, la femmes les regarda avec une intrigue et une naïveté vicieuse voir moqueuse. Elle fit forcer un peu ces muscles qui lui semblait être totalement nouveaux et fut bien contente de constater que ce corps possédait une endurance physique plus qu'adéquate. Probablement une adepte des arts de combats de corps à corps. Chose notée désormais pour la suite. Son reiatsu de couleur désormais mauve tirant presque sur le noir se libéra alors en grande quantité et il ne lui fallut forcée que quelques instants pour en briser la prise à une main, le reste suivit très rapidement.

Une fois libérée, le regard malicieux de cette sorcière de l'au delà se posa sur celle qui venait de lui permettre d'atteindre un tel niveau de possession. Des remerciements auraient été une bonne chose mais en même temps, elle allait probablement cherchée à s'en défaire pour apaiser le pauvre esprit torturé de son hôte, question que les possessions ne partent pas non plus en vrille. Un sourire malveillant apparu sur ces lèvres finement tracées avant que sa voix enjôleuse ne prenne le temps d'articuler:

- Huhuhu, qu'avons-nous donc là? Une petite peste armée, que c'est mignon. Elle a même amenée son petit clébard avec elle. Je me dois tout de même quelques remerciements pour m'avoir permit de filtrée à l'air libre petite. Je récompenserai ton geste en faisant plaisir à cette chère Akane. Je vais te permettre de disparaitre sans trop de souffrances. Comme sa, tu y gagne un abrègement de ta culpabilité et Akane y gagne une certaine satisfaction aussi. Ne suis-je point une femme généreuse? Je pense même à mes subordonnés. Deviendrais-je trop sentimentale? Peut-être bien, les siècles adoucissent les coeurs dit-on. Maintenant, passons aux questions sérieuses.

C'est doigts effleurèrent les particules de glaces se trouvant sur le sol et alors, ces dernière reprirent leur forme d'origine, la patinoire ne semblant jamais avoir subit aucuns changement. Cependant, l'épaisseur de cette dernière diminua quelque peu et un immense trône de glace se forma pour la démone désormais à l'air libre qui s'y assit avec élégance avant de se former un petit éventail dans la même matière mais avec un ajout de glace pour un briser la transparence. Seul ces yeux mauvais étaient désormais visible, son sourire des plus sanguinaires étant désormais dissimulé, elle demanda avec amusement:

-Alors, comment souhaite-tu mourir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyara Tsukiren
• Shinigami exilée | Ex-Ju-san ban tai fukutaishou | Défendeuse du peuple mélomane •
• Shinigami exilée | Ex-Ju-san ban tai fukutaishou | Défendeuse du peuple mélomane •
avatar

Féminin Messages : 121
Age : 23
Localisation : Karakura

Feuille de personnage
Niveau:
38/100  (38/100)
Expérience:
3270/4000  (3270/4000)
Spécialisation: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Une nuit bien étrange...[PV : Akane]   Dim 7 Fév - 8:27

Les yeux de Aka' était devenus rouge foncé, ils semblaient beaucoup plus calmes que précédemment, mais Lyara ne se fit aucune illusions : les yeux de la jeune femme dégageaient une telle cruauté qu'elle du prendre sur elle pour ne pas reculer devant son ennemie. Sans aucune difficultés, la jeune femme aux cheveux violets brisa les liens de lumière. Une voix qui n'était pas celle de la fille qu'elle avait rencontré ce soir-là sortit alors de sa gorge, moqueuse, cruelle et enjôleuse. Ecoutant avec un visage impassible les déclarations amusées de la démone, semblant l'ignorer royalement, elle et ses menaces de mort imminente. Lorsqu'elle eut fini, la diablesse posa une main sur l'eau et la patinoire reprit son aspect originel. Puis, elle fit apparaître un trône de glace sur lequel elle s'assit, un éventail dans la main. Avec un sourire carnassier, elle demanda alors à la petite qui n'avait pas bougé d'un pouce :

-Alors, comment souhaites-tu mourir?

Le visage de Lyara, jusque là invisible, car, penché sur la glace qui venait de reparaître brusquement, se leva. Un sourire menaçant avait remplacé son absence de réaction, ses yeux noirs étaient presque fermés. Elle dégagea son sabre de la surface gelée, et pointa ses yeux sur ceux de la reine glaciaire.
-Excusez-moi, mais je pense que poser ce genre de question, c'est d'une naïveté profonde pour quelqu'un qui prétend avoir vécu des siècles et des siècles. Vous pensez vraiment que je serai aussi facile à éliminer ?

*Peut-être bien...* songea-t-elle, en réponse à sa question. Elle fit rapidement le bilan de ce qu'elle savait de cette femme démoniaque : elle savait que, sans le vouloir, elle avait libéré le monstre qui possédait la jeune fille. Donc, d'après ce que la jeune Shinigami pouvait voir, ce monstre vivait à l'intérieur d'Akane. Ou peut-être pas. Le regard de Lyara fut attiré par une bague qu'elle n'avait pas encore remarquée jusqu'à lors. Le reatsu démonique semblait s'échapper d'elle. Le démon vivait dans la bague. Bien. Suffisait donc de l'y faire retourner. Il suffisait ? Cette femme semblait plutôt forte, avait une parfaite connaissance des points vitaux que Lyara avait bloqué, une force très élevée, et le pouvoir de modifier la glace à son envie. Mais il fallait qu'elle fasse quelque chose : après tout c'était elle qui avait libéré le démon. La petite fille fit quelques pas en direction de son adversaire. Elle releva légèrement la pointe de son katana, au cas où puis posa une question à la démone :

-Tu viens de cet anneau n'est-ce pas ? Et apparemment, tu n'as pas vraiment demandé la permission d'en sortir à Akane... Ce n'est pas très poli. Aussi, je vais te demander d'y retourner sur le champ avant que j'ai besoin d'utiliser la force...

Evidemment, Lyara n'essaierai pas de tuer la reine des enfers : d'abord, elle ne savait absolument pas si elle en avait les capacités, et deuxio, elle ne savait pas quels effets cela provoquerait sur Akane. Hors de question de blesser la jeune humaine. C'était peut-être une faiblesse de sa part, mais elle ne pouvait se résoudre à attaquer la jeune personne, un peu plus âgé qu'elle, désormais possédée par cette fichue démone, qui ne lui avait rien fait. De plus, elle se souvint d'une parole qu'avait prononcée le monstre, quelques instants plus tôt : "Je pense même à mes subordonnées..." Subordonnées ? Peut-être. Mais la jeune femme détestait profondément les hypocrites. Vu l'état dans lequel était Akane avant que cette femme "puisse filtrer à l'air libre", elle doutait qu'elle ait pensé une seule seconde à sa "subordonnée" lorsqu'elle se démenait pour sortir. Elle lui avait fait du mal, consciemment, et volontairement. Tout ça pour quoi ? Pour sortir des menaces de mort à une ex-fukutaishô qui n'avait qu'une envie avant de rencontrer Kilakiro : dormir ! Bon sang, si on ne pouvait plus se reposer en paix, où allait le monde ? *Comme si je n'avais pas assez de problèmes avec les Hollows...* songea amèrement la petite. Elle eut une pensée pour Ichimaru Gin, qui la fit rougir intérieurement. Lui aussi, il l'énervait, d'abord ! Il était vraiment trop bizarre... Il lui faisait carrément peur. Se rapellant le dernier geste qu'il avait destiné à sa personne, Lyara secoua la tête pour envoyer valser ce fichu renard et se re-concentra sur le "combat". Donc, elle avait un léger problème : comment se battre contre cette démone crâneuse qui se la jouait sur son trône de glace, sans blesser Akane. Problème. Lyara avait toujours était nulle en problèmes (de maths, elle copiait sur sa soeur =_='), mais là c'était carrément impossible à résoudre. Elle ne voyait qu'une seule échappatoire à ce problème épineux : tourner le dos à son adversaire, et aller se coucher, laissant Akane se débrouiller avec son démon. Peut-être que si celle qui avait provoqué la libération de cette femme, s'en allait, le démon disparaîtrait lui aussi. Mais Lyara était plus têtue qu'une mule, elle avait comme principe de ne pas fuir devant un adversaire et de ne jamais laisser tomber un ami dans le besoin : là, si elle partait, elle manquait à une (voir deux, si cela ne se passait pas comme elle le supposait) promesse qu'elle s'était faites. Hors de question. Elle ne supporterait plus la mort de quelqu'un, qu'elle ne connaisse Aka' que depuis quelques minutes, ne changeait rien à sa position. Elle attendit donc la réaction du démon, essayant de ne pas trop espérer qu'elle accèderait à ses requêtes : après tout, elle semblait ne pas sortir souvent de cet anneau et n'avait sûrement pas envie d'y retrourner...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tochi-de-aru.forum-pro.fr/forum.htm
Etsuraku Mizore
• Shinigami | 3ème siège de la 4ème division | Psycho-médic •
• Shinigami | 3ème siège de la 4ème division | Psycho-médic •
avatar

Féminin Messages : 125
Age : 29

Feuille de personnage
Niveau:
35/100  (35/100)
Expérience:
0/4000  (0/4000)
Spécialisation: Kido

MessageSujet: Re: Une nuit bien étrange...[PV : Akane]   Jeu 11 Fév - 7:45

Hé bien, il semble que cette petite demoiselle soit bien douée pour faire aller sa langue mais, des paroles venant d'un être aussi "innocent" pouvait-il vraiment atteindre les oreilles d'une diablesse au sommet de l'euphorie. Hé oui, bien que son visage ne laissait point transparaitre plus de joie qu'il n'en fallait, c'était l'extase dans l'esprit de l'épouse du diable qui se faisait une véritable joie que de recouvrir l'air libre. Cette shinigami n'en savait peut-être bien rien, mais grâce à elle, le contacte entre Akane et Lilith serait désormais renforcée. Normalement, Lilith se laissait languir dans l'alliance, l'instabilité de son hôte lui suffisant, mais ce soir, sa chance d'acquérir plus d'indépendance s'était présentée, pourquoi la laisser s'envoler? Les deux partis y gagnaient après tout, le monstre féminin gagnant une plus grande autonomie et sa "propriétaire" y recouvrant plus de forces pour détruire ces êtres qu'elle méprisait tant. Le meilleur des deux mondes non? Pourquoi protester contre une telle chose? Bon soit, la possession du corps ne tiendrait pas non plus indéfiniment tant que cette jeune humaine qui portait l'anneau ne libèrerait pas entièrement le pouvoir y étant enfermée mais quel importance? Ce n'était pas une liberté perpétuelle que voulait Lilith, seulement s'amuser un peu en cette belle soirée. De plus, ce qui énervait sa maitresse l'énervait systématiquement elle aussi. Se n'était donc que justice que de réparer les torts que sa chère colocataire ne pouvait se résoudre à faire disparaitre. Le sourire menaçant du bambin face à elle attisait la démence de la reine des enfers qui dit en susurrant:

-Voyons voyons, ne fait point de telle enfantillages devant moi jeune fille. La colère te va si bien au teint, haït moi tant que tu le peux, ce n'en sera que plus risible! D'autant plus que, cette petite personne à complétée, de par sa haine, de me donnée accès aux informations sur vous les shinigamis. Je sais que vous êtes bien trop vertueux pour vous attaqués à une personne que vous avez le devoir de protégés. Hors, si tu tue se corps, se sera sa propriétaire et non moi qui en périrai. Les divinités sont éternels. Contrairement à vous shinigamis qui êtes faussement prit comme tel de par votre fonction. La permission de sortir et puis quoi encore, seul les manants ont des permissions à réclamés, ceux qui se trouvent tout au sommet n'ont rien à voir avec ce genre de détails. C'est donc à ta petite réplique insignifiante de menace que je répliquerai : Que crois-tu donc pouvoir faire contre moi? La célèbre reine des enfers, Lilith?

Suite à ces paroles abjectes lancées à l'égard de la jeune lady quelque peu impétueuse dans ces propos, tout comme la reine qui ne mâchait pas non plus ces mots, le temps du combat allait arriver. Quittant alors la poigne de ces mains, l'éventail précédemment tenu par la démone des arcanes s'élança sur son opposant, pour finalement, seulement explosé et créer un petit rideau de neige poudreuse devant le nez de cette dernière. Lorsque le tout fut estomper, la femme la plus dérangée en ce bas monde était maintenant debout sur ce qui lui avait servit de trône jusque là et, regardait la bague qui la contenait normalement enfermée. Ce fut alors à voix haute qu'elle proféra quelques paroles à l'égard d'une toute autre personne.

-Oh très chère Akane, je suis désolée de t'avoir un peu forcée la main ce soir. Mais tu sais très bien que tu ne peux point cachée tes sentiments à mon coeur. J'ai ressentit ta détresse au point de la ressentir au plus profond de ma poitrine. Ne m'en tiens donc pas rigueur que de m'être ainsi emportée. Je sais que cette nuit t.empêche d'agir, alors pour cette fois, ce sera moi qui serai la dominante. Laisse nous atteindre un plus haut niveau de symbiose! Laisse moi exploitée tout notre potentiel pour écraser notre ennemi!

Suite alors à un certain changement dans la posture de la jeune dame, se fut avec une voix plus éteinte, presque comme un écho provenant de sa gorge de la part d'une autre personne s'y trouvant que furent prononcés:

-Reveal the Malediction... Lilith

Une nouvelle décharge de cet épais et profond reiatsu violet/noir fit alors son entrée dans la zone. Le corps de la jeune femme semblant se déchirée de sa peau actuelle, même de ces vêtements. De grosses et intimidante cornes apparurent alors en poussant littéralement à partir du crâne. Les courbes, déjà plutôt féminine de la jeune humaine devenant encore plus désirable que jamais, gagnant en ampleur et en finesse. Une toge, comparable à celles portées au temps de Rome, d'un rouge sombre et taillée dans un fin tissu fit son apparition à la place du manteau blanc. Lilith ne ressentant heureusement pas réellement le froid hivernal. Ces lèvres étant maintenant de la même couleur violacée que l'était d'ordinaire les cheveux d'Akane qui étaient désormais bien plus près de la couleur noire que violette. Des ailes... tout droit sorties d'une des imaginations des plus tordues de Satan ornait maintenant l'arrière de sa personne. De longue chaines étaient fixées à ces dernières et entouraient désormais le trône des glaces. Beaucoup plus longs, les cheveux de notre manipulatrice de renom étaient désormais d'assez longues expansions qu'ils atteignaient la moitié de ces mollets. Ces yeux, clos jusqu'à cet instant, s'ouvrir de nouveau pour relâcher ce regard donc le désire de tuerie était loin d'être dissimulé. Néanmoins d'apparence plus calme et neutre qu'au par avant, la diablesse parla:

-Maintenant, goûte à la saveur des enfers pauvre âme égarée...

Déposant son pied dénudé sur la surface du banc précédemment créer, ce dernier se souleva de lui-même du restant de la glace avant que finalement, se soit d'une pincée, même si invisiblement, le tout était bien plus préparé que cela: Elle le réduisit en plusieurs petits projectiles de glace qu'elle élança dans la direction adverse dans ce même coup grâce à une onde de reiatsu. Cependant, alors que le tout s'approchait dangereusement de la shinigami, et ne représentait peut-être pas un obstacle pour elle. Le relâchement du pouvoir d'Akane sur sa transformation de forme provoqua quelque chose qui serait peut-être moins attendu. D'un coup sec, tous les éclats de glace reformant l'énorme plaque de glace manquante de la patinoire qui avait été usé à la base pour la création du trône royal.

PS: Lilith picture... avec plus de vêtements celle devant toi par contre '.'
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyara Tsukiren
• Shinigami exilée | Ex-Ju-san ban tai fukutaishou | Défendeuse du peuple mélomane •
• Shinigami exilée | Ex-Ju-san ban tai fukutaishou | Défendeuse du peuple mélomane •
avatar

Féminin Messages : 121
Age : 23
Localisation : Karakura

Feuille de personnage
Niveau:
38/100  (38/100)
Expérience:
3270/4000  (3270/4000)
Spécialisation: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Une nuit bien étrange...[PV : Akane]   Ven 12 Fév - 17:54

Comme l'avait prévue la petite, cette fichue tapageuse nocturne n'avait pas accédé à ses demandes, assez culottées, il faut l'avouer. Elle poussa un gros soupir, écoutant la femme qui lui faisait face discourir d'une voix amusée. Lorsque l'éventail arriva sur elle, elle se prépara à le briser d'un coup vif et tranchant de sa lame, mais il explosa en une nuée de neige juste devant son nez. Elle cligna des yeux. Changement et contrôle de la glace. D'accord, cette information lui serait sûrement d'une grande utilité si elle était amenée à combattre. La petite regarda ensuite, avec un dégoût profond cette reine diabolique parler à sa bague avec un ton enjôleur, et elle se douta que Akane devait se trouver dans celle-ci. Lorsque "Dark Akane" prononça la phrase de libération, la jeune exilée sursauta. Lilith ? La reine des Enfers ? Lyara avait déjà entendu ce nom, accompagné de ce titre assez "impressionnant" quelque part. Rectification : elle l'avait déjà lu quelque part. En effet, même si ses entraînements étaient rares et imprévisibles, Lyara ne passait pas tout son temps libre à flemmarder ou à discuter avec son capitaine... De temps en temps, elle se rendait à la bibliothèque du Seireitei, gérée par la huitième division, dont le capitaine était très ami avec le sien, ce qui lui facilitait grandement les choses si elle devait consulter un livre rare ou un document introuvable, Kyoraku Shunsui l'aidait quelques fois dans ses recherches de lecture, sans nul doute avec quelques arrière-pensées pas très catholiques dans son esprit frivole, mais toujours avec gentillesse. Il est vrai que ce capitaine était réputé pour aimer les femmes et même si Lyara n'en était pas encore vraiment une, son vice-capitaine, Ise Nanao le surveillait très souvent derrière ses lunettes pour vérifier qu'il n'embarrassait pas la jeune ju-san ban tai fukutaishou... Ces temps heureux auraient empli Lyara de nostalgie si sa situation avait été un peu moins grave. Je disais donc, d'après ce qu'elle avait lu, Lilith était la reine des Enfers, la compagne du Diable, l'un des démons les plus dangereux et la plus instable. Associée à la folie et au lunatisme, elle est mentionnée dans plusieurs ouvrages religieux, de tous les continents et dans de nombreux pays occidentaux. Mais, Lyara n'étant pas très croyante, ni très naïve, considérait l'histoire des démons et de l'Enfer, comme une légende ou un mythe, imaginée par quelques imbéciles qui souhaitaient faire peur aux pauvres gens, durant l'époque sombre qu'était le Moyen Âge... Mais à présent, elle commençait à en douter...
D'où diable venait toute cette énergie sombre et maléfique, qui venait d'apparaître il y a quelques instants ? Et ces cornes ? Ce n'était pas celle d'un Hollow, ce n'était un processus d'Hollowfication... Bien que cela l'embêtait plus qu'autre chose, Lyara venait de découvrir le Hell Hang et ses pouvoirs démoniaques. Détaillant d'un regard impassible l'apparence de son adversaire, elle put constater que celle-ci ne se contentait plus de prendre le contrôle de l'esprit d'Akane : elle venait de "remodeler" son corps à son image. Seul le visage de la jeune fille possédée restait le même. Des cheveux violets foncés (presque noirs) lui tombait sur le bas u dos, de longue cornes tordues sur son crâne et une paire d'ailes rouges sang paraît son dos, drapé dans une tunique rouge. Et pour compléter le tableau démonique, de longues chaînes, comme on en voit dans les films d'horreur, enlaçaient le trône de glace. *D'accooooord...je suis dans la...* songea la jeune fille en constatant l'étendue du reatsu de la démone.

-Maintenant, goûte à la saveur des enfers pauvre âme égarée...

Les yeux de celle qui n'était pas Akane était emplis d'une folie meurtrière non plus dissimulée, cela inquiéta légèrement Lyara qui se demanda s'il n'était pas temps d'agir. Elle ne pouvait absolument rien faire contre cette diablesse, elle risquait de tuer Akane par la même occasion. Si, bien sûr, elle arrivait à blesser son adversaire. Lyara n'avait pas l'habitude de sous-estimer les gens, et n'allait surtout pas commencer aujourd'hui, le jour où elle se retrouvait devant une adversaire d'une "race" inconnue et d'un PNI (pouvoir non identifié). Elle ne savait pas encore exactement de quelle technique son adversaire usait pour éparpiller la glace comme elle le faisait. Mais, elle ne tarderait pas à revoir une nouvelle fois Lilith à l'oeuvre... Posant son pied nu sur la surface d'eau gelée, la jeune "femme" dispersa en de petits projectiles glacés le morceau de patinoire qui avait servi à la construction de son trône. Puis, elle les fit "voler" vers Lyara, à une piètre vitesse. La jeune fille était déjà sur le point de tous les arrêter, en pleine course, ayant déjà eut le temps de les repérer et d'avoir mis en place une stratégie pour écarter le danger. Mais, soudain, les petits pics de glace se rassemblèrent, en quelques millièmes de seconde pour former une plaque de glace, énorme, compacte, imposante et rapide, de surplus. Lyara n'eut pas le temps de réagir : la plaque de glace arrivait sur elle et elle ne pouvait rien faire. Lorsque la surface dure et glaciale la percuta, elle ne poussa pas un cri, ne ressentit rien. Mais lorsque sa tête heurta avec un bruit sourd l'eau et qu'elle sombra dans les abîmes froids et inhospitaliers de la patinoire détruite qu'elle se rendit compte, dans une semi-conscience, que la plaque de glace l'avait percuté au bras...Le bras droit. Le sang s'écoulait déjà à flot de la blessure et la douleur donna des nausées à la jeune femme. Le froid commença à l'envahir et l'air commença à se faire demander dans ses poumons, endommagés par le choc. Elle sombrait, l'esprit embrumé et ensanglanté.

"Alors, tu ne feras que prouver à quel point tu es faible toi-même. De corps et d'esprit."
"T'es bien trop jeune et bien trop faible pour que j'm'amuse à te tuer...."
"Que crois-tu donc pouvoir faire contre moi ?"
"Lyara ! Nooon !"

*A quoi ça sert de vivre ? Personne n'a besoin de moi... Il vaut mieux abandonner... je vais mourir... J'espère que Akane reprendra vite son état normal...*
* Hééé ? Tu nous fais quoi, Lyara, c'est pas la scène dramatique d'un film que tu nous joues là !
* Hikari ? C'est toi ?*
* Non, c'est le pape ! Bon sang Lyara, tu m'avais promis de ne jamais laisser tomber !*
La voix de son Zanapakutô semblait sourde et lointaine, Lyara ne parvenait pas à réagir, laissant son corps et son esprit se détacher du monde.
*Lyara...s'il te plaît...*
Hikari semblait profondément bouleversé, des sanglots perçaient sa voix douce.
*Nee-san...je t'en prie...*

-Lyara ! Arrête de te battre tout le temps ! Ce n'est pas grave s'il m'embête, il est bête ce mec de toute façon !
-Je m'en fiche, il va payer pour ce qu'il a dit à propos de nos parents !
-Nee-san...je t'en prie. Ignore-le.
Lyara ouvrit les yeux. Ignorer la douleur des mots qui blessent. Ignorer le froid et la peur. Une énergie blanche commence à se diffuser autour d'elle, éclairant le fond du petit lac d'une lumière chaude. Avec un immense effort de volonté, Lyara posa son pied sur la surface dure et froide du fond de l'étendue d'eau et s'élança vers la lumière que diffusait la lune au-dessus d'elle. Il lui semblait que le froid avait disparu, et...qu'elle était plus grande ? Aurait-elle fait une soudaine poussée de croissance pendant qu'elle était dans l'eau ? Alors qu'elle n'avait pas poussé depuis ses onze ans ? Ne se posant pas trop de questions, préférant sortir le plus vite de ce "tombeau", elle perça la surface calme de l'ancienne patinoire et fit de nouveau face à son adversaire. Mais lorsqu'elle voulut poser ses pieds sur la plateforme qu'elle venait de créer, elle se rendit compte qu'elle ne les possédait plus. De grosses pattes blanches les avaient remplacés. Elle pencha sa tête (?) vers l'eau et faillit couler une nouvelle fois en voyant ce qui la regardait. Une grande louve blanche aux yeux noirs. Voilà en ce quoi la jeune fille s'était transformée. Cela ne l'affola pas vraiment, mais elle se mit à réfléchir très vite.
"Chiba Okami, héritier de la noble et déchue famille du Loup...les loups du désert" N'aurait-il donc pas un rapport entre sa soudaine métamorphose et ses origines ? Décidant de se concentrer sur le combat, n'osant pas se demander comment elle ferait pour reprendre forme humaine, elle posa ses yeux noirs sur la démone. Alors qu'elle s'apprêtait à faire quelque chose (je ne sais plus quoi), elle sentit un frisson lui parcourir le dos... Elle avait reprit son aspect originel, sans savoir ce qu'elle avait vraiment fait. Son sabre, qui avait disparu pendant son changement de forme, refit son apparition dans sa main gauche. Son bras lui faisait toujours mal, ses vêtements étaient déchirés de part et d'autre. Lyara poussa un gros soupir dans sa tête, se remémorant tous les risques qu'elle avait dû prendre pour récupérer ces habits... Enfin, bon.
La reine des Enfers n'avait pas bougé, la même expression de folie assassine se dessinait sur son visage. Lyara leva la pointe de son sabre et murmura quelque chose qu'on ne pouvait entendre. Puis, elle fit un Shunpô pour se retrouver derrière son adversaire et incanta, très vite :
-Bakudo no roku jû ni : Hyappo Rankan !
Au même moment que les lances de lumière que venait d'invoquer la jeune fille, les même liens lumineux filèrent vers la démone et l'immobilisèrent une nouvelle fois. Les lances renforcèrent le sort d'emprisonnement en se plantant dans les bras et les jambes de la jeune fille. Lyara grimaça, elle aurait préféré ne pas en arriver à de telles extrémités, mais elle n'avait pas le choix. Akane était désormais immobilisée. Cela lui permettrait au moins de ne plus être attaquée par de la glace qui change de forme et d'état à chaque instant. Elle s'approcha de Lilith et lui dit d'une voix neutre :

-Tu es peut-être immortelle, mais cela ne semble pas t'avantager beaucoup... Tes pouvoirs sont impressionnants mais confrontée à un capitaine, tu ne ferai pas long feu... Tu as vraiment de la chance que je ne puisse tuer Akane, comme tu l'as dit si justement, parce que si je ne craignais pas de la blesser, je t'achèverai sur le champ. Maintenant, fais moi plaisir, retourne dans cette fichue bague et laisse moi reposer en paix !

Elle tourna le dos à la démone et commença à s'en aller, en direction du conservatoire abandonné, laissant la reine des Ténèbres et ses paroles enjôleuses et abjectes, se débrouiller pour se libérer. De toute façon, le sort de Bakudo ne tiendrait pas plus de quelques minutes, elle avait tout le temps de s'en aller avant que Lilith puisse se libérer.. Etait-ce parce que ce sort de Bakudo manipulait la lumière qu'elle le réussissait si bien ? C'était d'ailleurs le seul sort sur lequel elle battait Hayate... Peu importe, en tout cas, à part si cette reine des Enfers possédait un niveau de pouvoir supérieur à celui de maintenant, elle ferait mieux de l'utiliser pour se libérer de ces deux techniques d'immobilisation... Si elle ne pouvait pas le faire, Lyara pourrait sûrement aller s'endormir l'esprit à peu près tranquille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tochi-de-aru.forum-pro.fr/forum.htm
Etsuraku Mizore
• Shinigami | 3ème siège de la 4ème division | Psycho-médic •
• Shinigami | 3ème siège de la 4ème division | Psycho-médic •
avatar

Féminin Messages : 125
Age : 29

Feuille de personnage
Niveau:
35/100  (35/100)
Expérience:
0/4000  (0/4000)
Spécialisation: Kido

MessageSujet: Re: Une nuit bien étrange...[PV : Akane]   Mer 17 Fév - 3:01

HJ:[Désolée si je fais court, c'est pour compenser mon gros retard suite au bris de mon ordinateur]

La pseudo Akane qui se tenait maintenant en position de force depuis un moment, ne pouvait que ce délectée du spectacle qui se dressait devant elle. Cette pauvre petite shinigami impertinente ne se montrant pas des plus dangereuse, comme cette dernière le prétendait, suite à l'attaque glacière de son adversaire. Bien qu'elle ne soit désormais plus en mesure de la voir, cette pauvre sotte ayant coulée dans le lac comme une véritable pierre, le sang qui venait doucement coloré l'eau de sa douce et chaleureuse couleur donnait des frissons de plaisirs à la diablesse. Bien que cette humaine à la blanche chevelure soit dotée de beaucoup de parlotte, il semblerait que son talent ne soit point présent dans d'autres domaines malheureusement. À moins qu'elle ne fasse que jouée la comédie? Va savoir, au moins, elle s'était prise un coup. Une bien bonne punition pour cette demoiselle un peu trop sûre d'elle-même, dans le monde du combat, cela se révélait être un très grand défaut. Il fallait bien qu'elle en prenne compte, même si une seconde mort ne lui permettrait pas de s'améliorer, tant pis pour elle. Il faut savoir tout donner rapidement, même lorsque l'ennemi nous est inférieur. Cette gamine allait l'apprendre à ces dépends. Cependant, la suite des événements perturba quelque peu la malfaisante femme des abysses. Sans crier gare, une forte lumière se fit voir dans les profondeurs du liquide source de vie... un monstre à l'apparence de loup... d'un blanc comparable à celui de la neige, fit irruption. Quel était donc cette créature? Lilith ne se souvenait pourtant pas de cette créature comme étant présente dans les limbes.

Avant même que la diablesse n'est pu se questionnée d'avantage, la bête reprit la forme de la jeune fille qu'elle combattait... Mais quel sorte de démon s'agissait-il? Les loups-garous n'étaient pourtant plus que des mythes, de plus, ils n'étaient que de pauvres petits chiens sans réels convictions après tout. Non, cette fois, il y avait quelque chose de différent. Peut-être bien une chose dont la maitresse des démons pourrait se servir éventuellement? Mais, il fallait d'abord se renseigner. Néanmoins déconcentrée par tout ceci, Lilith n'eut point le temps d'éviter la technique de Bakudo qui la heurta fortement. La clouant au sol en un moins de deux. La petite déesse de la mort parla ensuite avec des airs supérieurs, choses qui ne lui allaient pas du tout vu le manque d'expérience flagrant que son geste suivant ces paroles lui fit poser. Même si elle était paralysée et quelque peu blessée par les liens fait de poutres, lorsque son interlocutrice se retourna, elle venait de commettre la plus grosse erreur de sa vie. Les chaines reliées aux ailes de la diablesse, enroulées autour de l'endroit où s'élevait précédemment le trône, prirent "vie" sous la volonté de leur maitresse. Ces dernières voyant leur derniers anneaux d'extrémités formés des pointes, se fut avec vitesse et sournoiserie, tel un serpent venimeux, que quatre chaines tentèrent de frapper les deux bras et jambes de leur ex-adversaire. Elle avait beau être paralysée, en faisant continuellement changée la forme des chaines par son bon vouloir, Lilith pouvait attaquée malgré le Bakudo. Suite à cette attaque par derrière, qui si elle avait touchée, devait avoir causée de sérieux dommages, la femme des enfers ricana et répliqua sèchement:


-Les enfants dans ton genre ne devraient point avoir de langues s'ils ne savent pas se servir correctement de leur tête. Tu me parle de faiblesse alors que tu tourne volontairement le dos à une ennemie? Pathétique! Si t'es capitaines ont aussi peu de jugeotes que toi, alors, les éliminés n'en sera que plus aisé. D'ailleurs, n'es-tu tu pas censée représentée l'élite après ces dit capitaines? Si tel est le cas, ce sera un vrai délice que de tous vous contemplés entrain d'agoniser faces à vos prochains ennemis. Je te remercie de ta crédulité et de ton inexpérience en matière de combat, ce fut un plaisir que de te faire souffrir. Tu fut un très bon jouet, je reviendrai jouer avec toi une prochaine fois, mine de rien, plusieurs siècles d'inactions sa rouille, même s'il ne m'a pas fallut plus pour te prendre de haut apparemment. Peut-être que la prochaine fois, tu y réfléchiras à deux fois avant de tourner le dos à une adversaire sans connaitre tous ces atouts belle parleuse petite faiseuse. Ce n'est donc qu'un au revoir!

Suite à ces paroles aussi abjectes que le poison, ce fut un nouveau rideau de neige provoquer par la diablesse qui se fit présent, cette dernière venant tout juste de réussir à contre carrer le Bakudo au prix de gros effort, elle n'attendit pas rien d'autre de son adversaire, décolla à une vitesse de vol plus qu'acceptable et disparu à l'horizon avec tout son attirail. Ne retournant à sa forme humaine qu'une vingtaine de minutes plus tard, dans les quartiers du Hell Gang, là où Akane reprit possession de son corps. Si elle en voulait beaucoup à cette monstrueuse femme, elle ne pouvait pas entièrement dire avoir détestée ces initiatives et regagna donc sa chambre pour dormir l'air de rien... Devant se reposer pour les cours le lendemain.

HJ:[Voilà, pour moi, le tout s'arrête ici, se fut un plaisir de rp avec toi même si je dois avouer n'avoir, moi-même, pas tellement aimée le nouveau caractère que j'ai essayée de développée... Je m'en tiendrai donc à ma Akane habituelle en règle générale. Encore merci pour le rp 'O']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyara Tsukiren
• Shinigami exilée | Ex-Ju-san ban tai fukutaishou | Défendeuse du peuple mélomane •
• Shinigami exilée | Ex-Ju-san ban tai fukutaishou | Défendeuse du peuple mélomane •
avatar

Féminin Messages : 121
Age : 23
Localisation : Karakura

Feuille de personnage
Niveau:
38/100  (38/100)
Expérience:
3270/4000  (3270/4000)
Spécialisation: Zanjutsu

MessageSujet: Re: Une nuit bien étrange...[PV : Akane]   Mer 17 Fév - 16:52

Lyara regarda sans mot dire la démone s'envoler dans le ciel hivernal, puis soupira.
"N'es-tu tu pas censée représenter l'élite après ces dit capitaines ?"
*Non, je ne suis plus digne de la représenter...malheureusement...*songea la jeune femme avant de remettre son sabre dans le fourreau blanc. Le froid la fit frissoner, il était vrai que ce dernier pouvait désormais atteindre sa peau blanche, découverte à plusieurs endroits, là où ses vêtements avaienté té déchirés durant le combat. Il lui faudrait s'en reprocurer d'autres... Mais elle avait autre soucis en tête à ce moment-là : Combient de temps pourrait-elle survivre dans ces conditions ? Elle était blessée, la fièvre la torturait toutes les nuits, ainsi que ses cauchemars, et les Hollows continuaient à pulluler... Le problème de l'alimentation et celui du froid hivernal ne lui causaient pas énormément de tracas, mais ceux-ci risquaient de lui en donner si son état empirait. Elle songea un instant aux dernières paroles de Lilith : "Vos prochains ennemis...* Parlait-elle d'Aizen, était-elle au courant de ses plans machiavéliques ? Sûrement. Il semblait que certains humains de cette ville n'ignorait pas le danger qu'ils couraient... Mais, si justement, elle ne parlait pas du traître à la mèche rebelle que le gel n'arrivait pas à aplatir ? "On" ne lui autorisait pas à révéler son nom et prénom pour le moment... Qui ça, "on" ? Y aurait-il une organisation inconnue de la Soul Society qui oeuvrait dans le monde des humais ? Un nouveau problème se profilait pour les Shinigamis. Lyara ne savait pas quel parti elle devrait prendre si une guerre éclatait à Karakura... En même temps, elle ignorait si elle était recherchée pour trahison et si elle risquait quelque chose si un Shinigami la croisait. Sans aucun doute... Elle éprouva à nouveau une pointe de remord s'immiscer dans son coeur lorsque ses pensées s'envolèrent vers son ancien capitaine. Secouant la tête, ravalant sa tristesse, l'enterrant au plus profond d'elle-même, elle se remit à marcher, se débarassa des chaînes qui trainaient à terre, qui lui avait laissé quelques marques rougeâtres sur ses poignets et chevilles. Elle devait rentrer maintenant. Personne ne l'attendait, certes, mais elle était épuisée par ce combat non prévu et particulièrement éprouvant au niveau psychologique. Lilith avait dit qu'elle se reverraient. Lyara espérait le contraire : elle n'avait pas envie de ré-affronter Akane. Cela lui était trop difficile à supporter... Comment aurait-elle pu lever la main sur cette jeune femme qui ne lui avait causé aucun tort ? Elle était beacuoup trop faible pour cela... Beaucoup trop faible... Comme lui avait affirmé Ichimaru Gin, quelques jours plus tôt. Il avait vraiment raison, ce sale renard ! Bon, en même temps, Lyara lui devait la vie, elle ne pourrait donc pas l'attaquer sans raison si elle le recroisait. Mais, sa fidélité restait à son capitaine, et elle ne rejondrait pas le traître s'il lui demandait de nouveau. De sa propre volonté, non, en tout cas.
Lyara quitta la patinoire. Son bras lui faisait mal, sa tête tournait un peu. La jeune fille se calma en sentant la neige qui recommençait à tomber sur son visage blanc. La présence de son Zanpakutô, qu'elle n'avait pas ressenti depuis plusieurs minutes, réapparut. Il ne dit rien, lui non plus, sûrement préoccupé par l'état de la situation. Il semblait que celle-ci était beaucoup plus complexe à Karakura qu'ailleurs... De noùmbreuses races s'y rendant souvent, les combats n'étaient pas rares, et d'étranges humains au reatsu élevé erraient dans leur ville... Les deux compagnons n'étaient vraiment pas au bout de leur surprises...

[Topic terminé ! Mini-post pour conclure ^^ Merci à toi aussi, c'était un plaisir de rp avec toi ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tochi-de-aru.forum-pro.fr/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nuit bien étrange...[PV : Akane]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nuit bien étrange...[PV : Akane]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Badelt & fils, une société bien étrange
» Challenge ABC 2012
» un d22 bien étrange !
» Un esprit bien étrange (pv Gamora)
» Prendre des photo de nuit avec Nikon D80

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach The New World :: Monde Réel :: Karakura :: Hors de la Ville-
Sauter vers: